chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Death Invoker - Necromancy, Damnation, Revenge

Chronique

Death Invoker Necromancy, Damnation, Revenge (Rééd.)
Formé au Pérou, Death Invoker ne fait pourtant pas dans la flute de Pan ou la laine de lama.
Il pratique plutôt un death sale et primitif, à l’époque où celui-ci n’était pas encore forcément sevré de thrash, foncièrement basique et repoussant, et aux titres de chansons laissant transparaitre leur amour du pape.

Le death, tel qu’il devrait toujours l’être.

Même si c’est loin d’être toujours le cas dans la scène actuelle, et ce malgré le revival auquel on assiste depuis un moment, il demeure toujours, ici et là, de ces défenseurs, garants d’une certaine tradition.
Fort de ce constat, il convient d’en établir un second : Death Invoker fait partie de ces groupes qui, paradoxalement à une discographie finalement peu abondante – n’est pas Rogga Johansson qui veut -, donnent du fil à retordre aux collectionneurs compulsifs dont fait partie votre serviteur.
Entre démos, live (le bien nommé « Necromantic Desecration ») et autres splits, on s’aperçoit que tout attraper au vol relève de la gageure (pour preuve, le « Promo 2019 » limité à 33 exemplaires, ne figure même pas dans la disco officielle).

Ce "Necromancy..." est d’ailleurs la réédition d’un 7’’e.p., alors amputé d’un titre par manque de place.
Euh….erreur de casting à l’époque ? Pourquoi alors ne pas avoir opté à ce moment là pour un support plus adapté ???
Quoiqu’il en soit, cette « bizarrerie » est aujourd’hui réparée, et le titre jadis éjecté se retrouve de suite après l’intro.

Et effectivement, il aurait plus que dommage de se priver de ce «Divination through Death Spirits « , au riff d’entrée mémorable et à l’odeur de putréfaction revendiquée.

Primitif donc ? Oui, sans aucun doute, mais en aucun cas dénué de talent, si l’on en croit les deux morceaux suivants, développant – si l’on peut dire-, les atmosphères et sentiments fort justement exposés dès cette seconde piste susnommée.

Bêtement méchant et fier de l’être, dissimulant son savoir-faire sous des atours d’autrefois (on pense à toutes les photos promos des premiers groupes d’extrême en voyant les gaziers et leurs blazes de scène), et assis sur les genoux d’un Sarcofago qui piocherait dans la pinte d’un Sepultura époque « Bestial Devastation », Death Invoker vous adresse un gros « fuck » en vous disant : « c’était mieux avant !!! ».
Comment ne pas leur donner raison ? …

Second paradoxe, temporel celui-ci : en découvrant ce groupe qui préfère regarder dans le rétro, vous apporterez votre support à un chouette petit label qui lui, cherche à aller de l’avant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Charon Del Hadès citer
Charon Del Hadès
16/10/2020 18:25
C'est vrai que le format k7 ne plait pas à tout le monde. Et qu'il ne convient pas à tous les groupes. Un peu à l'instar du vinyle il faut trouver le bon compromis entre son et support. Mais certaines versions sont vraiment splendides (même si je favorise le cd). Dans le même ordre d'idées, c'est le support vinyle qui a moins la presse chez moi; non pas que je sois totalement réfractaire - j'en ai tout de même quelques-uns - mais ce sont des achats que j'effectue quand la sortie que je vise n'est dispo qu'exclusivement sur ce support.
Gabalgabow citer
Gabalgabow
15/10/2020 19:26
Merci pour la kro de DEATH INVOKER!!

Pour ceux qui voudraient se le procurer, c'est dispo en tape chez moi:
https://nihilisticholocaustrecs.bandcamp.com

Keyser citer
Keyser
15/10/2020 18:12
Ouais, pas mal du tout ce truc. Bon par contre, le format tape, juste beurk ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Death Invoker
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Death Invoker
Death Invoker
Death/thrash - 2005 - Pérou
  

formats
  • Vinyl / 2018 - Pictures From Hell
  • K7 / 11/09/2020 - Nihilistic Holocaust

tracklist
01.   Magnificent Invocation (Intro)  (02:16)
02.   Divination Through Death Spirits  (05:00)
03.   Witches Hammer  (03:22)
04.   Destroy The Cross  (04:54)

Durée : 15:32

line up
parution
5 Décembre 2018

Essayez aussi
Mors Principium Est
Mors Principium Est
...and Death Said Live

2012 - AFM Records
  
Wretched
Wretched
The Exodus Of Autonomy

2009 - Victory Records
  
Gates Of Ishtar
Gates Of Ishtar
At Dusk And Forever

1998 - Invasion Records
  
HateSphere
HateSphere
Something Old, Something New, Something Borrowed And Something Black (EP)

2003 - Scarlet Records
  
Taetre
Taetre
The Art

1998 - DieHard Music
  

Dead Can Dance
Within the Ream of a Dying Sun
Lire la chronique
Dwarrowdelf
Evenstar
Lire la chronique
Aborted Fetus
Pyramids Of Damnation
Lire la chronique
Rotting Christ
Non Serviam
Lire la chronique
Savagery
Off The Ruins... (EP)
Lire la chronique
Pig Destroyer
The Octagonal Stairway (EP)
Lire la chronique
Orchid
Dance Tonight! Revolution T...
Lire la chronique
Abyssal Ascendant
Chronicles Of The Doomed Wo...
Lire la chronique
Crucifix
Visions Of Nihilism (Compil.)
Lire la chronique
To Conceal The Horns
Purist
Lire la chronique
Death Invoker
Necromancy, Damnation, Reve...
Lire la chronique
Seep
Souvenirs Of A Necrosadist ...
Lire la chronique
Precaria
Nigraluminiscencia (Compil.)
Lire la chronique
Six Feet Under
Nightmares Of The Decomposed
Lire la chronique
Drastus
Serpent’s Chalice – Materia...
Lire la chronique
Narrow Head
12th House Rock
Lire la chronique
Necrophobic
Dawn Of The Damned
Lire la chronique
Mortality Rate
You Were the Gasoline (EP)
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Show​-​off Cadavers – The A...
Lire la chronique
Crépuscule d'Hiver
Par-Delà Noires Glaces Et B...
Lire la chronique
BLACK METAL 1997 : TOP10 et PATOP 3
Lire le podcast
Ordinance
In Purge There Is No Remission
Lire la chronique
Dorminn
Dorminn (EP)
Lire la chronique
Lie In Ruins
Demise (EP)
Lire la chronique
Emyn Muil
Afar Angathfark
Lire la chronique
Hexecutor
Beyond Any Human Conception...
Lire la chronique
In the Mist
Au son des crânes qui se br...
Lire la chronique
Candiria
Process Of Self.Development
Lire la chronique
Proscription
Conduit
Lire la chronique
Escuela Grind
Indoctrination
Lire la chronique