chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
197 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Emyn Muil - Afar Angathfark

Chronique

Emyn Muil Afar Angathfark
Troisième album pour nos Italiens et je reviens à une note plus proche du premier sorti en 2013 (6.5) que du second de 2017 (8). C’est pourtant toujours la même chose EMYN MUIL ! La formation est très constante, et n’est pas censée perdre ou gagner des points d’une sortie à l’autre. C’est tout simplement un problème tout subjectif. Je ne suis pas dans la bonne période pour plonger et m’imprégner totalement de sa musique. C’est donc plutôt une fourchette de notes que j’aurais aimé donner. Cet album vaut, pour Sakrifiss, entre 6.5 et 8.5. Sa pochette quant à elle vaut tout juste un 4 ou un 5… J’ai du mal avec ses visuels à chaque fois… cette fois-ci encore c’est trop chatoyant. Et est-ce que ça correspond véritablement à la musique ? Je n’en ai pas l’impression, mais bon, ce sont les artistes qui choisissent hein !

Alors la note est de 7/10. Pas plus pour des raisons très simples ! On savait que Saverio Giove était un grand fan de SUMMONING, et on ne peut absolument pas lui en vouloir de reproduire des ambiances très proches de ses idoles, mais à plusieurs reprises on a carrément l’impression d’entendre des compositions de nos Autrichiens qui auraient été légèrement changées pour ne pas devenir du plagiat. Quand un artiste pique des mélodies, on ne pense plus qu’à l’original, eh bien là, on tique sur les différences ! C'est-à-dire qu’on sent que notre bonhomme a cherché LA note qui allait permettre de servir d’excuse ! « Ah non, je ne reproduis pas du SUMMONING ! La preuve, à la 3ème minute j’ai joué un mi ! SUMMONING avait joué un ré ! ». Pareil avec quelques effets de synthé ou de vocaux. Des similitudes assumées, mais avec un petit pas faussement fait en arrière !

Alors la note est de 7/10. Pas moins pour des raisons elles aussi très simples ! Les ambiances sont prenantes. Ça fonctionne bien et avec un minimum de tolérance on pardonne à nouveau l’hommage trop flagrant. Et puis il y a aussi des ajouts personnels, dont avant tout celui qui était déjà apparu sur l’album précédent : des vocaux féminins assez réguliers. Ils sont cette fois-ci encore assurés par Hildr Valkyrie, la belle grecque de FOLKEARTH, FOLKODIA et SOLIS IN ANTRIS qui a aussi posé sa voix chez ELFFOR, HELRUNAR et même KAWIR. Elle apporte de la sensualité mystérieuse, et un charme irrésistible qui te donne envie de chercher sa page FB pour lui filer ton 06. Une autre femme apparaît en guest, Laura Marr au violoncelle sur « Heading Eastward ». En plus de ces deux femmes, deux « David » sont aussi de la fête : David Rubini qui fait des chœurs, et David Seys qui met sa voix grave sur « Noldomire » et « In Cold Domain ». Qui est David Seys ? Ah ah ah ! Accroche-toi bien… C’est celui qui faisait les vocaux déclamés sur « Old Mornings Dawn » et « Earthshine » de l’album Old Mornings Dawn de… SUMMONING !!! C’est pas fort ça ? Aller faire appel au même gars que le groupe qu’on adule, c’est vraiment qu’on est à l’aise avec la notion d’inspiration ! Le même !!! Du coup, plus besoin d’aller plus loin dans la description de ce nouvel album. On a compris ce qu’on y trouvera, et si on accepte l’idée d’avoir un mini-SUMMONING, on pourra bien apprécier.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Goodnacht citer
Goodnacht
15/10/2020 15:39
Excellente année pour les clones de Summoning. Entre le fadasse mais sympathique Forlorn Citadel, la révélation française Belore et celui-ci, y'a de quoi faire.

Même si cet album n'a rien de bien original il reste néanmoins MEILLEUR que le dernier Summoning, qui reste à ce jour leur pire album (même Lugburz tourne plus souvent...)

Emyn Muil c'est une petite madeleine nostalgique bien sucrée mais je prends et j'approuve.

Sinon, quelqu'un à des news de Caladan Brood ? Putain, c'est trop long d'attendre...
dolmorgoth citer
dolmorgoth
15/10/2020 13:28
ça me rassure de ne pas être le seul à avoir trouvé que ça avait l'air par moment du presque copier coller de Summoning !!
requiem29 citer
requiem29
09/10/2020 18:44
J'ai rigolé. Puis j'ai été écouter. Et je ne changerai pas une virgule à la critique.
Ah bon citer
Ah bon
09/10/2020 17:38
Ahah j'ai rigolé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Emyn Muil
Black Metal Epique
2020 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Emyn Muil
Emyn Muil
Black Metal Epique - 2012 - Italie
  

tracklist
01.   Afar Angathfark
02.   Halls of the Fallen
03.   Noldomírë
04.   Heading Eastward
05.   Udûn
06.   Where the Light Drowns
07.   Black Shining Crown
08.   In Cold Domain
09.   Arise in Gondolin

Durée : 68:53

parution
25 Septembre 2020

voir aussi
Emyn Muil
Emyn Muil
Elenion Ancalima

2017 - Northern Silence Productions
  
Emyn Muil
Emyn Muil
Túrin Turambar Dagnir Glaurunga

2013 - Nartum Music Projects
  

Essayez aussi
Nargaroth
Nargaroth
Era of Threnody

2017 - Inter Arma Productions
  
Belore
Belore
Journey Through Mountains and Valleys

2020 - Northern Silence Productions
  
Holdaar
Holdaar
Времена Уходящие В Небо
(Times stretching in the sky)

2014 - More Hate Productions
  
Arkona
Arkona
Lunaris

2016 - Debemur Morti Productions
  
Borknagar
Borknagar
The Archaic Course

1998 - Century Media Records
  

Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique
Θλίψις​ (Thlipsis)
Θλίψις (EP)
Lire la chronique
Noctule
Wretched Abyss
Lire la chronique
Unholy
Rapture
Lire la chronique
Gorgon
Traditio Satanae
Lire la chronique
Eldritch
EΩS
Lire la chronique
Marasmus
Necrotic Overlord
Lire la chronique
Horns Of Domination
Where Voices Leave No Echo
Lire la chronique
Häxkapell
Eldhymner
Lire la chronique
Massacre
Resurgence
Lire la chronique
Celestial Key
Immortal Crown
Lire la chronique
Aborted
Retrogore
Lire la chronique
Organic
Where Graves Abound
Lire la chronique
Baxaxaxa
Catacomb Cult
Lire la chronique
Witnesses
The Collapse
Lire la chronique
Lock Up
The Dregs Of Hades
Lire la chronique
Evoken
Embrace the Emptiness
Lire la chronique
Cathedral
Supernatural Birth Machine
Lire la chronique
Our Survival Depends on Us
Scouts on the Borderline Be...
Lire la chronique
Septage
Septisk Eradikasyon (EP)
Lire la chronique