chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
77 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Iku-Turso - Pakana

Chronique

Iku-Turso Pakana
Oh, un beau logo. Mais, MAIS !!! Il a changé par rapport au premier album ! Je me souviens que le précédent avait été réalisé par notre ami belge Volvox, créateur pour WOLVES IN THE THRONE ROOM,TSJUDER, SETH, OLD MAN’S CHILD, ABIGAIL WILLIAMS,TROLL et des milliers d’autres ! C’est lui qu’on surnomme « Lord of the Logos » ! Bah alors, pourquoi ils ne l’ont pas gardé ? Il était un peu trop dans les formes agressives peut-être ? C’est vrai que le nouveau colle bien à la personnalité des compositions remarque... Il affiche plein de branches qui font sentir les ambiances de nature sauvage se dégageant de ces 9 nouvelles compositions.

IKU-TURSO revient ainsi trois ans après The Great Tower et à part le logo, le line-up a légèrement changé. Trois anciens membres, deux nouveaux. Et une présentation officielle qui prend un petit côté farfelu à l’ancienne qui me plaît toujours :
Line-up:
Sovereign Ikuinen Kainuun Korpituli - Visions and tales of the olden days
F. Of The Hidden Dark Lands Of The North - Archaic melodies and Pagan chants
Myrrys The Unforgiving - Pagan wardrums of legend
Ruto Of The Underworld - The harbinger of disease and misfortune
Lafawijn The Heretic - The voice of the ancestors passed
Ça me rappelle CRADLE OF FILTH ou DIMMU BORGIR qui faisaient aussi ce genre de jeu pour éviter de citer les instruments clairement. Ça sonne bien non ? Ce n’est pas une batterie, mais une « Pagan wardrums of legend » ! Ces artistes sont tous finlandais, à part Lafawijn l’hérétique, qui vient des Pays-Bas. Et le label est quant à lui polonais. C’est encore chez Wolfspell Records que sort Pakana.

Et Pakana, ce sont donc 43 minutes de black metal pur dans la tradition de ceux qui ont depuis longtemps inséré du pagan. Mais du pagan qui ne prend pas trop de place, qui est une saveur sans être l’élément principal. Les références et inspirations citées sont Shadowthrone de SATYRICON, les débuts d’ULVER, WINDIR et MOONSORROW. Ne rêvons pas trop bien entendu, ce ne sont que des influences et IKU-TURSO n’en a pas le niveau, mais il se débrouille bien, et on est véritablement happé par les atmosphères. Sans retrouver exactement l’un ou l’autre des groupes cités, on en ressent une certaine aura ? Le groupe sait mêler la hargne pure à de bonnes mélodiesefficaces, le chanteur a une voix venue des profondeurs de la brûme qui s’accompagnent par moments de chœurs en vocaux clairs apparaissant intelligemment...

Il n’y a pas à dire, cet album a du charme. Il manque de quelques surprises ou d’une plus grande personnalité pour se démarquer complètement, mais il s’écoute d’une traite, et même à répétition, avec un certain plaisir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Solarian citer
Solarian
22/05/2020 21:22
En effet... Sympa mais pas de quoi tomber de l'armoire. Du vu et revu...
À quand les chro' de trucs autrement plus inspirés et dignes d'intérêt comme au hasard les dernières tueries de Brouillard / J'ai si froid, et dans un autre registre la boucherie 2020 de Wardaemonic, l'ogive 2019 de Tableau Mort ou encore l'excellent dernier opus de The Great Old Ones pour ne citer que ceux-là ?Clin d'oeil
dominiquelefranc citer
dominiquelefranc
20/05/2020 23:10
note: 7/10
Pas l'album de l'année, mais très sympa à écouter.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Iku-Turso
Pagan Black Metal
2020 - Wolfspell Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Iku-Turso
Iku-Turso
Pagan Black Metal - 2017 - Finlande
  

nouveaute
A paraître le 15 Mai 2020

tracklist
01.   Kuolematon
02.   Bellum
03.   Ashes
04.   Ultionis
05.   Funus
06.   Suru
07.   Wanderer
08.   Itse
09.   Solace

Durée : 42:50

line up
Essayez aussi
Nokturnal Mortum
Nokturnal Mortum
The Voice Of Steel

2009 - No Colours Records
  
Kroda
Kroda
GinnungaGap GinnungaGaldr GinnungaKaos

2015 - Purity Through Fire
  
Waldgeflüster
Waldgeflüster
Mondscheinsonaten

2019 - Nordvis Produktion
  
Belenos
Belenos
Spicilège

2002 - Sacral Productions
  
Kampfar
Kampfar
Mellom Skogkledde Aaser

1996 - Malicious Records
  

Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique