chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
150 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

To Conceal The Horns - Purist

Chronique

To Conceal The Horns Purist
Combien de secondes peuvent être parfaites sur un album ? Ou alors même sur un seul morceau ? Pas tant que ça, parce que la perfection est impossible de bout en bout. Il suffit alors de la toucher uniquement par moments pour déjà créer un album culte. Eh bien TO CONCEAL THE HORNS n’est pas parfait sur toute la ligne, ni même excellent de bout en bout, mais il réalise déjà l’exploit de l’être sur toute une piste ! Oui, cet album contient un morceau parfait. Parfait aux oreilles de Sakrifiss, on est bien entendu dans du subjectif, mais aïe aïe aïe, que ce titreme touche en plein cœur ! Et même après plusieurs écoutes, il me fait le même effet ! Performance ! Ce titre, c’est « Musta Usva », qui signifie « brume noire » en finnois. Oui, c’est un groupe finlandais, même si à part la langue utilisée sur ce titre peu d’informations le laissent deviner. Les paroles des autres morceaux sont en anglais, et le style pratiqué est un black metal destructeur très parfumé de claviers. Des claviers utilisés pour orienter les compositions vers un black atmosphérique légèrement tourné vers le symphonique.

Et cette formule atteint donc un niveau incroyable sur « Musta Usva ». Le titre commence au galop, avec une déferlante d’agressivité et un long cri growlé. Après quelques secondes infernales il laisse place à des trémolos efficaces sur ce qui nous semble au début être la partie centrale du titre. On est déjà à ce moment-là touché par la mélodie, mais voilà que la composition évolue encore et que tout à coup c’est une plongée dans la mélancolie ultime qui nous surprend ! C’est comme si tu avais mis les pieds dans le bain et qu’alors que tu te dis « ça fait du bien de tremper ses pieds » tu es happé par un orgasme du corps tout entier ! Les vocaux en retrait apportent là un côté fantômatique très frissonnant...

Et là où le one mans band tenu par Agitathur Vexd d’ODIOSIOR devient génial, c’est en enchainant cette piste par un court instrumental acoustique. Il lui ajoute ainsi encore de la consistance ! Il nous laisse le temps de reprendre nos esprits, comme pour nous confirmer qu’il vient de se passer quelque chose qui réclame un petit temps mort. Et l’autre qualité de ce morceau, c’est de nous éveiller sur les qualités des autres ! En les réécoutant on y trouve plus de détails, on se rend compte d’éléments qui avaient pu nous échapper. Et l’album se dévoile alors peu à peu, devenant vite addictif. L’agressivité continue est fréquemment contrebalancée par des éléments plus doux qui se greffent dessus, et viennent donner de la consistance. Les choeurs donnent aussi l’impression d’élever le tout plus haut encore, pourtant utilisés eux aussi en retrait... Les 43 minutes passent alors à une vitesse folle et surprennent par leur efficacité.

TO CONCEAL THE HORNS et son label de confiance Purity Through Fire sortent là un premier album très maîtrisé, vértitablement imparable. Excellent !!!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
To Conceal The Horns
Black Metal Atmosphérique
2020 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  7/10

plus d'infos sur
To Conceal The Horns
To Conceal The Horns
Black Metal Atmosphérique - 2018 - Finlande
  

tracklist
01.   Ataraxy - Intro
02.   Realm of Averiandur
03.   Wanderer in Time
04.   The Rite of Purification
05.   Musta Usva
06.   Vapaus - Interlude
07.   Death Horizon

Durée : 43:21

line up
parution
1 Mars 2020

Essayez aussi
Imperium Dekadenz
Imperium Dekadenz
When We Are Forgotten

2019 - Napalm Records
  
Dynfari
Dynfari
Vegferð tímans

2015 - Code666
  
Schattenvald
Schattenvald
V

2017 - Kristallblut Records
  
Dauþuz
Dauþuz
Vom schwarzen Schmied

2021 - Amor Fati Productions
  
Severoth
Severoth
Forestpaths

2017 - Werewolf Promotion
  

Proscriptor McGovern's Apsû
Proscriptor McGover’s Apsû
Lire la chronique
Hadal
December
Lire la chronique
Stabat Mater
Treason by Son of Man
Lire la chronique
Congealed Putrescence
Dissolved in Hyphae (EP)
Lire la chronique
Hanternoz
Au fleuve de Loire
Lire la chronique
Gràb
Zeitlang
Lire la chronique
Fosa
Demo MMXVI (Reedicion 2021)...
Lire la chronique
Zulu
My People​.​.​.​Hold On / O...
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Olio Tähtien Takana
Spectral Katharsis
Lire la chronique
Phrenelith
Chimaera
Lire la chronique
Tower
Shock To The System
Lire la chronique
Phaëthon
Sacrifice Doth Call (EP)
Lire la chronique
Haalbuaer
Mortal Ones Scream In Horror
Lire la chronique
Tardus Mortem
Armageddon
Lire la chronique
First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique
Θλίψις​ (Thlipsis)
Θλίψις (EP)
Lire la chronique
Noctule
Wretched Abyss
Lire la chronique
Unholy
Rapture
Lire la chronique