chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
86 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Groupe Mystère - Album mystère

Chronique

Groupe Mystère Album mystère
[ A propos de cette chronique ]

Bienvenue dans la chronique du GROUPE MYSTERE ! Pour son dernier album en date, sorti en 2020. C’est le huitième de cette formation grecque bien connue, née il y a 22 ans, et la formule ne change toujours pas, pour le plus grand plaisir des fans dont je fais partie. Il me semble que c’est en 2007 que je l’ai découvert, un peu sur le tard puisque c’était déjà l’époque de sa quatrième sortie, avec une pochette qui avait par la suite été changée. Censurée ? Oui, un peu comme cette chronique en fait ! J’ai mes raisons, j’ai mes RAISONS ICH HABE MEINE GRÜNDE ! Hast Du verstanden ? Bon, bon, ce n’est absolument pas la première fois ni la dernière que je traite de ce genre de groupes, et je refuse aussi complètement le « l’idéologie n’a rien à voir avec la musique » parce que là, en l’occurrence si, totalement. C’est le concept, c’est presque même le « fond de tiroir » de l’unique personne aux commandes. Non, non, moi, mon excuse, elle est pas là dans la volonté de séparer le concept et la musique. Elle est dans le fait que je fais un travail d’observateur du black metal, de rapporteur, de scribe dans un certain sens. Et je refuse, et refuserai d’occulter des groupes, pour quelque raison que ce soit. Je n’ai pas à faire le tri dans ce qui existe. Je prends tout, je raconte tout, je décris notre monde du black metal !

Ce groupe mystère a marqué l’histoire du black metal et son album précédent a déjà été chroniqué dans nos pages. Par mes soins en 2017. Alors pourquoi est-ce que je cache son nom et ses informations cette fois-ci ? Parce que ça m’amuse. Ça lui donne un caractère encore plus mauvais, plus « oh la la, c’est maaaaal ». Ou alors parce que j’ai cédé à la bronca lancée par mes collègues du site, dont certains très fortement opposés à l’évocation d’un tel groupe. Ou alors parce que tout est encore plus inacceptable qu’auparavant ! La pochette ? C’est Adolf en dessin. Les paroles ? C’est Adolf. Si, si, poème du bonhomme utilisé pour « Zur Wotanseiche ». Pour un seul morceau donc, même si le reste ce n’est pas Vianney non plus à la plume ! Non, non, non ! Les 6 suivants sont des mises en musique d’écrits de Karl Maria Wiligut, certes connu pour ses relations avec Himmler, mais aussi pour sa volonté de recréer une religion magique et paganiste. Ce qui plaisait moyennement à Adolf d’ailleurs ! Et le dernier morceau de l’album, c’est un instant émotion avec un poème écrit pour le Führer par l’éducateur préféré des enfants : Baldur von Shirach.

Il y a encore d’autres hypothèses magiques sur la raison de la pochette surprise en chronique, mais il n’y a pas vraiment de réponse véritable. La seule chose de sûre c’est que ce n’est pas parce que les titres sont mauvais et que je les punis de ne pas m’avoir satisfait. Parce que même si je ne retrouve pas la qualité des meilleures pistes sorties à ce jour par le groupe, j’avouerai tout de même que plusieurs me font frissonner les oreilles. Sans doute parce que j’ai toujours eu un faible pour l’équilibre entre une musique qui tantôt agresse l’oreille, tantôt la caresse. Et parce que des vocaux qui râclent comme c’est le cas ici savent aussi me charmer. Sur cet album encore les compositions claquent. Elles ont encore des riffs vicieux qui se partagent entre ceux qui se saisissent instantanément, et ceux qui restent accrochés dans un coin dans l’esprit, qui y grattent les coins. Très efficace !

Mais ce qu’il m’a manqué pour me satisfaire pleinement, ce sont des paroles qui marquent plus l’esprit ! Habituellement, j’ai toujours des passages que j’ai envie d’entonner moi aussi, comme « Saaaaaaaal und Siiiiig », ou encore « Durch Nacht zum Liiiiiicht » ! Mais là peu. C’est dommage car les titres en eux-mêmes sont très bons, et auraient donc gagné encore un level supérieur s’ils donnaient envie de cracher soi aussi son venin...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

31 COMMENTAIRE(S)

Solarian citer
Solarian
24/05/2020 19:55
Goodnacht a écrit : Et si je mets du Orphaned Land juste après, est-ce que ça s'annule ?

Essaie plutôt du Arallu c'est quand même plus velu Clin d'oeil
Goodnacht citer
Goodnacht
24/05/2020 19:42
Et si je mets du Orphaned Land juste après, est-ce que ça s'annule ?
uruk citer
uruk
23/05/2020 21:39
Merci Sakri,
Sans toi j'aurais raté c't'album !
crucifist citer
crucifist
21/05/2020 03:33
Je me demande comment le géniteur de l’œuvre vit son tiraillement entre son amour de Karl Maria Wiligut et son amour du führer ...

Peut être comme un mec séduit par Hamon mais déçu par Hollande... on sait pas.

Musicalement c'est lambda ( y a un côté Absurd je trouve). Et au niveau du concept ça fait quand même pitié (sans même parler de l'idéologie).

A quand une pochette avec la tronche de de Lesquen?
dimegoat citer
dimegoat
19/05/2020 14:44
Chez moi je masque certaines pochettes de grind parce que j'ai des enfants en bas âge mais là on est entre adultes, si vous aimez le NSBM il faut assumer les gars.
Fabulon citer
Fabulon
19/05/2020 11:15
note: 7.5/10
Pour reprendre mon avis posté sur le forum, album assez homogène, dans la continuité de Ypervoreia, tant en terme de prod que de contenu musical.

Néanmoins, en désaccord avec la chro quand tu dis que la formule reste la même.

Je trouve que ça sonne plus mélodique/nostalgique que jamais, c'est même de plus en plus heavy (le final de Gedanken über... c'est clairement un riff heavy).

Le groupe perd cependant encore un peu en agressivité, du coup ça laisse un sentiment mitigé.
Il manque un équilibre selon moi, et quelques morceaux plus "rentre dedans", quelques refrains catchy, comme le groupe a su en proposer jusqu'à l'excellent Project Ordensburg.
Oxcidium citer
Oxcidium
17/05/2020 18:36
Je pense qu'il faut aussi chroniquer ce genre, car il y a une scène et donc des auditeurs.
Je suis pas fan de cette méthode de faire comme si cette scène n'existe pas.
Pour ce qui est de mon cas, ce sujet de nos amis allemands des années 30 et de la WW2 me plait. Donc les groupes NSBM sont "un prolongement" de ce sujet qui me plait même si je n'ai pas les idéologies qui sont diffusés par ces groupes.
Il y a des perles dans ce style (pour ne citer qu'un groupe connu de cette scène : Absurd) et des bouses nous sommes tous d'accord.
Pour finir, je trouve ça dommage de vouloir s'auto-censurer en ne donnant pas le nom du groupe et de l'album. Je trouve ça mieux d’assumer le groupe qu'on veut chroniquer pour en dire ce que on en pense.
Maintenant plus qu'a trouver comment me le procurer pour me faire mon avis dessus.
lkea citer
lkea
17/05/2020 14:46
gulo gulo a écrit : lkea a écrit : je trouve l'argument

L' "argument" de la photographie, du "rapport" (voilà qui nous rappelle de bien sombres heures de notre histoire...), de la description stricte et panoramique qui ne cautionne pas, puisqu'elle se contente d'attribuer un 8/10 tout à fait observateur, à une musique dont, si j'ai bien tout lu, elle est indissociable de l'idéologie, tu veux dire ?

"J'avoue" l'avoir assez modérément compris, pour ma part.


Oui, un raisonnement proche du tien en effet. L'observateur qui se pense extérieur mais qui fait partie du décor et qui a un pouvoir d'influence et d'action qu'il le veuille ou non (visibilité, publicité, notation positive)... Ne pas choisir, c'est choisir en vérité.

(Après, pour être clair, je n'ai rien contre Sakrifiss hein - j'aime bien le lire d'ailleurs - mais les arguments m'interrogent)
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 14:24
yog a écrit : Moi aussi, mais on parle bien du 2n degré de la même personne.

Accessoirement quand le 2nd degré prend plus de place que l'analyse ou la descreption, faut juste éviter de faire de la chronique musicale et aller s'inscrire dans une école de cirque. (ou assumer de s'inscrire dans la grande famille des "putes à clic" qui joue plus à faire réagir qu'à pouvoir construire une opinion...)


Dans ce cas, rien ne t'oblige à lire :o)

Loin de moi l'idée de me faire white knight de Sakrifiss, mais en maintenant 765 chroniques et en touchant à tout ce qui à trait au Black, je ne pense pas qu'on puisse lui reprocher de vouloir faire dans le racoleur.
yog citer
yog
17/05/2020 14:20
Moi aussi, mais on parle bien du 2n degré de la même personne.

Accessoirement quand le 2nd degré prend plus de place que l'analyse ou la descreption, faut juste éviter de faire de la chronique musicale et aller s'inscrire dans une école de cirque. (ou assumer de s'inscrire dans la grande famille des "putes à clic" qui joue plus à faire réagir qu'à pouvoir construire une opinion...)
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 14:19
Quand je parle de second degré, je ne fais que faire référence à la chronique de Hyems que tu cites pour défendre ton argument du "Sakrifiss se revendique comme le Messie 2.0 de la chronique BM". Tu t'emballes tout seul.

Concernant le Fanisk, "Noontide", tu es à côté de la plaque puisque le visuel "non censuré" ne concerne que le pressage originel, limité à 14 copies, le rond noir n'est pas de notre fait mais celui de la copie officielle, de Unholy Records.
yog citer
yog
17/05/2020 14:15
Sagamore a écrit : Que tu ne goûtes pas le ton, ça, c'est une chose. Mais je ne vois pas à quel moment Sakrifiss se tresse lui-même une couronne de lauriers. C'est du second degré.

ah le bon second degré... le 2nd degré du tshirt asgardrei, le 2nd degré de la complaisance avec le NSBM de 3e zone, le 2nd degré du "on chronique du NSBM de manière ironique mais sans avoir l'humour d'afficher une croix gammée, alors que ca serait si drole" (chronique du Wolfnacht précédent ou de Fanisk), etc... on parle bien de ce second degré qui place les pitreries du chroniqueur devant l'analyse qu'il revendique?

Alors, soit c'est de la mauvaise provocation soit c'est du mauvais 2nd degré, mais à quel moment est-ce drole ? à quel moment est-ce intéressant ? à quel moment est-ce raccord avec votre avertissement que personne ne vous a contraint à mettre à part vous-même ?
Solarian citer
Solarian
17/05/2020 13:49
Jean-Clint a écrit : Tout à fait de ton avis, autant il y'a des bouses dans le NS comme dans tous les styles, mais quand ça en vaut la peine (NECROPOLE et autres) ça serait dommage de s'en priver !
Amen !
Jean-Clint citer
Jean-Clint
17/05/2020 13:46
Forcément ça ne pouvait que faire causer cet album, sinon pas le meilleur disque de son créateur (le précédent était au-dessus je trouve) mais idéologie mise à part ça reste un très bon disque et c'est le principal.

Sagamore a écrit : Mais quand la musique vaut le coup...

Tout à fait de ton avis, autant il y'a des bouses dans le NS comme dans tous les styles, mais quand ça en vaut la peine (NECROPOLE et autres) ça serait dommage de s'en priver !
gulo gulo citer
gulo gulo
17/05/2020 13:07
lkea a écrit :
je trouve l'argument


L' "argument" de la photographie, du "rapport" (voilà qui nous rappelle de bien sombres heures de notre histoire...), de la description stricte et panoramique qui ne cautionne pas, puisqu'elle se contente d'attribuer un 8/10 tout à fait observateur, à une musique dont, si j'ai bien tout lu, elle est indissociable de l'idéologie, tu veux dire ?

"J'avoue" l'avoir assez modérément compris, pour ma part.
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 12:50
Que tu ne goûtes pas le ton, ça, c'est une chose. Mais je ne vois pas à quel moment Sakrifiss se tresse lui-même une couronne de lauriers. C'est du second degré.
yog citer
yog
17/05/2020 12:48
de la même vidéo (où il parait que les analyses de Max Yme sont à chier… je veux bien que le type dispose d'une tête à claque de compét' mais sur l'analyse c'est un peu comme si l'Italie de 1940 se foutait de l'Allemagne de 39, hi hi hi hi je suis drôle)…

ou de cette superbe chronique de Hyems un peu plus bas, quel second degré brillant pour masquer le vide intersidéral de l'analyse.
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 12:42
yog a écrit : Navrant de la part d'un type qui se gargarisait il y a peu d'être une pointure dans l'analyse du black.

Tu sors ça d'où ?

Sinon je rejoins mon collègue Ikea et recommande chaudement Panopticon, enraciné, de gauche, et surtout incapable de pondre un mauvais morceau. Tout est excellent. Dawn Ray'd et Skagos, également se défendent très bien, peu ou prou dans les mêmes bails.
lkea citer
lkea
17/05/2020 12:37
tatur a écrit : Aaaah, il y a une tendance à l'opposé du NSBM, je ne savais pas.
Génial, moi qui suis un bon gros rouge/noir, je vais me pencher fortement la dessus.


Pour ceux chroniqués sur Thrasho et plus ou moins attachés ou se réclamant de ce "mouvement", il y a tout de même un peu de quoi faire avec Sordide, Panopticon, Satan, Wolves in the Throne Room, Uhl... Clin d'oeil
yog citer
yog
17/05/2020 12:39
Ca ressemble à une réaction à un échange avec un autre youtubeur pas bien malin, si je peux me permettre... (bienvenu dans le youtube game quoi)... par contre ca n'est ni drole ni intéressant, ni meme une chronique musicale en fin de compte... du coup tant pis pour l’élévation du niveau, navrant de la part d'un type qui se gargarisait il y a peu d'être une pointure dans l'analyse du black.

Pour le NSBM, effectivement c'est moins un "style" qu'une "scène", mais je ne vois pas ce que ça vient faire dans la discussion en fait.

Sinon oui, il existe de la même manière une scène RABM qui se revendique du bord opposé (j'ai très peu cherché de ce coté là, à priori on doit compter autant de groupes inintéressants des 2 cotés, mais je recommande chaudement Iskra)
tatur citer
tatur
17/05/2020 11:32
lkea a écrit : [quote="Caïn Marchenoir"]

Sinon, Sakri, j'attends les chroniques de RABM, puisque, apparemment, c'est une photographie du black metal que tu souhaites faire (oui, je trouve l'argument de l'observateur un chouïa faiblard en comparaison de la couverture ici d'un certain bord au détriment d'autres). Il y en a plein en plus, bien que très peu ici Moqueur


Aaaah, il y a une tendance à l'opposé du NSBM, je ne savais pas.
Génial, moi qui suis un bon gros rouge/noir, je vais me pencher fortement la dessus.
Je culpabilise souvent d'avoir des frissons sur un style musicale qui véhicule des idées que je n'hésite pas à combattre tout de noir vétu..
Solarian citer
Solarian
17/05/2020 11:20
Sakrifiss a écrit : Deux problèmes dans ton message !
D'abord tu as donné le nom du grope Mystère !!! Tu niques le jeu ! C'est mal !
Ensuite tu compares ce groupe à d'autres qui n'ont pas de lien musicaux entre eux ! Et tu ne le fais pas avec les autres thématiques. je pense ! Tu pux hein, mais moi ça me surprend toujours qu'on parle de NSBM comme style musical alors que les gorupes que tu as citées vont se calsser dans des catégories toutes différentes.


NSBM c'est une étiquette pas un style on est bien d'accord. Pourtant on a tendance à regrouper les zozos qui s'en réclament sous la même bannière, même si les approches musicales sont différentes.
Mais bon, puisqu'il était ici question d'un des représentant les plus explicites de l'idéologie NS dans le BM (le père Papaioannou ne faisant pas semblant contrairement à d'autres), j'ai juste précisé vers quels groupes se revendiquant de cette appartenance ma préférence musicale allait. Rien d'autre.
Pour le reste, je ne rentrerai pas dans la polémique sur la légitimité ou non de ce genre de groupe dans ces colonnes, c'est pas moi qui fixe votre ligne éditoriale. Perso ça ne me pose aucun souci puisque j'en écoute volontiers, après chacun voit midi à sa porte.

édit : mea-culpa pour avoir niqué ton jeu ;-)
lkea citer
lkea
17/05/2020 10:33
Sagamore a écrit : EDIT : Le vrai problème quand on aborde ce genre de groupes, c'est qu'ils finissent fatalement par ramener un gros paquet de gogols.

ça, on est bien d'accord...
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 10:19
lkea a écrit :
Deutsche Qualität prend un nouveau sens hein ? Y a d'autres choses très bien ailleurs, qui ne te vendent pas en sous-main une idéologie et qui mériteraient sans doute plus d'être mises en lumière. Mais comme tu le dis, un débat sans fin, basé sur son éthique personnelle...


J'irai pas jusqu'à dire "Deutsche Qualität" sachant qu'objectivement, les trois quarts des groupes qui composent la "scène" NS sont merdiques, plus doués pour le marketing que pour la musique. Du bon, il y en a partout, à gauche comme à droite, à chacun sa conscience ensuite...

EDIT : Le vrai problème quand on aborde ce genre de groupes, c'est qu'ils finissent fatalement par ramener un gros paquet de gogols.
lkea citer
lkea
17/05/2020 10:12
Sagamore a écrit : lkea a écrit : , je vois ça comme une complaisance dont on peut se passer, .


Je trouve que ça dépend du contenu de l'objet. Pour l'album de Malsaint, par exemple, vu que ça reste un groupe et un disque de merde, on aurait pu l'éviter, en effet. Mais quand la musique vaut le coup...


Deutsche Qualität prend un nouveau sens hein ? Y a d'autres choses très bien ailleurs, qui ne te vendent pas en sous-main une idéologie et qui mériteraient sans doute plus d'être mises en lumière. Mais comme tu le dis, un débat sans fin, basé sur son éthique personnelle...

Par contre, je ne me priverai pas pour rappeler de temps à autre que sur Thrasho, on n'est pas tous d'accord là-dessus, faut pas déconner Mr Green
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 10:04
lkea a écrit : , je vois ça comme une complaisance dont on peut se passer, .


Je trouve que ça dépend du contenu de l'objet. Pour l'album de Malsaint, par exemple, vu que ça reste un groupe et un disque de merde, on aurait pu l'éviter, en effet. Mais quand la musique vaut le coup...
lkea citer
lkea
17/05/2020 10:04
Caïn Marchenoir a écrit : Navré de relancer un débat éculé mais étant donné la tournure que prend les choses actuellement, je trouve que faire une chronique de tels groupes revient tout de même à cautionner cette idéologie et de participer à sa propagation.
Ça me choque de voir une chronique qui prend cela à la légère, malgré les "précautions" d'usages en préambule.


Aller, puisque la chronique aborde le sujet directement : pas mieux que le message plus haut. Je respecte la diversité de point de vue mais, à titre personnel, quand il s'agit d'un groupe aussi ouvertement politique, je vois ça comme une complaisance dont on peut se passer, .

Sinon, Sakri, j'attends les chroniques de RABM, puisque, apparemment, c'est une photographie du black metal que tu souhaites faire (oui, je trouve l'argument de l'observateur un chouïa faiblard en comparaison de la couverture ici d'un certain bord au détriment d'autres). Il y en a plein en plus, bien que très peu ici Moqueur
Sagamore citer
Sagamore
17/05/2020 09:49
Oui, c'est éculé en plus d'être sans fin.
Caïn Marchenoir citer
Caïn Marchenoir
17/05/2020 09:34
Navré de relancer un débat éculé mais étant donné la tournure que prend les choses actuellement, je trouve que faire une chronique de tels groupes revient tout de même à cautionner cette idéologie et de participer à sa propagation.
Ça me choque de voir une chronique qui prend cela à la légère, malgré les "précautions" d'usages en préambule.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
17/05/2020 06:51
note: 8/10
Deux problèmes dans ton message !
D'abord tu as donné le nom du grope Mystère !!! Tu niques le jeu ! C'est mal !
Ensuite tu compares ce groupe à d'autres qui n'ont pas de lien musicaux entre eux ! Et tu ne le fais pas avec les autres thématiques. je pense ! Tu pux hein, mais moi ça me surprend toujours qu'on parle de NSBM comme style musical alors que les gorupes que tu as citées vont se calsser dans des catégories toutes différentes.
Solarian citer
Solarian
16/05/2020 21:30
Wolfnacht ça n'a jamais été vraiment ma came mais il y a pire dans le genre. Le Töten für W.O.T.A.N. était pas trop mal à l'époque mais bon, j'avoue ne pas m'être vraiment penché sur le reste.
Dans le trip, ma préférence ira toujours vers des trucs comme Nokturnal Mortum (bien qu'ils aient officiellement tourné le dos à l'étiquette il y a déjà un bail), ou encore Kataxu, Fanisk et à la rigueur Der Stürmer...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Groupe Mystère
Black Metal
2020 - IG Farben
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Groupe Mystère
Groupe Mystère
Black Metal - 1998 - Grèce
  

tracklist
08.  morceaux

Durée : 42:39

parution
20 Février 2020

Essayez aussi
Regarde Les Hommes Tomber
Regarde Les Hommes Tomber
Exile

2015 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Gorgoroth
Gorgoroth
Incipit Satan

2000 - Nuclear Blast Records
  
Forgotten Woods
Forgotten Woods
As The Wolves Gather (Rééd.)
(+ Sjel Av Natten)

2017 - Aeternitas Tenebrarum Musicae Fundamentum
  
Svartelder
Svartelder
Pyres

2016 - Dusktone
  
Abigail Williams
Abigail Williams
The Accuser

2015 - Candlelight Records
  

Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique