chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Puteraeon - The Cthulhian Pulse: Call From The Dead City

Chronique

Puteraeon The Cthulhian Pulse: Call From The Dead City
Il aura fallu attendre six ans et demi avant que les adorateurs du Cthulhu à la sauce HM-2 dévoilent une nouvelle offrande “full-length”, les biens nommés (moult jeux de mot) Puteraeon. Les Suédois nous avait laissé sur un The Crawling Chaos assez bancal (à la production et au chant comment dire ? Stupéfiants…) mais n’étaient pourtant pas éteints depuis, la bande de Jonas Lindblood aura sorti deux EP dont la mandale The Empires Of Death (12 minutes swedeath frôlant la perfection). Cyclone Empire n’étant plus, le groupe signera chez Emanzipation Productions (sous label de Mighty Music) pour ce quatrième album et sera accompagné des deux boulimiques du moment (il faudrait faire un décompte, rien que pour cette année), à savoir Juanjo Castellano (pas franchement sa meilleure oeuvre) et le fidèle Dan Swanö (mixage/mastering).

La fiche promo résume assez bien la chose : “For fans of: Grave, Dismember, H.P. Lovecraft.”. Oui tout est dit. Puteraeon continue sur son death metal de Stockholm “fantastique” lancé depuis 2008, une musique brute et accrocheuse ponctuée de breaks horrifiques aux accents doomy. L’ouverture “The Sleeping Dread” comme vitrine parfaite, pur condensé du style du quatuor : casse nuque et “catchy” mais aux subtilités finement placées (jusqu’à son outro). Le groupe joue sur cette balance de riffs primaires en acier trempé (“Nameless Rites”), plus alambiqués (“Terror At Sea”) et évidemment mélodiques. Aspect que maîtrise parfaitement Jonas (je vous renvoie à Taetre), quelques escapades à la limite du black/death (Necrophobic ?) dans les tremoli (“Into The Watery Grave”) ou dans les arpèges acoustiques (l’interlude somptueux “Legrasse’s Puzzle”). Sans oublier la technique, les soli classieux de “Call of R’lyeh” et “Terror At Sea” (trop avare, on en redemande).

La thématique Lovecraft n’est pas usurpée, l’atmosphère “creepy” demeure sur chaque morceau. Parfois comme un délicieux air d’Edge Of Sanity (l’intro “Permeation” ne pouvait faire plus explicite) voire Hypocrisy (période The Final Chapter/éponyme) sur le final du morceau phare “Call of R’lyeh” soutenu par un chant clair au résultat des plus bluffants. Que de détails pour que l’album puisse franchir un palier, ce petit plus dans l’ambiance ou dans le riff crucificateur. Pour ce point, les récents LIK et Demonical (chroniqués par votre serviteur) restent des références dans la case “efficacité”. Ici l’impact est malheureusement moindre qu’un The Empires Of Death. Étonnamment le chant de Jonas aura changé tout le long de la discographie (des gitanes infusées au whisky pour finir asthamatique sur The Crawling Chaos), le bonhomme semble avoir trouvé son timbre depuis The Dunwich Damnation. Des vocaux éraillés (dans le style de Stockholm) mais au coffre impressionnant. La rythmique reste aussi tout autant viril, des frappes marteau pilon d’Anders Malmström (cette double pédale 36 tonnes sur “Nameless Rites”) mais au groove toujours ravageur.

Le pouls de la bête est donné. Puteraeon délivre un swedeath haute qualité et à la précision chirurgicale dans sa dose primaire/raffiné. Pas l’efficacité ni l’ambiance ou la surprise d’un Cult Cthulhu mais on s’en rapproche fortement. Peu de groupes savent faire cet écart sans se prendre les pieds dans le tapis narcoleptique. Il manque vraiment un infime élément pour que Puteraeon pose enfin son nom dans le patrimoine death metal suédois. Espérons que l’attente soit moins longue pour le prochain brûlot.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Rigs Mordo citer
Rigs Mordo
21/11/2020 14:22
Je m'étais refais Cult Cthulhu il y a deux semaines, toujours une bonne gifle. Même si celui-ci semble un peu en-dessous à te lire, je dois dire que je suis bien hypé quand même Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Puteraeon
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.07/10

plus d'infos sur
Puteraeon
Puteraeon
Death Metal - 2008 - Suède
  

vidéos
The Sleeping Dread
The Sleeping Dread
Puteraeon

Extrait de "The Cthulhian Pulse: Call From The Dead City"
  
The Curse
The Curse
Puteraeon

Extrait de "The Cthulhian Pulse: Call From The Dead City"
  

tracklist
01.   Horror in Clay  (01:48)
02.   The Sleeping Dread  (05:03)
03.   Permeation  (04:04)
04.   Nameless Rites  (03:31)
05.   The Curse  (03:44)
06.   Legrasse’s Puzzle  (00:47)
07.   Into the Watery Grave  (04:19)
08.   Call of R’lyeh  (04:39)
09.   Terror at Sea  (04:13)
10.   The End Cometh  (05:00)

Durée : 37:08

line up
parution
13 Novembre 2020

voir aussi
Puteraeon
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)

2018 - Autoproduction
  
Puteraeon
Puteraeon
The Esoteric Order

2011 - Cyclone Empire Records
  
Puteraeon
Puteraeon
The Crawling Chaos

2014 - Cyclone Empire Records
  
Puteraeon
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)

2017 - Autoproduction
  
Puteraeon
Puteraeon
Cult Cthulhu

2012 - Cyclone Empire Records
  

Essayez aussi
Abysmal Dawn
Abysmal Dawn
Phylogenesis

2020 - Season Of Mist
  
Sonne Adam
Sonne Adam
Transformation

2011 - Century Media Records
  
Writhing Shadows
Writhing Shadows
Perverse Beasts Of War (EP)

2020 - Life After Death Records
  
Requiem
Requiem
Within Darkened Disorder

2011 - Twilight-Vertrieb
  
Act Of Impalement
Act Of Impalement
Perdition Cult

2018 - Unspeakable Axe Records
  

Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Goats Of Doom
Shiva
Lire la chronique
King Diamond
"Them"
Lire la chronique