chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vspolokh - Помре

Chronique

Vspolokh Помре
VSPOLOKH est russe. VSPOLOKH existe depuis 2004. Et pourtant VSPOLOKH sort ici son deuxième album seulement. 10 ans après Sorrow of the Past. Plus étonnant, le groupe n’a pas changé de label, toujours chez le génial Purity Through Fire. En fait, le label allemand de qualité a débuté en 2010, et il y a ainsi un lien fort entre lui et son groupe : ils ont débuté ensemble, et VSPOLOKH était le troisième groupe seulement qu’il sortait. 10 ans ont passé et la première chose qui saute aux yeux, c’est le visuel, très différent sur ce nouvel album, et particulièrement réussi. Faire ainsi quelque chose de simple, sobre, mais original et marquant à la fois, ce n’est pas si évident. Je trouve ça magnifique. Epuré.

Cette pochette a aussi l’avantage de donner une idée juste de la musique présentée sur ces 8 morceaux : un black metal qui flirte beaucoup avec DRUDKH. C’est-à-dire une musique envolée, puissante, forte, mais qui a le talent pour placer des espaces magnifiques. On a constamment l’impression de parcourir des plaines, puis des collines, et d’arriver tout à haut en haut. Le paysage s’agrandit subitement : on retient son souffle ! Si la plupart du temps cet album est épique, il peaufine les ambiances par certaines astuces : guitares acoustique, flûte… Mais jamais de manière systématique, sans se répéter inutilement. Et parfois ce sont des samples qui l’aident à nous faire voyager : le bruit du vent sur l’introduction de 2 minutes, le bourdonnement d’une mouche, des sons marécageux que les courts intermèdes en 5ème et 7ème positions… le grincement inquiétant d’une porte aussi… Des sons qui dépassent parfois le cadre de la nature pure, comme si nous nous engouffrions dans une cabane angoissante. Mais cela reste employé sur les intermèdes, les samples sont moins présents au sein des titres purs, qui eux ont vraiment des ressemblances évidentes avec la formation ukrainienne citée plus haut.

VSPOLOKH parvient à s’approcher de ses ambiances en développant lentement, sûrement ses compositions. Il faut attendre 3 minutes sur « Czernotop » avant que le chanteur pousse son premier cri, alors que le titre est déjà passé par des sons de machine à de l’acoustique pour revenir à du black épique. Mais c’est fait avec réussite, et sans aucun ennui. Au contraire, l’esprit vagabonde aisément, emporté dans des pistes qui font entre 8 et 12 minutes. Je parlais récemment, dans une autre chronique, de la capacité de certaines formations à suggérer des images grâce à la musique, et je m’interrogeais sur la différence entre la suggestion et la narration. La première me semblant bien plus appréciable puisqu’elle laisse du choix à notre esprit, elle ne lui donne que des indices, et c’est à notre cerveau de construire ce qu’il veut voir. La deuxième veut imposer un cadre trop défini, il raconte ce que le groupe souhaite montrer, mais sans avoir le visuel pour nous le montrer exactement, pouvant créer la frustration d’avoir une musique trop précise, trop directive... VSPOLOKH reste dans la suggestion et il nous laisse totalement faire le travail imaginatif.

C’est une belle surprise, un album qui devrait combler les fans de DRUDKH, mais sans leur donner l’impression d’en écouter une imitation ratée. C’est inspiré par, mais pas une copie de. L’album devrait trouver grâce à leurs oreilles à moins qu’ils soient blasés ou persuadés que chaque groupe doit avoir une personnalité propre et forte pour mériter le respect…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vspolokh
Black Metal
2020 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Vspolokh
Vspolokh
Black Metal - 2004 - Russie
  

tracklist
01.   Вонъзивъши мрътвыи корении въ лѣсъную твьрдь...
02.   В загробье
03.   Помре
04.   Туман и пепел
05.   Плачь и ръидание и стенаниѥ многь...
06.   На серых равнинах
07.   Тьлѣниѥм мрьтвъ азъ въ бездънъ..
08.   Чрьнътопь

Durée : 56;20

parution
21 Juin 2020

Essayez aussi
Weakling
Weakling
Dead as Dreams

2000 - tUMULt Records
  
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
De Dunkla Herrarna

2010 - Ancient Records
  
Brouillard
Brouillard
Brouillard

2018 - Transcendance
  
Cold Earth
Cold Earth
Your Misery, My Triumph

2020 - Sol Records
  
Antichrist
Antichrist
Sacrament Of Blood

2011 - Nuclear War Now! Productions
  

Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
Jerry Cantrell
Boggy Depot
Lire la chronique
Vanden Plas
Far Off Grace
Lire la chronique
The Devil's Blood
The Time Of No Time Evermore
Lire la chronique
Grave Miasma
Abyss Of Wrathful Deities
Lire la chronique
Impaled Nazarene
Eight Headed Serpent
Lire la chronique
Gärgäntuäh
Dödenlicht (Démo)
Lire la chronique
Nordgeist
Frostwinter
Lire la chronique
Earth and Pillars
Earth II
Lire la chronique
Inferno
Paradeigma (Phosphenes of A...
Lire la chronique
Shinda Saibo No Katamari
Ostriched Existence (EP)
Lire la chronique