chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ritual Suicide - Nocturnal Haematolagnia

Chronique

Ritual Suicide Nocturnal Haematolagnia
RITUAL SUICIDE fut un groupe ukrainien. Il a splitté en 2019, mais avait encore un album sous le coude, Nocturnal Haematolognia, qui sort ainsi fin 2020. 11 pistes dans la pure lignée de ce que le mentor a toujours voulu créer depuis 2005 : du black metal cru qu’il estime être le fier disciple de nos Légions Noires ! C’est bien ce que Majest affirme et a tenté de reproduire, d’abord accompagné d’un batteur à ses débuts, puis d’un bassiste fidèle depuis 2010 : Zaaph. Alors je ne contredirai pas l’influence de notre scène car on tape véritablement dans le black metal sans concession, terrifiant et à la limite du chaotique, porté par un son raw crade. Mais par contre le résultat n’est pas à la hauteur des meilleures formations des LLN. MUTIILATION, VLAD TEPES, BELKETRE sont bien loin même. RITUAL SUICIDE n’en a ni la force, ni l’aura.

Et les Légions Noires sans force ni aura, c’est assez limité. L’Ukrainien joue au méchant et tente de nous plonger dans des Ténèbres mais il donne surtout l’impression d’être fouilli et de s’exciter tout seul. À chaque écoute la même image me vient à l’esprit. Je suis devant une fenêtre dans une pièce isolé, et tout à coup surgit de l’autre côté un énergumène qui sautille comme un demeuré, qui fait des grimaces invraisemblables, et semble gueuler de toutes ses forces. Sauf que de mon côté, je ne l’entends pas. Du coup il est peut-être terrifiant, mais cela ne me parvient pas, et je ne me sens même pas en danger, protégé par la fenêtre. Il a même essayé de m’agresser en se jetant sur la vitre de toutes ses forces, mais il s’est écrasé comme une bouse, glissant ensuite lentement sur le sol…

Difficile de reproduire ses idoles… J’ai essayé à plusieurs reprises de pénétrer dans les 57 minutes, mais c’était toujours pénible. La seule fois où j’ai acquiescé à ce que j’entendais, c’est au moment où un sample de film est ajouté à une piste « Sacrifice to Those of the Night » sur lequel on entend en français : « Regarde comme elles sont attirées par le sang ! Elles le voient ! Elles le désirent ! »… Mais c’est tout et vraiment tout. Le reste ne m’a absolument pas convaincu une seule seconde et je me suis ennuyé ferme. J’en suis peut-être fautif, mais alors que je suis habituellement bon public, RITUAL SUICIDE m’a laissé de marbre. Je ne regretterai donc pas sa disparition, et oublierai même son existence dans quelques semaines… Trop laborieux !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ritual Suicide
Trve Raw Black Metal
2020 - Forever Plagued Records
notes
Chroniqueur : 4.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Ritual Suicide
Ritual Suicide
Trve Raw Black Metal - 2005 † 2019 - Ukraine
  

tracklist
01.   Let the Blood Flow
02.   Torture Chambers
03.   Ordination of Masochistic Souls
04.   Tenets of the Final Nights
05.   Sacrifice to Those of the Night
06.   Satiating the BloodCrazed Nymph
07.   Unto Starving Shadows They Bled
08.   Pact With the Unliving
09.   The Moon Is a Cruel Mistress
10.   Nocturnal Haematolagnia
11.   All The Blood Is Drained

Durée : 57:59

parution
20 Octobre 2020

Essayez plutôt
Ostots
Ostots
Hil argi

2016 - Altare Productions
  
Ormgård
Ormgård
Ormblot

2014 - Forever Plagued Records
  
Galdr
Galdr
Mörkergång

2015 - Darker Than Black
  
Vargsang
Vargsang
In the Mist of Night

2014 - Obscure Abhorrence Productions
  
Dødsfall
Dødsfall
Inn i Mørkets Kongedømme

2012 - Obscure Abhorrence Productions
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique