chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Exhumed / Gruesome - Twisted Horror

Chronique

Exhumed / Gruesome Twisted Horror (Split-CD)
En bon Stakhanoviste que rien n’arrête (pas même cette fichue pandémie), ce n’était finalement qu’une question de temps avant que Matt Harvey ne se décide à sortir un split avec lui-même. D’ailleurs, je suis même plutôt surpris de constater que cela n’a pas été fait avant quand on voit le nombre de groupes dans lesquels a trempé le Californien depuis le début des années 90...
Sorti début juin sur Relapse Records, Twisted Horror (un petit clin d’œil à leurs derniers albums respectifs) réunit d’un côté Exhumed dont le dernier album en date (l’excellent Horror) en a rappelé à plus d’un combien le groupe de San Jose excelle dans ce Death Metal à forte tendance Goregrind et de l’autre un Gruesome quelque peu à bout de souffle après un Twisted Prayers bien moins convaincant que le très bon Savage Land. Pour illustrer cette collaboration les deux groupes se sont mis d’accord pour faire appel au talentueux Karl Dahmer (Detherous, Gutalax, Posthumous Regurgitation, Weapönizer...) qui s’est ici fendu d’une oeuvre colorée plutôt bien sentie puisque vous l’aurez probablement remarquez, celle-ci fait également la synthèse entre les artworks d’Horror et Twisted Prayers.

Malgré ces guirlandes de tripailles présents sur bien des visuels et cet intérêt maladif pour les pathologies les plus dégueulasses qui soient, ces Américains sont finalement des gens particulièrement bien élevés. Ce sont ainsi les anciens d’Exhumed qui vont avoir l’honneur d’ouvrir le bal avec trois nouveaux morceaux qui vont d’une certaine manière faire le point entre Death Revenge (et les albums précédents, jusque’à Anatomy Is Destiny et le petit dernier en date qui, rappelons-le à toute fin utile, est l’une des meilleures surprises de l’année. En effet, un petit coup d’oeil à la durée de ces trois nouvelles compositions suffit pour se rendre compte que le groupe de Matt Harvey ne semble pas vouloir la jouer de manière aussi radicale et expéditive que sur Horror. Pourtant, Exhumed est loin de trainer la patte, rentrant effectivement dans le vif du sujet à coups de blasts, riffs tranchants et hurlements à réveiller les morts. Une cadence des plus soutenues que le groupe va d’ailleurs tenir tout au long de ces trois morceaux. La différence avec les titres pour le moins expéditifs que l’on trouve sur l’excellent Horror va se trouver dans l’apport mélodique beaucoup plus prononcé ici (flagrant notamment sur "Rot Your Brain" à 2:49 et "Dead, Deader, Deadest" à 0:46 et 2:00) et une part plus importante de séquences très Carcassiennes pendant lesquelles le groupe va tranquillement lever le pied ("Rot Your Brain" à 3:01 et 3:47, "Dead, Deader, Deadest" à 1:31). Quant au titre "Buried To Die", celui-ci aurait tout à fait pu trouver sa place sur le dernier album des Californiens tant Exhumed ne s’autorise ici aucune fioriture si ce n’est un solo balancé sur une section rythmique menée tête dans le guidon.

Après un Twisted Prayers quelque peu décevant, je mentirai si je vous disais que Gruesome n’était pas attendu au tournant. Matt Harvey et ses acolytes sont ici de retour avec deux nouveaux morceaux qui, sans surprise, continuent de rendre hommage à Death et à ces deux albums que sont Leprosy et Spiritual Healing. Hommage ou plagiat ? La frontière à toujours été extrêmement ténue chez Gruesome qui n’hésite pas à utiliser tous les gimmicks possibles afin d’entretenir au plus près cette ressemblance. Pour nous ramener plus de trente ans en arrière, Gruesome va user d’une production poussiéreuse remise au goût du jour (et au passage plus réussie que celle de Twisted Prayers). L’illusion est tellement parfaite que l’on se croirait revenue à cette époque bénie des dieux où Death, Morbid Angel, Cannibal Corpse et Entombed trustaient les charts Death Metal. Mais c’est surtout la qualité générale de ces deux nouveaux morceaux qui a de quoi réjouir. Entre ces riffs à l’ancienne ultra efficaces, ces solos dotés d’un feeling mélodique qui pue à mort les années 80 ("A Mind Decayed" à 3:01 et "Led Into The Dark" à 1:59), cette production sortie tout droit d’une autre époque, ce chant âpre aux intonations si évidentes et familières et enfin cette énergie et cette cadence soutenue imposée tout du long, Gruesome se rappelle enfin à nous bons souvenirs. Personne n’ira encore crier au génie mais pour le coup Matt Harvey et ses copains font ici (très) bonne figure. On en espérerait presque que le groupe nous revienne rapidement...

Il aurait été facile pour Exhumed ou Gruesome de se planter tant les deux groupes n’ont pas arrêté d’enchaîner les sorties ces dernières années. Pourtant que ce soit l’un ou l’autre, ils s’en sortent ici très bien avec cinq titres qui, en toute logique, devraient plaire aux amateurs respectifs de ces deux formations qui n’ont jamais rien inventé mais se sont par contre toujours appliqués à être le plus efficace possible ainsi qu’extrêmement respectueux de formules inventées par d’autres. Format oblige, Twisted Horrors n’attirera probablement l’attention que des aficionados du genre. Tant pis pour les autres, nous on se régale !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Exhumed / Gruesome
Death Metal
2020 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  7.67/10

plus d'infos sur
Exhumed
Exhumed
Death Metal - 1990 - Etats-Unis
  
Gruesome
Gruesome
Death Metal - 2014 - Etats-Unis
  

tracklist
Exhumed
01.   Rot Your Brain  (04:08)
02.   Buried To Die  (02:38)
03.   Dead, Deader, Deadest  (03:07)

Gruesome
04.   A Mind Decayed  (05:32)
05.   Led Into The Dark  (04:28)

Durée : 19:53

line up
parution
5 Mai 2020

voir aussi
Exhumed
Exhumed
Death Revenge

2017 - Relapse Records
  
Exhumed
Exhumed
Horror

2019 - Relapse Records
  
Gruesome
Gruesome
Dimensions Of Horror (EP)

2016 - Relapse Records
  
Gruesome
Gruesome
Fragments Of Psyche (EP)

2017 - Relapse Records
  
Exhumed
Exhumed
Necrocracy

2013 - Relapse Records
  

Essayez aussi
Chapel Of Disease
Chapel Of Disease
Summoning Black Gods

2012 - F.D.A.
  
Dawn Of Disease
Dawn Of Disease
Worship The Grave

2016 - Napalm Records
  
Verthebral
Verthebral
Abysmal Decay

2019 - Transcending Obscurity
  
Deserted Fear
Deserted Fear
Dead Shores Rising

2017 - Century Media Records
  
Requiem
Requiem
Infiltrate... Obliterate... Dominate...

2009 - Twilight-Vertrieb
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique