chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
195 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Morguiliath - Age of Misanthropia, Human Blood & Chaos

Chronique

Morguiliath Age of Misanthropia, Human Blood & Chaos
Ne vous méprenez pas, MORGUILIATH n’est pas un nouveau venu. Certes c’est son premier album qui sort en 2020 mais cela fait des années, voire des siècles que son initiateur traine dans le milieu. Il s’appelle Rats, il est extrême, il est dévoué au black metal, mais avec tout ce que cela implique. Il ne fait pas du black metal par amour du style, mais parce que c’est la manifestation naturelle de son âme, de sa vie, de ce qui coule dans ses veines. Entier et intègre, puissant et sûr de lui.

Il a mis du temps donc à se manifester sous la forme d’un album, mais il a pendant toutes ces années rencontré d’autres esprits noirs, d’autres acteurs de l’underground, parmi lesquels deux légendes qui se retrouvent créditées sur Age of Misantrhopia, Human Blood & Chaos. Le premier est Ludovic Tournier, l’homme aux mains d’argent qui en plus d’avoir joué longtemps pour HIMINBJORG a enregistré des albums de NEHËMAH, AD HOMINEM, CRYSTALIUM ! Et c’est donc dans son studio actuel, le Vaccum Tehiru record, que MORGUILIATH est passé mettre ses dégueulis en forme. L’autre, c’est Meyhna’ch, existence incontournable du black metal français, et même mondial. Présence qui fait carrément figure de parrainage, donnant même une valeur de légitimité au bonhomme. Un album sur lequel Meyhna’ch accepte de participer, même pour une piste, c’est qu’il y a une raison. Bon… certains estiment que même lui a des casseroles dans sa carrière, mais soyez-en certains, pas ici…

MORGUILIATH a attiré ce beau monde par sa personnalité, par son approche directe, crue, du black metal. Quiconque l’écoute sent une odeur pestilentielle mais familière, dont l’aura noire vient pénétrer la peau. Ils ne sont peut-être pas si rares les groupes à poursuivre le black metal sans compromis des années 90, mais celui-ci sait faire mouche, sait imposer l’effroi. Ça ne rigole pas chez ce démon originaire du sud de la France. Il ne vous aime pas, et il vous transforme en patée en 10 pistes et 55 minutes. Sans être d’une vitesse folle, les compositions sont lourdes et destructrices. Il faut même de l’endurance pour pouvoir survivre à la démonstration. Les oreilles, et tout le corps, sont macérés en permanence. C’en est même éprouvant, et c’est sans doute ce qui va en laisser certains dans le caniveau. Difficile de se bouffer toute cette noirceur !

Il y a des moments où on a envie de crier « pouce », en partie parce que les pistes ont tout de même de fortes similitudes entre elles, créant une sensation de machine retorse qui nous mâche encore et encore. Un chaos sonore volontaire bourdonnant et éprouvant. Un étau un poil trop resserré pour permettre de supporter l’ensemble facilement. Heureusement qu’il y a ces parties si malsaines qui viennent relever le tout : les clochettes au début de « The Satanic Mass » et son break viceux ; les voix démoniaques ajoutées en introduction de « Mäkikö » ; le violon qui ouvre « Nocturnal Beast », les sons rampants et les murmures caverneux de « Luciifa Porta », et des bruits distordus un peu partout. Tous ces éléments contribuent à créer les ambiances et les atouts de cet opus. Ils sont véritablement excellents.

Son géniteur est déjà prêt à sortir une suite, et il me confiait qu’il souhaitait pour celle-ci plus de saleté dans le son, plus de sensations crues et raw. J’ai apprécié le son chaud de ce premier essai, mais j’ai tout de même hâte de découvrir ce que cela donnera. Surtout encore une nouvelle dimension qui pourrait sublimer les vocaux raclés, le tabassage aux relents punk, la force noire de MORGUILIATH.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Oxcidium citer
Oxcidium
30/05/2020 15:38
note: 8/10
Très bonne découverte ce petit album
Solarian citer
Solarian
29/04/2020 10:57
Ah ben tu vois je trouve pourtant le dernier Sordide ultra malsain. Un vortex de négativité qui retourne le bide avec une putain d'ambiance; des riffs crades, déshumanisés, obsessionnels et toujours inspirés; une voix viscérale littéralement gerbée et suintant le dégoût, le tout transpirant la sincérité.
Ma foi... les coups et les douleurs comme on dit souvent, hein ;-)
Sakrifiss citer
Sakrifiss
29/04/2020 05:47
note: 8/10
KFR je suis d'accord, mais Sordide, moyennement, rahahahaha.
Solarian citer
Solarian
28/04/2020 19:16
Bof pas vraiment emballé. On peut dire que ça fait le boulot mais c'est loin d'être inoubliable.
Les riffs sont corrects mais 1000 fois rebattus, et question ambiances malsaines j'ai quand même entendu plus prenant et immersif ces derniers temps. Je prendrai juste K.F.R et Sordide à titre d'exemple.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Morguiliath
Black Metal Malsain
2020 - Vacuum Tehiru Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Morguiliath
Morguiliath
Black Metal Malsain - 2020 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Insanity
02.   Homo Homoni Lupus
03.   The Satanic Mass
04.   Mäkikö
05.   Silent Reject
06.   Bërserkër ov Madness
07.   Nocturnal Beast
08.   Luciifa Porta
09.   Hailz Meister
10.   Seigneur des Mouches

Durée : 55:35

parution
17 Février 2020

Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique
Zemial
Nykta
Lire la chronique
Meth Leppard
Woke
Lire la chronique
Runemagick / Chthonic Deity
Chthonicmagick (Split 12")
Lire la chronique
Azziard
Liber Secondus - Exégèse
Lire la chronique
Cathedral
The Last Spire
Lire la chronique
Carach Angren
Franckensteina Strataemontanus
Lire la chronique