chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Förgjord - Laulu kuolemasta

Chronique

Förgjord Laulu kuolemasta
2008, 2012, 2017, 2019, 2020. Ce sont les dates de sortie des 5 albums des Finlandais de FÖRGJORD. J’avais déjà dit qu’il accélérait le rythme et il nous le confirme donc à nouveau avec 10 compositions qui sortent un an et un mois après les 9 précédentes. Bien entendu, le trio n’a pas changé durant cette courte période avec à nouveau Valgrinder à la guitare et à la basse, BLK à la batterie, et l’inimitable et irremplaçable Prokrustes au chant. Il a véritablement un chant reconnaissable, écroché et agressif à la fois, qui marque toujours fortement les ambiances de la formation.

Je voudrais éviter d’écrire une chronique trop similaire à la précédente, et cela va être compliqué tant FÖRGJORD est sur une lancée créative logique, avec des pistes qui forment une continuité parfaite. Je pourrais juste en profiter pour donner des informations que je n’avais pas encore données sur l’origine du groupe, actif sous la forme actuelle depuis 1995, mais déjà existante auparavant sous d’autres noms : BRIGHTNESS OF DARKNESS, WINTERFLESH, ICEAGE...Que des noms en anglais avant d’opter finalement pour... du suédois. FÖRGJORD signifierait « détruit ». Je mets le conditionnel parce que j’ai juste quelque part, en anglais en plus, que c’était le sens : « Destroyed ». Et puis ça m’arrange bien si c’est vraiment le cas, parce que c’est un nom qui serait tellement logique !

La musique de ces Finlandais est bien cassée, détruite, décomposée même. Un comble pour des compositions d’ailleurs : « des compositions décomposées ». Mais surtout ce sont des compositions qui cette fois encore sentent à plein nez l’instinct. Je ne veux pas dire que les morceaux semblent être improvisés, je me doute bien d’ailleurs que ce n’est pas le cas tant des petits détails font leur apparaition, mais il y a grâce au son raw, grâce à l’impression de bougeotte constante, grâce aux vocaux déchirés / déchirants dont on parlait plus haut un sensation de musique innée. De manifestation musicale instinctive.

Mais ce qui fait toujours la force de cette formation peut aussi très bien se transformer en défaut principal, car s’enfiler ainsi 45 minutes du genre peut être éprouvant. L’est. Doit l’être même puisque c’est sans aucun doute la volonté de nos bourreaux. C’est juste que certains seront hermétiques à la beauté cachée derrière la torture auditive. Les mélodies de souffrance sont à nouveau sinueuses et perverses. « Laulu murtuvan niskan », « Ruotta » et « Kylmyys » sont excellents dans le genre ! Et que dire de la fougue inarrêtable du dernier morceau "Veljessurma" ? Magique !

Oui, j’aime toujours énormément FÖRGJORD. Il me surprend moins car il reste dans le style qu’il a forgé, mais il me convainc à nouveau de son talent. Original sans devenir « bizarroïde », le groupe a trouvé sa voie et continue de l’arpenter.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Förgjord
Black Metal Cassé
2020 - Werewolf Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Förgjord
Förgjord
Black Metal Cassé - 1995 - Finlande
  

tracklist
01.   Laulu murtuvan niskan
02.   Ihtiriekko
03.   Surman virta
04.   Kostonhetki
05.   Kylmyys
06.   Polkuni päässä
07.   Kaksi kiveä
08.   Ruotta
09.   Finlandia
10.   Veljessurma

Durée : 45:28

parution
3 Avril 2020

voir aussi
Förgjord
Förgjord
Ilmestykset

2019 - Werewolf Records
  
Förgjord
Förgjord
Uhripuu

2017 - Werewolf Records
  

Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique
Perdition Temple
Sacraments Of Descension
Lire la chronique
Triptykon
Requiem (Live) (Live at Roa...
Lire la chronique