chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Belore - Journey Through Mountains and Valleys

Chronique

Belore Journey Through Mountains and Valleys
J’ai décidé que je ne citerai pas le nom d’un célèbre groupe autrichien dont on est obligé de parler habituellement lorsqu’on a dans les oreilles un groupe comme BELORE, qui s’en inspire. Je ne le citerai pas parce que je l’ai trop cité auparavant, notamment dans ma récente chronique de FORLORN CITADEL, sortant chez le même label, et le même jour. Oui, BELORE propose Journey Through Mountains and Valleys chez Northern Silence Records, le 24 janvier 2020. Et je ne le citerai pas parce que finalement l’influence, bien que très présente, n’est pas non plus aussi forte. Flagrante, mais contrôlée.

BELORE, précisons d’abord que c’est un groupe français tenu par un seul homme. Est-ce que le nom d’Aleevok vous dit quelque chose ? Il est habituellement bassiste, touchant à plusieurs genres différents puisqu’il a joué avec DXS, HAMKA et CONTINUUM… Trois groupes qui sont très, trèèèèèèèèèèèès loin de me parler. Alors citons une référence un peu plus appropriée à nos goûts : il est proche de DARKENHOLD, groupe déjà culte et pour lequel il joue la basse en concert. Il a même fait montre de ses talents pour eux à la basse sur leur split avec GRIFFON, sorti en 2019 chez Les Acteurs de l’Ombre !

Il est du coup un peu sur tous les fronts, et prend encore un peu de galon en proposant un premier album fait tout seul, et bien fait. Les 8 pistes, qui totalisent 53 minutes, sont de très belles invitations au voyage. Ou plutôt aux voyages, au pluriel, parce qu’hormis celles du groupe que je ne veux pas citer ici, il y a diverses ambiances qui traversent ces compositions, allant de SAOR à FALKENBACH, en passant par CALADAN BROOD, en passant par EMYN MUIL, en passant par VALAR… Non ? Pas VALAR ? Le groupe finlandais me plaisait bien moi pourtant, même si c’était synthétique à en vomir…

On retrouve un peu chacune de ces formations chez BELORE, un mélange de divers groupes épiques et atmosphériques créateurs d’images somptueuses, tour à tour reposantes ou agitées. Les claviers sont mis très en avant. C’est eux qui sont les maîtres des ambiances et qui mènent les compositions. Ils sont soutenus par des vocaux au timbre grave, très bien adaptés au style, et parfois des chœurs qui, sans être d’un niveau fou, réussissent l’effet désiré : faire s’envoler l’auditeur. Il faut aussi signaler l’importance de certains instruments plus traditionnels : une guitare acoustique qui amène une ambiance « ménestrel », et une flûte qui rappelle SAOR. Et puis il y a une multitude de détails, de petites saveurs qui plantent le décor, principalement grâce à de nombreux samples : oiseaux, cours d’eau, crépitement du feu, insectes nocturnes…

Le voyage est magique, nous emportant véritablement dans des lieux différents, mais tous grandioses : les montagnes et les vallées sont bel et bien au rendez-vous. Il n’y a pas grand-chose à critiquer. Il y a juste l’envie de croire que BELORE peut encore mieux faire. Il ne faut pas lui mettre une note exagérée parce qu’il est certain qu’il peut encore faire mieux, encore s’améliorer. Comment ? C’est à l’artiste de trouver la réponse, et il saura sûrement y parvenir ! Il est nécessaire de laisser encore une certaine marge avant de penser à un 9/10 ou plus, car c’est certain le groupe dont je ne dirai toujours pas le nom est parvenu à des résultats encore plus incroyables. Bravo pour cette belle découverte, et vivement la suite.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Goodnacht citer
Goodnacht
18/04/2020 16:00
Merci. Merci pour cette découverte ! Carément à genou et la bouche ouverte. Quand tu sais que l'album que j'attens le plus de ma vie, et cela àun niveau pathologique est le prochain Caladan Brood, si un jour il sort. Et là Thrasho me présente Belore... De la pure jouissance auditive, un orgasme de black atmo épique. Un must. Une scie. J'y vois un tribute band à Caladan inspirés par les travaux du duo autrichien. Premier chef d'oeuvre de l'année. Te jure !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Belore
Black Metal Atmosphérique et Epique
2020 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Belore
Belore
Black Metal Atmosphérique et Epique - France
  

tracklist
01.   The Valley of the Giants
02.   The Whispering Mountains
03.   The Bewitching Horns
04.   The Howlings Fields
05.   The Initiation Ritual
06.   The King's Funeral
07.   The Return of the Fallen Heroes
08.   The Serenity of Steel

Durée : 53:28

parution
24 Janvier 2020

Essayez aussi
Eldamar
Eldamar
The Force of the Ancient Land

2016 - Northern Silence Productions
  
Moongates Guardian
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin

2020 - More Hate Productions
  

Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique
Perdition Temple
Sacraments Of Descension
Lire la chronique
Triptykon
Requiem (Live) (Live at Roa...
Lire la chronique
Purtenance
Buried Incarnation
Lire la chronique
Paradise Lost
Shades of God
Lire la chronique
Okkultokrati
La Ilden Lyse
Lire la chronique