chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
193 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Necrowretch - Welcome To Your Funeral

Chronique

Necrowretch Welcome To Your Funeral (Live)
Enregistré en 2018 pour clôturer les dix premières années du groupe, cet unique live du groupe a le mérite d’être clair d’entrée de jeu : simple sigil sur la pochette, photo d’un Vlad diabolique sur l’insert, et une setlist axée sur l’album défendu lors de cette « Satanic Crusade » : je parle bien évidemment de Satanic Slavery, troisième full-length de la formation (avec pas moins de quatre titres sur six).

On naviguera ainsi d’un « Sprawl Of Sin » à « Verses From The Depths », ponctués ici et là par les typiques hurlements du frontman, (sur « Tredeciman Blackfire » par exemple), les tympans sans cesse martelés par la frappe dévastatrice et monstrueuse d’Ilmar, à n’en point douter une recrue de choix pour le combo. Et accessoirement véritable machine de puissance et de vitesse derrière son kit (matez à l’occasion sa drumcam sur le titre « Bestial Rites », vous comprendrez ce que je veux dire).

Ce concert fait partie des tous derniers donnés par le line-up de l’époque, et notamment en compagnie de K.Desecrator - déjà batteur de session pour Destroyer 666 - parti voir si l’herbe était toute aussi morte ailleurs, sans que la prestation ne soit en aucun entachée par ces futurs mouvements de personnel (le redoutable « Black Death Communion » peut en témoigner !).

Violent et sans compromis, à la fois pur et jusqu’au-boutiste, ce live incendiaire ne jouit pourtant pas de l’engouement que son statut unique devrait lui apporter. Sortie trop confidentielle (500 exemplaires, et infos peu relayées par la presse) ?

Quoi qu’il en soit, quand on écoute ce genre de brûlot, on ne peut que constater que son seul défaut est sa brièveté, et espérer que Vlad et ses sbires décident de réitérer l’expérience pour les vingt ans du groupe (ne vous affolez pas, ce n’est pas pour après-demain : on sera en 2028 !).

En attendant, je prierai les étourdis qui ne l’ont pas encore fait de glaner les quelques rares copies qui doivent rester avant qu’il ne soit trop tard et de profiter de ce bien bel objet tout à fait à l’image de ses géniteurs : bestial et dominateur.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Charon Del Hadès citer
Charon Del Hadès
26/10/2020 09:52
Non en effet K. Desecrator a en effet été bassiste pour Necrowretch mais également batteur live, mais il est aussi guitariste, chanteur...il sait tout faire quoi. Je te conseille de jeter une oreille à Scumslaught ou Venefixion, deux de ses autres projets.
the gloth citer
the gloth
25/10/2020 09:59
3e paragraphe : ce serait pas "bassiste de session" plutôt que batteur ? A moins qu'il soit bassiste ici et batteur là, ce qui reste tout à fait possible...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necrowretch
Black / Death Metal
2018 - Triumph Ov Death
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Necrowretch
Necrowretch
Death Metal - 2008 - France
  

tracklist
01.   Sprawl Of Sin  (04:43)
02.   Satanic Slavery  (04:25)
03.   Tredeciman Blackfire  (05:32)
04.   Black Death Communion  (04:39)
05.   Putrid Death Sorcery  (03:32)
06.   Verses From The Depths  (06:36)

Durée : 29:27

line up
parution
6 Septembre 2018

voir aussi
Necrowretch
Necrowretch
Putrid Death Sorcery

2013 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Compil.)

2013 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
With Serpents Scourge

2015 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Now You're In Hell (EP)

2012 - Detest Records
  
Necrowretch
Necrowretch
The Ones From Hell

2020 - Season Of Mist
  

Essayez aussi
Xoth
Xoth
Interdimensional Invocations

2019 - Autoproduction
  
Impiety
Impiety
Kaos Kommand 696

2002 - Osmose Productions
  
Atriarch
Atriarch
Forever The End

2011 - Seventh Rule Recordings
  
Behemoth
Behemoth
Demigod

2004 - Regain Records
  
Lord Belial
Lord Belial
Enter The Moonlight Gate

1997 - No Fashion Records
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique