chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
119 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Carcass - Despicable

Chronique

Carcass Despicable (EP)
Mine de rien, ça fait déjà sept ans que « Surgical Steel » a déboulé dans les bacs pour reprendre le fil d’une disco déjà interrompue de manière abrupte en … 1996. Autant dire qu’en terme de hiatus, CARCASS sait y faire et en tant que fan du combo de Liverpool, j’ai appris à être patient. Je vois d’ici venir les pisse-froid : comme ils n’ont rien sorti de définitif depuis « Heartwork », ils peuvent mettre un demi-siècle à revenir sur l’avant-scène, on s’en balance ! Soyons honnête, ceux qui n’ont guère goûté l’agréable redite « Surgical Steel » ne trouveront pas d’intérêt à ce « Despicable » tout sauf révolutionnaire.

A contrario, si l’on part du principe que prolonger le plaisir en compagnie des genital grinders n’a rien d’infâmant, ce nouvel EP s’avère une sortie plutôt plaisante, quand bien même CARCASS se tient toujours à bonne distance du gore grind qu’il a contribué à façonner. Meilleur extrait du lot, « The Living Dead At The Manchester Morgue » emprunte quand même un peu à la complexité des vieux classiques de « Necroticism – Descanting The Insalubrious ». Si la mise en place languissante laisse augurer d’un retour attendu en terres rot’n roll, le quatuor (l’ex SAVAGE MESSIAH Tom Draper arrivé en renfort) accélère nettement le tempo par la suite, multipliant les breaks bien sentis avant d’emballer l’affaire sur un hurlement absolument jouissif du père Jeff. Excellent riff principal, très ENTOMBED dans l’esprit, pour un rendu qui rivalise sans problème avec les meilleurs titres de « Surgical Steel ». Un soupçon d’intensité et des soli plus démonstratifs, c’est tout ce qui manque ici pour retrouver des sensations proches de la grande époque car à tout vouloir disséquer avec minutie, Bill Steer et Daniel Wilding livrent une copie encore un poil trop clinique.

L’intellectualisation outrancière des différentes composantes de ce qu’a été CARCASS par le passé (death mélo, death n’ roll), c’est le principal reproche que l’on peut leur adresser, « Despicable » souffrant des mêmes défauts que « Surgical Steel » dans la synthèse qu’il opère entre les composantes rock n’ roll de « Swansong » et celles plus extrêmes de « Heartwork ». Pas d’évolution à l’horizon mais une recherche constante du point d’équilibre qui empêche peut-être les Anglais de lâcher complètement les chevaux (« Under The Scalpel Blade », jouée avec le frein à main). Ceci étant posé, CARCASS fait ici l’étalage de ses qualités habituelles : un songwriting et des riffs de qualité supérieure (la très mélodique « The Long And Winding Bier Road » fait mouche), le chant rance absolument délectable de Jeff Walker et un Dave Wilding dont le jeu de batterie colle de mieux en mieux à un décorum identifiable entre mille.

Avec deux bons titres et deux autres plus anecdotiques, « Despicable » émarge donc au rayon bonus appréciable, rassurant sur la capacité de CARCASS à livrer du bon matos sans pour autant revenir à son meilleur niveau.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Carcass
Death n' roll
2020 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 3.25/5
Lecteurs : (1)  3/5
Webzines : (1)  2.75/5

plus d'infos sur
Carcass
Carcass
Death Metal Mélodique - 1986 - Royaume-Uni
  

vidéos
The Living Dead At The Manchester Morgue
The Living Dead At The Manchester Morgue
Carcass

Extrait de "Despicable"
  

tracklist
01.   The Living Dead At The Manchester Morgue  (5:59)
02.   The Long And Winding Bier Road  (4:21)
03.   Under The Scalpel Blade  (3:55)
04.   Slaughtered In Soho  (4:37)

Durée : 18:54

line up
parution
30 Octobre 2020

voir aussi
Carcass
Carcass
Necroticism
(Descanting the Insalubrious)

1991 - Earache Records
  
Carcass
Carcass
Surgical Steel

2013 - Nuclear Blast Records
  
Carcass
Carcass
Heartwork

1993 - Earache Records
  
Carcass
Carcass
Symphonies Of Sickness

1989 - Earache Records
  
Carcass
Carcass
Swansong

1996 - Earache Records
  

Essayez plutôt
Unmoored
Unmoored
Cimmerian

1999 - Pulverised Records
  
Como Muertos
Como Muertos
Cronica Del Dolor

2010 - Autoproduction
  
The Kandidate
The Kandidate
Facing The Imminent Prospect Of Death

2012 - Napalm Records
  
The Crown
The Crown
Deathrace King

2000 - Metal Blade Records
  
Hearse
Hearse
Single Ticket To Paradise

2009 - Vic Records
  

Tribulation
Where The Gloom Becomes Sound
Lire la chronique
Stass
Songs Of Flesh And Decay
Lire la chronique
Mavorim
Aasfresser (EP)
Lire la chronique
Sagenland
Oale groond
Lire la chronique
Psychonaut 4
Beautyfall
Lire la chronique
Bones
Gate Of Night (EP)
Lire la chronique
Dream Theater
Six Degrees of Inner Turbul...
Lire la chronique
Salò
Sortez vos morts (EP)
Lire la chronique
Within The Ruins
Black Heart
Lire la chronique
(DOLCH)
Feuer
Lire la chronique
Stabbed
Defleshed By Reptiles (Démo)
Lire la chronique
Anguis Dei
Angeist
Lire la chronique
Archaic Thorn
Eradication
Lire la chronique
Torture Throne
Stench Of Innocence (EP)
Lire la chronique
Riverside
Wasteland
Lire la chronique
Hyperdontia
Abhorrence Veil / Excreted ...
Lire la chronique
Tempestarii
Chaos at Feast
Lire la chronique
Hulder
Godslastering: Hymns Of A F...
Lire la chronique
Bleedskin
Blood Reign
Lire la chronique
Candiria
300 Percent Density
Lire la chronique
Vulgarite
Fear Not the Dark nor the S...
Lire la chronique
Touché Amoré
Lament
Lire la chronique
Dream Theater
Metropolis, Pt. 2 – Scenes ...
Lire la chronique
White Magician
Dealers of Divinity
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
The Bishop of Hexen
The Death Masquerade
Lire la chronique
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)
Lire la chronique
Kataklysm
Unconquered
Lire la chronique
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Warside
The Enemy Inside (EP)
Lire la chronique