chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
195 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Edge Of Sanity - The Spectral Sorrows

Chronique

Edge Of Sanity The Spectral Sorrows
Les pionniers du death mélodique à la Suédoise reviennent avec le troisième album de leur si fantastique discographie mais aussi tant oubliée par le commun des mortels…Un an avant leur chef d’œuvre Purgatory Afterglow, un album avait alerté sur la futur recette imparable du groupe avec un style qui commençait à prendre sa forme initiale. Autant le dire tout de suite, cet album talonne de très près son petit frère tout en restant bien sûr relativement différent et marque ainsi la future entrée du groupe dans les annales du metal. Pour ceux qui n’auraient jamais entendu les albums suivants de Edge Of Sanity, imaginez un death old school suédois (groovy et avec quelques jolies mélodies) à l’instar d’un Dismember mélangé à une foule d’autres genres de musique.

Tout comme les deux précédents albums, les influences death metal du groupe sont bien présentes : des guitares avec un accordage très bas, la rythmique jouissive qui va avec ainsi qu'une voix guttural énormissime de Dan Swanö (appuyé par son guitariste) ! Les fans de Bloodbath devraient à mon avis tomber complètement sous le charme avec des titres comme « Livin’ Hell » (grattes bien saturées, voix ultra gutturale pour déboucher ton évier), « On The Other Side » (et le chant clair magnifique de Dan) ou bien la très rentre dedans « Waiting To Die » ! Après une intro sombre à souhait, « Darkday » fait son apparition et laisse place aux structures si géniales des compos du groupe : passages bien bourrins, break mélodique de toute beauté, grosses accélérations à tout va, et re-break mélodique magnifique pour terminer. On pourra noter aussi l’apparition discrète du clavier (un des dizaines d’instruments auxquels jouent Dan) qui se fond un peu partout sur pas mal de titres de The Spectral Sorrows comme par exemple sur le hit « Lost » (et sa rythmique hypnotisante et oppressante) ou pour clôturer l’album avec « A Serenade For The Dead » (assez kitsch tout de même).

Bon évidemment on est en Suède et l’apparition de mélodies se veut obligatoire et ce n’est pas pour nous déplaire ! « The Masque » n’aurait pas fait tache par exemple sur les albums suivants du groupe par sa pléiade de riffs simples, mélodiques et entêtants ainsi que par le solo de fin qui fait tout autant plaisir aux esgourdes. Les fans de Manowar devraient aussi être ravis de savoir qu’une reprise de « Blood Of My Enemies » est présente, Dan se lâche au chant clair et la sauce EOS prend merveilleusement bien ma foi ! Je vous parlais d’un mélange de genre et bien vous voulez du thrash ? « Jesus Cries » (avec les coups de marteaux et les jolis hurlements à la fin) ; du doom/death ? « Across The Fields Of Forever » (un hit : 6 minutes absolument splendides !) du Depeche Mode ? « Sacrificed » (oui oui du années 80 power qui devraient en faire sourire quelques uns !) ; du punk/hardcore ? « Feedin' The Charlatan » (avec seulement le guitariste au chant).

Au final on obtient un album d’une immense richesse (marque de fabrique du groupe) marquant le début de la fabuleuse épopée d’Edge Of Sanity. Bien sûr The Spectral Sorrows n’est pas exempt de tout défaut : malgré une production bien meilleure que les deux précédents albums, le son manque encore de pêche (la batterie pot de yaourt par exemple est assez énervante) et gâche un peu tout…Malgré des compos bien faites une certaine lassitude pourrait s’installer chez certain, encore peu familier au style. A part çà rien à rajouter, un album marquant au vu de l’époque, parfait pour améliorer sa culture musicale du début des années 90.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
19/02/2021 09:55
Et bien aujourd'hui je trouve cet album meilleur que Purgatory. Plus homogène plus direct, plus accrocheur. Bref, il vieillit beaucoup mieux.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Edge Of Sanity
Death mélodique
1993 - Black Mark Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (9)  7.5/10
Webzines : (12)  8.44/10

plus d'infos sur
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Death mélodique progressif - 1989 † 2003 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   The Spectral Sorrows
02.   Darkday
03.   Livin' Hell
04.   Lost
05.   The Masque
06.   Blood Of My Enemies
07.   Jesus Cries
08.   Across The Fields Of Forever
09.   On The Other Side
10.   Sacrificed
11.   Waiting To Die
12.   Feedin' The Charlatan
13.   A Serenade For The Dead

line up
voir aussi
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Until Eternity Ends (EP)

1994 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Crimson

1996 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
When All Is Said (Compil.)

2006 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Purgatory Afterglow

1994 - Black Mark Productions
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
Infernal

1997 - Black Mark Productions
  

Essayez aussi
At The Gates
At The Gates
Terminal Spirit Disease

1994 - Earache Records
  
Battlecross
Battlecross
Pursuit Of Honor

2011 - Metal Blade Records
  
Equilibrium
Equilibrium
Turis Fratyr

2005 - Black Attakk
  
In Flames
In Flames
Clayman

2000 - Nuclear Blast Records
  
At The Gates
At The Gates
The Flames of The End (DVD)

2010 - Earache Records
  

Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique
Obskuritatem
Hronika Iz Mraka
Lire la chronique