chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hysteria - Flesh, Humiliation And Religious Deviance

Chronique

Hysteria Flesh, Humiliation And Religious Deviance
J’ai connu Hysteria par le biais de leur premier full, « Haunted By Words Of Gods”, et de suite quelque chose m’a plu dans ce groupe, ce petit quelque chose qui m’a donné : 1° l’envie d’y revenir régulièrement, et 2° la volonté de gratter pour voir tout ce qu’ils nous avaient concocté de bon en vingt-quatre d’existence.

J’eus la chance de tomber sur eux fin 2018 – début 2019 (voici donc peu de temps pour ceux qui savent se repérer sur un calendrier), à peu près au moment où Adipocère les resignait, sortant coup sur coup « From The Abyss…To The Flesh » - l’ep du « retour » - ainsi que « Haunted By Words Of Gods/Abyssal Plain Of Chaos », regroupant comme son nom l’indique les deux premières sorties du groupes parues respectivement en 2002 et 2006. Je me hâtais donc d’acquérir ces deux objets auprès du sympathique et non moins célèbre label de Bourg-en-Bresse.

Puis le reste, y compris ce « Flesh, Humiliation and Religious Deviance » dont il est question ici. Alors, ne me remerciez pas mais vous allez avoir l’occasion de lire malin et économe car m’étant entretenu tout récemment avec Xavier le batteur du groupe, vous trouverez dans ses réponses l’explication des thèmes, la teneur des textes, le pourquoi du comment et la couleur du slip que je porte aujourd’hui.

Avec Hysteria, vous aurez affaire à un groupe intelligent et qui, chose très importante, ne cesse jamais de se remettre en question, ce qui fait qu’aucun album ne sera une copie carbone de son prédécesseur, le brutal-death hargneux et volontairement méchant se mariant avec une facilité déconcertante à une mélancolie toujours prête à venir vous taper sur l’épaule (aux alentours des trois minutes sur la seconde piste), malgré un blast en mode départ arrêté et une double qui ne débande jamais – « Visceral Torments » totalement schizo vers 2’ ou l’entame de « Heiress Of Disease ».

Mélancolie encore, sur l’intro de « O, Father », puis vers 1’50, laissant la place à des voix claires intelligemment disposées sur « Visceral… » encore lui (ce pont ! triste et épique à la fois), mélodies qui ne vous mettront jamais à l’abri des riffs ultrapuissants du combo tel celui d’un « Demons From The Past » que n’aurait pas renié Belphegor.

Mais ce groupe, tout aussi doué soit-il, est parfois coupable de ne pas se pousser encore plus loin dans ses propres retranchements ; ainsi en est-il du passage très My Dying Bride de « …Haunted By The Words OF Gods part 2 – les p’tits points au début c’est pour vous la faire courte – qui est excellent et aurait mérité à la fois plus de temps pour de se développer et plus de tact pour s’achever que cette fin un peu abrupte.

De même pour « Succubus Offering » qui ne fait qu’effleurer la surface des choses et se révèle donc finalement dispensable, ou l’interlude offerte par « Hérésie », assez inutile, et aux samples me rappelant un peu trop fortement l’intro du premier album de Necroblood.

Vous en conviendrez, voici bien peu de défauts, pour une œuvre à la fois massive, immersive, menée avec intelligence et maestria, et au développement logique et inébranlable. Un groupe doué, puissant, qui sait développer ses racines pour aller chercher toujours plus loin l’inspiration qui le nourrira.

Du grand Art.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
18/11/2020 09:42
note: 8.5/10
Content de voir cet album chroniqué tant il mérite d'être mis en lumière. Le groupe commençait à évoluer ici avec une musique plus Black et un rythme qui ralentissait légèrement (ce qui sera confirmé avec l'Ep de 2019), tout en maintenant cette mélodie sur les leads si caractéristique. Hâte d'écouter la suite prévue pour l'année prochaine !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hysteria
Black / Death
2016 - Great Dane Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Hysteria
Hysteria
Black / Death - 1996 - France
  

tracklist
01.   In Belief, Into Nothingness  (01:43)
02.   Sadistic Deviance  (04:16)
03.   Visceral Torments  (05:08)
04.   Heiress Of Disease  (04:34)
05.   O Father...  (05:36)
06.   Succubus Offering  (04:27)
07.   The Unhealthy Signature: Haunted By Words Of Gods Part II  (03:45)
08.   Heresie  (03:16)
09.   Demons From The Past  (04:23)
10.   Flesh Messiah  (04:51)
11.   Blasphemous Writings (Final Part)  (04:11)

Durée : 46:10

line up
parution
26 Mars 2016

voir aussi
Hysteria
Hysteria
From The Abyss… To The Flesh (EP)

2019 - Adipocere Records
  

Essayez aussi
Spearhead
Spearhead
Decrowning The Irenarch
(The Doctrine Of Imperial Fidelity And The Supert...

2007 - Invictus Productions
  
Dagger Lust
Dagger Lust
Siege Bondage Adverse To The Godhead

2018 - Invictus Productions
  
Fornication
Fornication
D N hAte

2007 - Rupture Music
  
Satanic Slaughter
Satanic Slaughter
Afterlife Kingdom

2000 - Loud 'n' Proud
  
Raise Hell
Raise Hell
Holy Target

1998 - Nuclear Blast Records
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique