chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gloom - Rider of the Last Light

Chronique

Gloom Rider of the Last Light
Ça y est, je crois avoir découvert le secret des groupes finlandais ! On se demandait tous ce qui pouvait les pousser à faire du black metal hargneux aux mélodies claires et bondissantes... Et bah c’est le renne ! Ça ne peut être que ça ! Ce renne qu’il bouffe en sauté ! Ou alors c’est leur pâtiserie au rhum ! Le Runebergintorttu : alcool et framboise. C’est crédible, c’est crédible ! Sauf qu’on ne les mange qu’à partir du début du mois de janvier et jusqu’au 5 février...

Non, mais on est vraiment en droit de se poser ce genre de questions, parce que les similitudes dans l’approche d’une frange du BM finlandais sont bien flippantes. GLOOM sort un premier album qui sent très fortement GOATMOON. 8 titres déchainés qui ne laissent aucun répit à l’auditeur ! Le but est vraiment de trucider celui-ci en 8 leçons. Et pour que ce soit clair, la première piste commence carrément par la détonation d’une arme à feu après avoir été rechargée. « Eh, petit gars, viens là, je vais t’en mettre un coup ! ».

Les noms des pistes aussi sont assez éloquents : « Bleed », « Fuck your Faith », « Murder Yourself ». Simple, clair, précis. Et chaque piste est donc lancée au galop, avec en sus des vocaux râclés qui ne changent jamais de ton. Une formule efficace. Mais une formule éculée. Mais une formule qui peut vite lasser... Oui, tout à fait, et c’est bien de cela que souffre ce premier essai ! L’énergie, le dynamisme de nos compères n’empêchent pas la monotonie de pointer au bout de quelques pistes. Et finalement l’album ronronne trop.

Le fait que les pistes ne soient pas longues évitent tout de même se vouloir arrêter en cours de route. 2 font moins de 4 minutes, 3 autres ne dépassent pas les 5 minutes. Deux font environ 5 minutes 30, et c’est finalement « By Your Own Hands » qui s’étend jusqu’à près de 7 minutes. La raison en est simple : GLOOM a peut-être voulu lui donner un petit quelque chose en plus et il l’a agrémenté d’une longue partie instrumentale. Pas un break, mais un long passage du même acabit que le reste, déchainé, mais tout smplement sans vocaux. Bof, ce n’était pas vraiment nécessaire, on ne comprend pas trop pourquoi. Peut-être pour que le chanteur puisse aller faire pipi en concert. Cela lui laisse presque 4 minutes pour finir son affaire...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gloom
Trve Black Metal Mélodique
2020 - Spread Evil Distribution
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.75/10

plus d'infos sur
Gloom
Gloom
Trve Black Metal Mélodique - Finlande
  

tracklist
01.   Bleed
02.   Iron Claws of Black Metal
03.   Fuck Your Fate
04.   Deep in the Ground
05.   No Mercy After Sunset
06.   Murder Yourself
07.   By Your Own Hands
08.   Rider of the Last Light

Durée : 37:48

parution
26 Juin 2020

Essayez aussi
Gestapo 666
Gestapo 666
Satanic Shariah

2019 - Drakkar Productions
  
Black Funeral
Black Funeral
Ankou and the Death Fire

2016 - Dark Adversary Productions
  
Satanic Warmaster
Satanic Warmaster
Fimbulwinter

2014 - Werewolf Records
  
Aegrus
Aegrus
Devotion for the Devil

2015 - Drakkar Productions
  
Амезарак
Амезарак
Daemonolatreia

2014 - Satanath Records
  

Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique