chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Iku-Turso - Pakana

Chronique

Iku-Turso Pakana
Oh, un beau logo. Mais, MAIS !!! Il a changé par rapport au premier album ! Je me souviens que le précédent avait été réalisé par notre ami belge Volvox, créateur pour WOLVES IN THE THRONE ROOM,TSJUDER, SETH, OLD MAN’S CHILD, ABIGAIL WILLIAMS,TROLL et des milliers d’autres ! C’est lui qu’on surnomme « Lord of the Logos » ! Bah alors, pourquoi ils ne l’ont pas gardé ? Il était un peu trop dans les formes agressives peut-être ? C’est vrai que le nouveau colle bien à la personnalité des compositions remarque... Il affiche plein de branches qui font sentir les ambiances de nature sauvage se dégageant de ces 9 nouvelles compositions.

IKU-TURSO revient ainsi trois ans après The Great Tower et à part le logo, le line-up a légèrement changé. Trois anciens membres, deux nouveaux. Et une présentation officielle qui prend un petit côté farfelu à l’ancienne qui me plaît toujours :
Line-up:
Sovereign Ikuinen Kainuun Korpituli - Visions and tales of the olden days
F. Of The Hidden Dark Lands Of The North - Archaic melodies and Pagan chants
Myrrys The Unforgiving - Pagan wardrums of legend
Ruto Of The Underworld - The harbinger of disease and misfortune
Lafawijn The Heretic - The voice of the ancestors passed
Ça me rappelle CRADLE OF FILTH ou DIMMU BORGIR qui faisaient aussi ce genre de jeu pour éviter de citer les instruments clairement. Ça sonne bien non ? Ce n’est pas une batterie, mais une « Pagan wardrums of legend » ! Ces artistes sont tous finlandais, à part Lafawijn l’hérétique, qui vient des Pays-Bas. Et le label est quant à lui polonais. C’est encore chez Wolfspell Records que sort Pakana.

Et Pakana, ce sont donc 43 minutes de black metal pur dans la tradition de ceux qui ont depuis longtemps inséré du pagan. Mais du pagan qui ne prend pas trop de place, qui est une saveur sans être l’élément principal. Les références et inspirations citées sont Shadowthrone de SATYRICON, les débuts d’ULVER, WINDIR et MOONSORROW. Ne rêvons pas trop bien entendu, ce ne sont que des influences et IKU-TURSO n’en a pas le niveau, mais il se débrouille bien, et on est véritablement happé par les atmosphères. Sans retrouver exactement l’un ou l’autre des groupes cités, on en ressent une certaine aura ? Le groupe sait mêler la hargne pure à de bonnes mélodiesefficaces, le chanteur a une voix venue des profondeurs de la brûme qui s’accompagnent par moments de chœurs en vocaux clairs apparaissant intelligemment...

Il n’y a pas à dire, cet album a du charme. Il manque de quelques surprises ou d’une plus grande personnalité pour se démarquer complètement, mais il s’écoute d’une traite, et même à répétition, avec un certain plaisir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

citer
(ancien membre)
08/06/2020 21:49
Encore un fois, tu es d'excellent conseil pour moi. J'ai reçu l'album hier et c'est typiquement mon genre. Il tourne en boucle.
Sinon, as-tu mis la main sur le Ruadh ?
Solarian citer
Solarian
22/05/2020 21:22
En effet... Sympa mais pas de quoi tomber de l'armoire. Du vu et revu...
À quand les chro' de trucs autrement plus inspirés et dignes d'intérêt comme au hasard les dernières tueries de Brouillard / J'ai si froid, et dans un autre registre la boucherie 2020 de Wardaemonic, l'ogive 2019 de Tableau Mort ou encore l'excellent dernier opus de The Great Old Ones pour ne citer que ceux-là ?Clin d'oeil
dominiquelefranc citer
dominiquelefranc
20/05/2020 23:10
note: 7/10
Pas l'album de l'année, mais très sympa à écouter.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Iku-Turso
Pagan Black Metal
2020 - Wolfspell Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (2)  7.75/10

plus d'infos sur
Iku-Turso
Iku-Turso
Pagan Black Metal - 2017 - Finlande
  

tracklist
01.   Kuolematon
02.   Bellum
03.   Ashes
04.   Ultionis
05.   Funus
06.   Suru
07.   Wanderer
08.   Itse
09.   Solace

Durée : 42:50

line up
parution
15 Mai 2020

Essayez aussi
Kawir
Kawir
Isotheos

2012 - Deathrune Records
  
Belenos
Belenos
Spicilège

2002 - Sacral Productions
  
Nydvind
Nydvind
Seas of Oblivion

2018 - Malpermesita Records
  
Holdaar
Holdaar
Времена Уходящие В Небо
(Times stretching in the sky)

2014 - More Hate Productions
  
Cristalys
Cristalys
In Hoc Signo Vinces

2013 - Pagan Pride
  

Torture Throne
Stench Of Innocence (EP)
Lire la chronique
Riverside
Wasteland
Lire la chronique
Hyperdontia
Abhorrence Veil / Excreted ...
Lire la chronique
Tempestarii
Chaos at Feast
Lire la chronique
Hulder
Godslastering: Hymns Of A F...
Lire la chronique
Bleedskin
Blood Reign
Lire la chronique
Candiria
300 Percent Density
Lire la chronique
Vulgarite
Fear Not the Dark nor the S...
Lire la chronique
Touché Amoré
Lament
Lire la chronique
Dream Theater
Metropolis, Pt. 2 – Scenes ...
Lire la chronique
White Magician
Dealers of Divinity
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
The Bishop of Hexen
The Death Masquerade
Lire la chronique
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)
Lire la chronique
Kataklysm
Unconquered
Lire la chronique
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Warside
The Enemy Inside (EP)
Lire la chronique
Phthisis
Embodiment Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Pain of Salvation
In The Passing Light of Day
Lire la chronique
Selbst
Relatos de angustia
Lire la chronique
Vacuous
Katabasis (EP)
Lire la chronique
Wayward Dawn
House Of Mirrors (EP)
Lire la chronique
Echoes Of Death Fanzine
Lire l'interview
Vile Creature
Glory, Glory! Apathy Took H...
Lire la chronique
The Body
Christs, Redeemers
Lire la chronique
Dream Theater
Falling into Infinity
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
Godflesh
Streetcleaner
Lire la chronique
Wombbath
Tales Of Madness
Lire la chronique
Biohazard
Urban Discipline
Lire la chronique