chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Evulse - Pustulant Spawn

Chronique

Evulse Pustulant Spawn (Démo)
Deux ans après des débuts prometteurs (on vient de le voir), les Californiens d’Evulse signent leur retour avec la sortie ce mois-ci de cette deuxième démo intitulée Pustulant Spawn. C’est naturellement sur Transylvanian Tapes (label du chanteur James Rauh) que le groupe a une fois de plus trouvé refuge pour une sortie uniquement numérique, en tout cas à l’heure où j’écris ces quelques lignes puisque la version cassette ne devrait arriver qu’à la toute fin du mois (une version européenne via Dawnbreed Records est également en préparation mais aucune date n’a pour le moment été annoncée). Aussi, le seul véritable changement à signaler concerne le départ du batteur Matt Thompson, remplacé par Valles (Ensepulcher, ex-Skeletal Remains). Pour le reste, on sait où l’on met les pieds.

Néanmoins, si rien n’a vraiment bougé du côté des Américains, on note tout de même qu’il y a du mieux côté artwork avec cette fois-ci une oeuvre signée Aaron Lee. Un travail effectivement un poil plus engageant qui rappelle quelque peu les sorties Brutal Death de la fin des années 90 (on pense à Jon Zig par exemple). Le logo de David Mikkelsen est quant à lui resté en tout point identique et c’est très bien comme ça. Enfin, pour en terminer avec ces présentations d’usage, sachez que cette nouvelle démo propose là encore quatre titres à se mettre sous la dent mais qu’elle culmine cette fois-ci à plus de treize minutes ! Toujours pas de quoi s’étouffer mais étant donné le format on saura s’en contenter.

Evulse n’ayant pas fait de l’expérimentation ou de l’originalité son crédo, vous ne serez pas surpris d’apprendre que Pustulant Spawn s’inscrit naturellement dans la droite lignée de Call Of The Void. On y retrouve ainsi tout ce qui faisait déjà le sel de cette excellente première sortie même si pour l’occasion le groupe semble avoir quelque peu revu la proportion de certains ingrédients. Un rapide coup d’oeil à la durée respective de ces quatre nouvelles compositions laisse effectivement supposer que le groupe californien est désormais un tout petit peu moins au taquet qu’il ne l’a été par le passé. Attention, cette seconde démo pue toujours autant la bagarre mais en allongeant ainsi ses compositions de quelques secondes supplémentaires (près d’une minute par titre), le groupe originaire d’Oakland va ainsi pouvoir nuancer davantage son propos ou en tout cas pousser un peu plus loin le développement de ses atmosphères pesantes mais pour autant non dénuées de groove.

Et quoi de mieux pour nous le signifier qu’attaquer cette nouvelle démo avec un titre porté pour l’essentiel sur le mid-tempo ? Ce n’est donc pas pied au plancher qu’Evulse lance ici les festivités mais plutôt à coup de riffs vicieux dont le groove putride et entrainant n’est pas sans rappeler par moment celui d'Undergang, Cerebral Rot ou Fetid. Ainsi, sans forcément perdre en efficacité, le groupe montre qu’il est capable de faire preuve d’un minimum de finesse (toute proportion gardée, on parle quand même ici de Death Metal !) et ainsi varier les plaisirs entre deux séquences toujours aussi intenses et explosives. Bien entendu "Repulsive Infestation", n’est pas le seul exemple puisque les passages où Evulse ralentit la cadence se trouvent également sur chacun des trois autres titres mais à la manière d’un "Call Of The Void", c’est sûrement le morceau où cela paraît le plus flagrant.
Pour le reste, à l’image de ce que l’on trouve sur la précédente démo du groupe, Evulse va s’appliquer à mettre les pieds dans le plats à coup de passages plus ou moins soutenus (blasts, semi-blasts, tchouka-tchouka...) qui, soulignés par ces moments plus nuancés évoqués plus haut ainsi que ces quelques leads/solis mélodiques dispensés ici ou là, vont apporter une réelle dynamique à ce Death Metal particulièrement redoutable. Car si celui-ci ne brille pas par son originalité, il à au moins pour lui un sens de l’efficacité particulièrement bien développé.

Deux ans après la sortie de Call Of The Void, Evulse confirme son potentiel à l’aide d’une seconde démo faisant montre des mêmes qualités tout en offrant davantage de choses à se mettre sous la dent. Si le groupe poursuit sur cette voie, il y a fort à parier que l’on en entende davantage parler dans les mois à venir. En attendant, voilà deux démos particulièrement bien ficelées qu’il s’agirait de ne pas ignorer. Vous êtes prévenus.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
25/09/2020 15:09
Prometteur en effet. Par contre je trouve la pochette absolument dégueulasse haha !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Evulse
Death Metal
2020 - Transylvanian Tapes
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Evulse
Evulse
Death Metal - 2018 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Repulsive Infestation  (04:22)
02.   Pustulant Spawn  (03:14)
03.   Depraved Sanctity  (02:49)
04.   Worms Made Flesh  (02:46)

Durée : 13:11

line up
parution
4 Septembre 2020

voir aussi
Evulse
Evulse
Call Of The Void (Démo)

2018 - Transylvanian Tapes
  

Essayez aussi
Unleashed
Unleashed
Across The Open Sea

1993 - Century Media Records
  
Embrional
Embrional
The Devil Inside

2015 - Old Temple
  
Binah
Binah
Hallucinating In Resurrecture

2012 - Dark Descent Records
  
Profanatica
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)

2018 - Hells Headbangers Records
  
Deicide
Deicide
To Hell With God

2011 - Century Media Records
  

Nimbifer
Demo I & II (Compil.)
Lire la chronique
Yoth Iria
Under His Sway (EP)
Lire la chronique
Ghostemane
Anti-Icon
Lire la chronique
Ritual Suicide
Nocturnal Haematolagnia
Lire la chronique
Sad
Misty Breath of Ancient For...
Lire la chronique
Origin'Hell
Realm Of The Necromass
Lire la chronique
Shit Life / Noisy Neighbors
Competitive Victimhood (Spl...
Lire la chronique
Incinerate
Sacrilegivm
Lire la chronique
Life's Question
A Tale Of Sudden Love And U...
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Mestarin kynsi
Lire la chronique
Defeated Sanity
The Sanguinary Impetus
Lire la chronique
Lilim
Weighted Ghosts
Lire la chronique
Necrowretch
Welcome To Your Funeral (Live)
Lire la chronique
Sedimentum / Phobophilic
Horrific Manifestations (Sp...
Lire la chronique
Gorguts
Obscura
Lire la chronique
Dead Can Dance
Within The Realm Of A Dying...
Lire la chronique
Dwarrowdelf
Evenstar
Lire la chronique
Aborted Fetus
Pyramids Of Damnation
Lire la chronique
Rotting Christ
Non Serviam
Lire la chronique
Savagery
Off The Ruins... (EP)
Lire la chronique
Pig Destroyer
The Octagonal Stairway (EP)
Lire la chronique
Orchid
Dance Tonight! Revolution T...
Lire la chronique
Abyssal Ascendant
Chronicles Of The Doomed Wo...
Lire la chronique
Crucifix
Visions Of Nihilism (Compil.)
Lire la chronique
To Conceal The Horns
Purist
Lire la chronique
Death Invoker
Necromancy, Damnation, Reve...
Lire la chronique
Seep
Souvenirs Of A Necrosadist ...
Lire la chronique
Precaria
Nigraluminiscencia (Compil.)
Lire la chronique
Six Feet Under
Nightmares Of The Decomposed
Lire la chronique
Drastus
Serpent’s Chalice – Materia...
Lire la chronique