chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mimorium - Blood of Qayin

Chronique

Mimorium Blood of Qayin
Voici le deuxième album des Finlandais de MIMORIUM et c’est une réel pluriel qui est nécessaire pour parler de cette formation car les bonhommes sont au nombre de 5. Un véritable groupe donc, avec un chanteur, deux guitaristes, un bassiste et un batteur. Et vu le style pratiqué, c’est bien normal ! « Voici du black metal brutal et mélodique soigné, bien ficelé, bien enveloppé, et merci madame. Pardon madame ? Ce n’est pas la même marque que d’habitude ? J’ai vendu tous mes NAGLFAR et pour l’instant DARK FUNERAL n'est pas disponible, voyez-vous ! Mais rassurez-vous, c’est le même goût, hein ! »

Les vendeurs qui tiennent ce discours sont malins, parce qu’effectivement c’est le même goût, mais ce n’est pas non plus la même qualité. MIMORIUM fait un beau produit, avec des compositions incorporant effectivement les ingrédients corrects. C’est à la fois brutal et soutenu par des riffs mélodiques pour un résultat à l’entrain dynamique. Aucun excès, ni d’un côté, ni de l’autre. On a bien l’impression d’avoir sa dose de violence pure, sans que cela ne tourne au chaos total ou à la noirceur inintelligible, et le mélodies sont suffisamment discrètes pour ne pas rendre les ambiances trop guillerettes.

Même dans la durée des pistes nous restons dans le raisonnable car à part « I Am What We Are » qui ouvre l’album sur près de 7 minutes, la moyenne est en-dessous des 5 minutes. Vu qu’il n’y a aucun temps mort, c’est appréciable et évite de sentir la lassitude. Alors qu’est-ce qui cloche dans ces 41 minutes ? Et bien justement rien. Trop rien. C’est finalement ficelé de manière tellement scolaire que l’on n’y trouve pas vraiment de personnalité ou de charisme. Pire, on peut facilement penser à autre chose à son écoute et perdre le fil, oublier de se concentrer. L’oreille n’est pas suffisamment sollicitée pour être convaincue.

Du coup, la note est un peu sévère mais difficile de mettre plus quand on sent pertinemment qu’on ne mettra plus l’album dans la platine avant un bon moment. Il passe tout seul, mais il faut avoir envie de se l’écouter et dans mon cas, ce sera uniquement à de rares occasions...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mimorium
Brutal black mélodique
2020 - Spread Evil Distribution
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mimorium
Mimorium
Brutal black mélodique - 2016 - Finlande
  

tracklist
01.   I Am What We Are
02.   Profane Breed
03.   Regret Everything in You
04.   Left Hand of North
05.   Two Faced Shadow
06.   Throne of Whore
07.   Blood of Qayin
08.   Hunter

Durée : 41:03

parution
21 Février 2020

Essayez plutôt
Cataplexy
Cataplexy
Devangelight

2012 - Zero Dimensional Records
  

Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique