chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
161 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bastard Priest - Vengeance... Of The Damned

Chronique

Bastard Priest Vengeance... Of The Damned (EP)
Cela fait neuf ans cette année que nous n’avions plus vraiment de nouvelles de la part des infâmes suédois de Bastard Priest. Oui, parce que si le duo semble plus ou moins actif sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook où il dispense à ses "followers" quelques bribes d’informations une fois tous les deux ou trois ans, il est quand même bon de rappeler que le groupe n’avait plus rien sorti depuis la parution de Ghouls Of The Endless Night en 2011... Un bail donc que Bastard Priest ne s’était pas rappeler à notre bon souvenir même si tous les amateurs de Death Metal suédois de la première heure n’ont probablement jamais manqué une occasion d’y retourner allègrement.

Quoi qu’il en soit, Bastard Priest est bel et bien de retour avec sous le coude un nouveau EP quatre titres intitulé Vengeance... Of The Damned sous la houlette d’Electric Assault Records (vinyle) et Chaos Records (CD). Alors oui, c’est un peu maigre mais comme personne ne s’attendait à un retour en bonne et du forme de la part de ces deux dégénérés, on saura cependant s’en contenter. D’autant que le duo ne fait pas semblant, reprenant les choses exactement là où il les avaient laissés neuf ans auparavant en se moquant éperdument de tout ce qui a bien pu se passer durant toutes ces années.

Ainsi toujours coincé dans cet espace-temps poussiéreux et humide compris entre la fin des années 80 et le tout début des années 90, Bastard Priest continue de porter sa croix fièrement sur ce chemin tracé avant lui par quelques figures emblématiques du genre. Oui, les références à Dismember et Entombed sont donc toujours aussi évidentes à l’écoute de ces quatre brûlots qui, s’ils manquent effectivement d’un brin de personnalité, s’avèrent à l’inverse particulièrement redoutables.
Ceux qui savent, savent, les autres trouveront ici tout ce qui fait le charme des premières démos de Nihilist et Dismember. Une production dépouillée et abrasive, des riffs à trois notes diablement efficaces, des leads qui puent la Mort à plein nez, une batterie explosive et volontaire, des breaks et autres ralentissements de déglingos taillés pour foutre en l’air le mobilier de votre salon et surtout une urgence Crust/Punk qui va insuffler à ces quelques compositions cette énergie débordante et particulièrement communicative. Oui, tout ça ne respire pas la grosse intelligence mais quelle importance quand on peut s’enfiler dans les conduits auditifs des morceaux aussi redoutables d’efficacité.
Torché en un petit plus de quinze minutes, Vengeance... Of The Damned ne faiblit pas un seul instant. Même les moments les moins rapides sont menés ici le couteau entre les dents avec toujours cette furieuse envie d’en découdre. Comment ne pas avoir envie de tout démolir sur les breaks de "Eyes Of The Possessed" à 1:57 avec ce riff bien senti suivi de ce lead bien morbide, celui de "March Into Obliteration" à 1:43 avec cette fois-ci un solo bien Rock’n’Roll, celui de "Vengeance Of The Damned" à 1:58 avec là encore un lead bien malveillant ? Comment résister également aux introductions mid-tempos absolument sinistres de "March Into Obliteration" et de "Into The Endless Dark" ? Impossible... Je ne vous parle même pas de ces passages les plus tendus menés à coups de tchouka-tchouka endiablés et primitifs sur lesquels viennent se poser ces riffs aussi vicieux que peu subtils et cette voix d’outre-tombe bardée de réverb' ! Oui, la formule à beau avoir été repompée un milliard de fois, Bastard Priest en maitrise les codes à la perfection faisant ainsi oublier dès les premières secondes ce manque évident d’originalité pour ne laisser en mémoire que l’extrême efficacité dont il fait preuve ici tout au long de ces quinze minutes particulièrement redoutables.

Retour on ne peut plus remarquable de la part de Bastard Priest qui avec les absences prolongées/définitives de formations telles que Repugnant, Necrovation, Death Breath et Verminous prend désormais place dans le peloton tête de ces formations capables de marcher dignement dans les pas de ses aînés. Oui, on le sait, Dismember et Entombed on déjà tout dit il y a déjà quelques années mais peu importe, cela n’empêche pas aujourd’hui des groupes comme Bastard Priest de reprendre le flambeau avec pertinence et un surtout un talent évident. En espérant maintenant qu’il ne faille pas dix années supplémentaires au duo pour donner une suite à ce EP particulièrement prometteur. En attendant, les écoutes vont se répéter à n’en plus finir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
29/07/2020 18:16
zoltar a écrit : Commandé mais pas encore reçu. J'ai hâte!

Oui, idem, j’attends la version bleue proposée sur le Bandcamp du groupe ! Tu peux déjà télécharger les MP3 par contre Clin d'oeil
zoltar citer
zoltar
29/07/2020 17:34
Commandé mais pas encore reçu. J'ai hâte!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bastard Priest
Death Metal
2020 - Chaos Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3.5/5

plus d'infos sur
Bastard Priest
Bastard Priest
Death Metal - 2002 - Suède
  

formats
  • Vinyl / 24/07/2020 - Electric Assault Records
  • CD / 24/07/2020 - Chaos Records

tracklist
01.   Eyes Of The Possessed  (04:05)
02.   March Into Obliteration  (03:11)
03.   Vengeance Of The Damned  (04:18)
04.   Into The Endless Dark  (04:09)

Durée : 15:43

line up
parution
24 Juillet 2020

voir aussi
Bastard Priest
Bastard Priest
Under The Hammer Of Destruction

2010 - Pulverised Records
  
Bastard Priest
Bastard Priest
Ghouls Of The Endless Night

2011 - Pulverised Records
  

Essayez aussi
7th Nemesis
7th Nemesis
Violentia Imperatrix Mundi

2006 - Autoproduction
  
Puteraeon
Puteraeon
Cult Cthulhu

2012 - Cyclone Empire Records
  
Malignant Altar
Malignant Altar
Retribution Of Jealous Gods (Démo)

2019 - Clandestine Productions
  
Carnal Tomb
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)

2021 - Lycanthropic Chants
  
Hyperdontia
Hyperdontia
Abhorrence Veil / Excreted From The Flesh (Compil.)

2020 - My Dark Desires Records
  

Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
Jerry Cantrell
Boggy Depot
Lire la chronique
Vanden Plas
Far Off Grace
Lire la chronique
The Devil's Blood
The Time Of No Time Evermore
Lire la chronique
Grave Miasma
Abyss Of Wrathful Deities
Lire la chronique
Impaled Nazarene
Eight Headed Serpent
Lire la chronique
Gärgäntuäh
Dödenlicht (Démo)
Lire la chronique