chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
125 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Curse Upon A Prayer - Infidel

Chronique

Curse Upon A Prayer Infidel
C’est ça, c’est bien, déchire-moi la gueule… CURSE UPON A PRAYER m’avait déjà bien tapé dans l’oreille en 2018 avec The Three Woes, un EP auquel j’avais offert une très belle note, il récidive avec Infidel, album qui a déjà pour avantage de ne pas jouer les longueurs. 35 minutes seulement, et pourtant il y a 9 pistes. Mais trois sont des intermèdes. La première est une introduction avec des chants de prière islamique, comme pour nous rappeler que le groupe finlandais aime bien taquiner cette religion en particulier. La dernière est une conclusion à la guitare acoustique surmontée d’une voix chuchotant. Et au milieu il y a une piste très proche de cette conclusion dans l’ambiance, elle aussi acoustique, elle aussi accompagnée de chuchotements.

Du coup c’est avec un équilibre parfait que sont délivrées les 6 véritables compositions black metal : trois entre l’introduction et l’intermède, trois entre l’intermède et la conclusion. Ces morceaux font à peu près 4 minutes 30 en moyenne, et ils sont bien vicelards. Black metal percutant qui montre des grosses couilles velues, mais tout en étant bien carré, bien présenté, et finalement bien mature. C’est pas le petit gars qui fait exploser sa hargne au hasard, mais celui qui sait très bien où et comment il va la diriger. Du coup c’est un démontage en règle, comme SEKTEMTUM ou CULT OF FIRE sait nous défoncer. « Bonjour madame, je suis venu me faire défoncer. » « Oui mon petit, installe-toi là, et tu vas rece… » BAM UN COUP DANS LA GUEULE AVANT QUE LA PHRASE FINISSE, RAHAHAHAH !!!!

Je ne parle pas du style musical, mais bien de la maîtrise. On se prend une bonne petite correction dès que retentissent les premières notes d’« Infidel » et ça enchaîne et ça se poursuit sans qu’il y ait d’occasion de reprendre son souffle, ou si peu. « On en devient même surpris lorsque comme sur « Haram » apparaît un break de quelques secondes, quasi silence qui glace plus qu’il n’apaise.

Voilà pour les qualités. Ensuite, cet album a par contre du mal à maintenir l’attention. Ce qui peut paraître paradoxal avec ce que je viens de dire, mais c’est au fil des écoutes que l’on se sent de moins en moins marqué. Un album peut ainsi très bien être percutant, mais pas nécessairement marquant. Et c’est bien ce que je ressens avec Infidel. Je ne suis plus rentré dedans au bout de trois ou quatre écoutes. J’imagine bien entendu que c’est un ressenti personnel, mais j’en suis le premier navré tant j’ai aimé me prendre une baffe sonore au début.

Et un dernier mot sur le concept, traité sans faire de faux pas, sur une critique religieuse qui reste dans le cadre religieux. Sûr que certains feront un amalgame, mais CURSE UPON A PRAYER n'est absolument pas une formation NS !!!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Curse Upon A Prayer
Black Metal
2020 - Saturnal Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Curse Upon A Prayer
Curse Upon A Prayer
Black Metal - 2010 - Finlande
  

tracklist
01.   Call to Prayer
02.   Infidel
03.   Taste Ye the Penalty of Burning
04.   Haram
05.   The Portrait of Iblis
06.   Al-Masih ad-Dajjal
07.   Prophetic Poison
08.   Fitna
09.   Jahannam

Durée : 35:25

parution
10 Avril 2020

voir aussi
Curse Upon A Prayer
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)

2018 - Saturnal Records
  

Essayez aussi
Riivaus
Riivaus
Lyöden Taudein Ja Kirouksin

2017 - Wolfspell Records
  
Cantique Lépreux
Cantique Lépreux
Cendres Célestes

2016 - Eisenwald Tonschmiede
  
Morteruine
Morteruine
Demo MMXVIII

2019 - France d'Oïl Productions
  
Revenge
Revenge
Scum.Collapse.Eradication.

2012 - Osmose Productions
  
Ende
Ende
Goétie Funeste

2018 - Obscure Abhorrence Productions
  

16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique