chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Escuela Grind - Indoctrination

Chronique

Escuela Grind Indoctrination
Escuela Grind se forme en 2016, sans sa particule "Grind", qui n'apparaîtra qu'après la sortie de deux splits et de l'EP "Non Serviam" (décidément...). Des réalisations fofolles, diablement efficaces à défaut d'être personnelles, mais qui respectaient scrupuleusement le cahier des charges Grindcore - un seul mot d'ordre, aligner les branlées. Une discographie, et un groupe que j'ai découvert sur le tard, probablement comme toi, qui lis ces quelques lignes, mais qui m'a fait belle impression. Il aura fallu attendre quelques années pour que le projet mené par la furieuse Katerina Economou sorte son premier long-format, entre deux nouveaux EPs aux titres délicieusement débiles. Malgré sa pochette franchement moche, et ses défauts qui ne manquent pas de me faire tiquer à chacune de mes écoutes, "Indoctrination", distribué par To Live a Lie et RSR, possède de sacrés instants de bravoure pour qui goûte son Grindcore quand il est lapidaire.

Justement, quitte à passer pour un sévère, attaquons cet obus par son versant le moins agréable. La branlée aurait pu tutoyer ce que le genre peut offrir de meilleur, si elle n'avait pas tant souffert de ce son de batterie. Qu'est ce que c'est que cette caisse claire en plastique chinois, dont les claquements abrutissants ruinent les plus belles accélérations des compositions ? Est-ce que le sondier a oublié de baisser le gain ? D'autant que Jesse Fuentes est loin d'être un manchot - même s'il n'est pas toujours très carré. Déboîtant son kit avec la rage d'un épileptique qui aurait oublié son Trileptal, son énergie débordante prend malheureusement un peu trop de place dans le mix, éclipsant ses petits copains, pourtant loin d'être à la traîne. Le duo Kris et Jason, responsables des cordes, dispensent des riffs qui sentent bon l'essence, entre grandes envolées empruntées au Crust et saccades dignes du pedigree des grands noms de la Powerviolence. Sans parler, évidemment, de la terrifiante frontwoman, qui brûle littéralement les planches. Chant rauque, saillies avinées, hurlements rageurs, tout y est. Pour notre plus grand plaisir.

De la pinaille ? Disons qu'à force de m'enfiler des disques de Grindcore par palettes entières, et malgré mon caractère très conciliant, même avec les pires merdes, il y a des choses qui finissent par m'agacer. C'est une impression de gâchis qui prédomine à l'écoute de cet "Indoctrination" : un simple engrenage un peu grippé peut compromettre le fonctionnement d'une mécanique pourtant redoutable de précision.

D'autant plus dommage qu' "Indoctrination" l'est, "redoutable". Incontestablement. Si l'on omet l'interlude un peu cheap à base de saxophone imité à la bouche, et l'outro qui tire franchement trop en longueur, les 17 titres de l'opus feront passer un excellent moment aux amateurs de violence débridée. Escuela Grind n'est que furie maîtrisée, aux assauts de blast-beats qui tapissent les tympans succèdent des parties mid-tempo en forme de carpet bombing, couronnés de chants en chœur parfaitement crétins, mais Ô combien fédérateurs - taillés pour la scène, en somme. On tabasse, on scande, c'est politiquement engagé sans trop sombrer dans le manichéen (ACxDC, on vous voit), ça respire l'authenticité, et la sincérité, bref, tout ce que l'on peut espérer d'un (bon) album du genre. S'il aurait définitivement gagné à être un poil raccourci, et surtout, à gagner en lisibilité en reprenant ce son de batterie infâme, "Indoctrination" reste un disque plutôt réussi, une belle petite trempe dans les règles de l'art. Et il aura eu le mérite de me faire découvrir un groupe à suivre, que j'espère bien, tôt ou tard, croiser sur les planches en Europe.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Escuela Grind
Grindcore/PV
2020 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Escuela Grind
Escuela Grind
Grindcore/PV - 2016 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Inspirational Significance  (01:13)
02.   Hyper Victim  (01:02)
03.   Private Vice; Public Benefit  (01:08)
04.   Zalongo  (01:08)
05.   Incel Circle Jerk  (00:46)
06.   Ladder of Seven Rounds  (01:25)
07.   These Leeches  (00:45)
08.   Indoctrinate(Interlude)  (01:43)
09.   Your Beneficial Hate  (01:15)
10.   Lines in Sand  (00:47)
11.   In a Locked Room  (00:36)
12.   Farinha  (00:57)
13.   To Live and Die in Shittsfield  (01:18)
14.   Million Year Picnic 2045  (00:53)
15.   These Insects Lived as Men  (01:55)
16.   Indoctrinated (Outro)  (10:41)
17.   Honorkilling(Bonus)  (00:59)

parution
20 Mars 2020

Essayez aussi
Mumakil
Mumakil
Customized Warfare

2006 - Overcome Records
  
Gridlink
Gridlink
Longhena

2014 - Selfmadegod Records
  
Dephosphorus
Dephosphorus
Impossible Orbits

2017 - Selfmadegod Records
  
Jesus Cröst
Jesus Cröst
Tot

2009 - Bones Brigade Records
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  

Nimbifer
Demo I & II (Compil.)
Lire la chronique
Yoth Iria
Under His Sway (EP)
Lire la chronique
Ghostemane
Anti-Icon
Lire la chronique
Ritual Suicide
Nocturnal Haematolagnia
Lire la chronique
Sad
Misty Breath of Ancient For...
Lire la chronique
Origin'Hell
Realm Of The Necromass
Lire la chronique
Shit Life / Noisy Neighbors
Competitive Victimhood (Spl...
Lire la chronique
Incinerate
Sacrilegivm
Lire la chronique
Life's Question
A Tale Of Sudden Love And U...
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Mestarin kynsi
Lire la chronique
Defeated Sanity
The Sanguinary Impetus
Lire la chronique
Lilim
Weighted Ghosts
Lire la chronique
Necrowretch
Welcome To Your Funeral (Live)
Lire la chronique
Sedimentum / Phobophilic
Horrific Manifestations (Sp...
Lire la chronique
Gorguts
Obscura
Lire la chronique
Dead Can Dance
Within The Realm Of A Dying...
Lire la chronique
Dwarrowdelf
Evenstar
Lire la chronique
Aborted Fetus
Pyramids Of Damnation
Lire la chronique
Rotting Christ
Non Serviam
Lire la chronique
Savagery
Off The Ruins... (EP)
Lire la chronique
Pig Destroyer
The Octagonal Stairway (EP)
Lire la chronique
Orchid
Dance Tonight! Revolution T...
Lire la chronique
Abyssal Ascendant
Chronicles Of The Doomed Wo...
Lire la chronique
Crucifix
Visions Of Nihilism (Compil.)
Lire la chronique
To Conceal The Horns
Purist
Lire la chronique
Death Invoker
Necromancy, Damnation, Reve...
Lire la chronique
Seep
Souvenirs Of A Necrosadist ...
Lire la chronique
Precaria
Nigraluminiscencia (Compil.)
Lire la chronique
Six Feet Under
Nightmares Of The Decomposed
Lire la chronique
Drastus
Serpent’s Chalice – Materia...
Lire la chronique