chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
113 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lvcifyre - Sacrament

Chronique

Lvcifyre Sacrament (EP)
Cinq ans que Lvcifyre n'avait rien publié et toujours pas un mot sur cette dernière sortie ?! Mea culpa ! En effet, ce Sacrament, paru en mai 2019 chez Dark Descent Records, mettait fin à un long silence du combo expatrié à Londres. Celui-là même qui avait plongé le monde dans l'obscurité en 2014 avec l'énorme Svn Eater. Si on n'en avait pas encore parlé, c'est parce qu'il ne s'agit que d'un EP cinq-titres d'un peu plus de vingt minutes. Et surtout parce que ce fut pour moi une déception ...

Pourtant, la pochette pré-colombienne occulte et bien obscure de Timo Ketola faisait bigrement envie. Le problème, c'est qu'elle illustre un peu trop bien le contenu de Sacrament et la direction prise ici. Une orientation à la mode qui ne me convient pas. Si Svn Eater proposait un blackened death metal combinant à merveille sauvagerie et atmosphère soufrée, cet EP penche fortement d'un seul côté, celui de l'ambiance, au détriment de la musique pure et dure. Un choix regrettable, surtout pour un format court qui ne s'y prête pas vraiment. Samples cryptiques à rallonge, larsens et vibrato à tout va, vocaux cabalistiques multiples avec réverbération, percussions incantatoires ... Une large place se réserve à l'instauration d'une atmosphère censée faire plonger l'auditeur. En exagérant, presque de la musique d'ascenseur. Pour les Enfers certes, mais d'ascenseur tout de même. Le titre d'ouverture "The Greater Curse" met ainsi presque deux minutes à démarrer (ok, ça peut passer sur un premier morceau) et finit par une minute de néant soit près de la moitié du temps inutile. "Deaths Head in Crown" enchaîne là-dessus en s'éternisant plus d'une minute sur une intro inquiétante avant de marteler un mid-tempo pas vraiment transcendant que sauvera un tremolo sombre un peu plus intéressant. Le final sera lui aussi ambiancé et stérile. "Shadowy Wing" se montrera bien plus expéditif avec 1'26 au compteur mais pas forcément plus passionnant puisque le groupe met encore ici en avant son visage atmosphérique alors qu'il aurait mieux fait de bourrer tout du long. "Sacrament" perd encore trop de temps en décoration sur son intro et son outro mais se révèle tout de même davantage musical grâce à pas mal de soubresauts salvateurs ainsi qu'une construction plus classique. La violence sur Sacrament ne s'exprime en fait que par intermittence. Des déflagrations de blast-beats de Menthor, qui a depuis quitté la formation, disséminées ici et là sur des riffs particulièrement ténébreux. Mais même là, Lvcifyre n'arrive pas à convaincre comme sur Svn Eater. Les séquences brutales sonnent confuses et les riffs informes, opaques, n'accrochent pas. Où est passée l'efficacité du combo ? On ne retient pas grand chose ici tant les riffs s'avèrent indiscernables. On a bien du mal à suivre, avec l'impression tenace que le groupe joue tout du long sur un faux rythme. Bref, ça ne décolle jamais vraiment. On s'ennuie vite. Et finalement, c'est le dernier morceau qui suscite le plus mon intérêt alors qu'il s'agit de celui qui contraste le plus avec le style habituel du combo d'outre-Manche. Une reprise musclée de "Morderca" des vétérans polonais de Kat, efficace et entraînante avec enfin de vrais riffs, bien thrashy pour le coup. Là, c'est une réussite !

Je sais bien que c'est très tendance de vouloir sonner le plus occulte/dark/evil possible par le biais de moult artifices sonores (c'est d'ailleurs ça qui m'a empêché d'apprécier le dernier Teitanblood et c'est pour ça que je déteste les trucs à la Grave Upheaval). Chez moi toutefois, c'est encore la musique qui prime, la vraie. Après le très bon The Calling Depths, Morbid Angel à souhait, et l'ajout d'influences Incantation sur l'excellent Svn Eater, Sacrament fait figure de douche froide. Ceux qui apprécient davantage les bruitages et l'accent mis sur l'ambiance ont peut-être été satisfaits, moi je reste sur ma faim. Alors bien sûr, Sacrament n'est pas non plus une déchéance totale. L'atmosphère dark, menaçante et tourmentée est palpable, suffocante. On craindrait presque pour sa propre vie. Le travail sur le large spectre vocal se révèle remarquable, avec des intonations hallucinées, des cris psychotiques, des growls d'outre-tombe à la Karl Sanders ou des bruits de gargouilles de Mark of the Devil, encore présent sur quelques backing vocals et auteur de certaines paroles. La revisite de "Morderca", piste la plus plaisante de l'EP, permet aussi de terminer l'opus sur une bonne surprise. Mais ce n'est pas suffisant, la déception est là. Des riffs, nom d'un foutre. Je veux des putains de riffs ! Et des blast-beats ne servant pas à faire que de la simple figuration. Bref, je veux du death metal ! Je veux de la musique ! Opaque, confus, hermétique, trop atmosphérique, Sacrament m'aura laissé sur la route, seulement sauvé par quelques sursauts radicaux qui ne m'empêchent pas de vite m'ennuyer. J'attendais autre chose, surtout après cinq ans sans signe de vie. Pour un simple EP, je n'en tiens pas rigueur outre mesure au trio désormais duo mais j'espère qu'il ne sera pas révélateur du contenu d'un éventuel prochain album. Sous peine de voir Lvcifyre rejoindre la longue liste des groupes tombés de leur piédestal.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
26/03/2020 08:36
Les premières écoutes n'avaient pas été fantastiques non plus de mon côté mais la dernière en date s'était par contre révélée bien meilleure. Il faudrait que je retente pour voir si effectivement, mon avis à bien changé.
Ander citer
Ander
22/03/2020 18:15
Plus pour moi ce groupe… Sun Eater n'a pas fait illusion longtemps, là j'ai le sentiment qu'ils ont sortis quelque chose juste histoire qu'on les replacent sur la carte du monde death métal… A voir si ils arrivent à sortir un truc plus consistant dans le futur mais j'y crois modérément.
Keyser citer
Keyser
22/03/2020 15:10
note: 2.5/5
lkea a écrit : Clairement pas adhéré à celui-ci aussi. Pourtant, je ne suis pas contre les ambiances au-dessus du reste mais sur un temps aussi court, ça fait un peu branleur... Tu comptes chroniquer "The Calling Depths" sinon ? Il est cool lui ! Headbang

J'ai envie de te dire oui mais vu ce que j'ai déjà en retard à chroniquer ...
lkea citer
lkea
22/03/2020 10:26
note: 2.5/5
Clairement pas adhéré à celui-ci aussi. Pourtant, je ne suis pas contre les ambiances au-dessus du reste mais sur un temps aussi court, ça fait un peu branleur... Tu comptes chroniquer "The Calling Depths" sinon ? Il est cool lui ! Headbang
uruk citer
uruk
21/03/2020 20:21
Keyser a écrit : uruk a écrit : Tu viens de m'apprendre qu'il y avait un nouveau disque de Lvcifyre... et en même temps qu'il était pas ouf. Je ne sais pas ce que je ressens

Mon avis n'étant pas parole d'évangile, je te conseille quand même d'écouter par toi-même Clin d'oeil


Yes, je viens de me commander le CD sur bandcamp d'ailleurs x) On verra...
Keyser citer
Keyser
21/03/2020 18:23
note: 2.5/5
uruk a écrit : Tu viens de m'apprendre qu'il y avait un nouveau disque de Lvcifyre... et en même temps qu'il était pas ouf. Je ne sais pas ce que je ressens

Mon avis n'étant pas parole d'évangile, je te conseille quand même d'écouter par toi-même Clin d'oeil
uruk citer
uruk
21/03/2020 18:13
Tu viens de m'apprendre qu'il y avait un nouveau disque de Lvcifyre... et en même temps qu'il était pas ouf. Je ne sais pas ce que je ressens
Jean-Clint citer
Jean-Clint
21/03/2020 17:54
note: 2.5/5
Que je te rejoins au niveau de la déception, tant cet EP se montre plat et ennuyeux de bout en bout (heureusement sauvé par la reprise de clôture). Ca tabasse dans le vide sans chercher plus loin, les riffs ultra-répétitifs donnent la sensation d'un mur impénétrable où l'on ne discerne rien, et surtout c'est monolithique tout du long donnant l'impression d'avoir affaire à un seul et même morceau en continu. Bref à privilégier les ambiances et la brutalité sans âme le groupe s'est loupé, à voir désormais pour la suite si ça ne restera qu'un accident de parcours...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lvcifyre
Blackened Death Metal
2019 - Dark Descent Records
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs : (2)  2.5/5
Webzines : (3)  3.58/5

plus d'infos sur
Lvcifyre
Lvcifyre
Death Metal - 2007 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   The Greater Curse  (07:08)
02.   Deaths Head in Crown  (04:43)
03.   Shadowy Wing  (01:26)
04.   Sacrament  (05:40)
05.   Morderca (Kat cover)  (03:56)

Durée : 22:53

line up
parution
24 Mai 2019

voir aussi
Lvcifyre
Lvcifyre
Svn Eater

2014 - Dark Descent Records
  

Essayez plutôt
Epoch
Epoch
Sacrosanct

2017 - Lavadome Productions
  
Requiem Laus
Requiem Laus
The Eternal Plague

2008 - 666 Production
  
Odem
Odem
The Valley Of Cut Tongues (EP)

2013 - Daemon Worship Productions
  
Shackles
Shackles
Traitor's Gate

2009 - Hells Headbangers Records
  
Ceremony of Silence
Ceremony of Silence
Oútis

2019 - Willowtip Records
  

Smile
What a Wonderful World (EP)
Lire la chronique
Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique