chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Witchcraft - Legend

Chronique

Witchcraft Legend
A l’heure où WITCHCRAFT vient de livrer un sixième album studio relativement pénible (proche du pas de côté « Time », un effort acoustique qui voit Magnus Pelander sonder les abîmes de la dépression), le bilan de la décennie passée nous ramène à l’essentiel, à savoir un « Legend » portant bien mieux son titre que le tout récent « Black Metal ».

Unique en son genre, comme tous les albums de WITCHCRAFT, « Legend » voit les Suédois injecter une forte dose de heavy metal traditionnel dans leur formule doom évolutive, Magnus Pelander délaissant ici la guitare pour se concentrer sur le chant ; le résultat, bluffant de maîtrise et de sensibilité, justifie à lui seul la place au panthéon des meilleurs albums de la période. Habité comme jamais le Magnus, sa performance au Hellfest 2013 restant l’une des plus électrisante qu’il m’ait été donné de voir. Baignées d’une constante mélancolie, les lignes en(chant)eresses du frontman balancent entre délicieuses complaintes (« Dystopia ») et démonstration de puissance (« White Light Suicide »). Des refrains absolument délectables (« An Alternative To Freedom » donne la chair de poule), qui tranchent souvent avec la noirceur des propos tenus par cet incroyable chanteur.
Propulsé par le meilleur line-up dont WITCHCRAFT n’ait jamais disposé (Oscar Johansson des TRUCKFIGHTERS derrière le kit, les excellents Tom Jondelius et Simon Solomon à la six cordes), « Legend » hausse considérablement le niveau technique par rapport à un « The Alchemist » plus DIY et brut de décoffrage. Bien plus puissant (ces frappes de mule sur « Deconstruction » et « Ghosts House » !) et mélodique (le break spectral sur « Ghosts House »), ce 4ème full length tient tout bonnement du rêve éveillé, quand bien même le groupe sacrifie en partie à la sacro-sainte tradition de l’enregistrement vintage.

Jens Bogren, ça doit quand même vous parler un minimum non ? Aux manettes chez OPETH, ENSLAVED ou encore KATATONIA, le célèbre producteur ajoute ici un chef d’œuvre à son palmarès, aux côtés d’un « Viva Emptiness » ou d’un « Axioma Ethica Odini ». Et si WITCHCRAFT a toujours recours pour moitié à du matériel vintage pour enregistrer, ce fifty/fifty creuse un fossé entre « Legend » et ses précurseurs en termes de rendu sonore. Certains pourront le regretter mais à mon sens, l’orientation heavy prise sur « Flag Of Hate » (non, chassez KREATOR de votre esprit) et « It’s Not Because Of You » le justifie largement, d’autant que la paire Jondelius/Solomon se fend à intervalles réguliers de soli de grande classe.

Et le doom dans tout ça ? Si les amateurs du genre préfèreront le moins abouti « Nucleus », WITCHCRAFT signe avec « Dead End » une pièce de choix, particulièrement envoûtante en live, qui préfigure l’orientation stylistique prise sur son successeur. Puissant, racé et régulièrement touché par la grâce, « Legend » relève du tour de force émotionnel même si, au regard d’un parcours aussi heurté qu’intrigant, il paraît évident qu’il restera un coup isolé dans la carrière de WITCHCRAFT. Neuf ans après sa genèse, cela ne fait que renforcer son caractère indispensable et intemporel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
26/06/2020 11:28
Super album!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Witchcraft
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs :   -
Webzines : (7)  8.1/10

plus d'infos sur
Witchcraft
Witchcraft
Heavy doom - 2000 - Suède
  

tracklist
01.  Deconstruction  (5:10)
02.  Flag Of Hate  (4:36)
03.  It's Not Because Of You  (4:14)
04.  An Alternative To Freedom  (5:18)
05.  Ghosts House  (4:17)
06.  White Light Suicide  (5:17)
07.  Democracy  (3:49)
08.  Dystopia  (6:47)
09.  Dead End  (12:11)
10.  By Your Definition  (5:12)

Durée : 51:31

line up
parution
25 Septembre 2012

voir aussi
Witchcraft
Witchcraft
The Alchemist

2007 - Rise Above Records
  

Essayez aussi
Ghost
Ghost
Opus Eponymous

2010 - Rise Above Records
  
Occultation
Occultation
Silence in the Ancestral House

2014 - Invictus Productions
  
Black Sabbath
Black Sabbath
Sabotage

1975 - Vertigo
  
Paradise Lost
Paradise Lost
The Plague Within

2015 - Century Media Records
  
Satan's Satyrs
Satan's Satyrs
The Lucky Ones

2018 - Bad Omen Records
  

Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique
Zemial
Nykta
Lire la chronique
Meth Leppard
Woke
Lire la chronique
Runemagick / Chthonic Deity
Chthonicmagick (Split 12")
Lire la chronique
Azziard
Liber Secondus - Exégèse
Lire la chronique
Cathedral
The Last Spire
Lire la chronique
Carach Angren
Franckensteina Strataemontanus
Lire la chronique
Xibalba
Años en Infierno
Lire la chronique
Brutal Avengers
Chapter II - Mission to Ext...
Lire la chronique
PPCM #35 - Cherchons du STONER DEATH METAL !
Lire le podcast
Gravesend
Preparations For Human Disp...
Lire la chronique
Grave Circles
Tome II
Lire la chronique