chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cimetière - Extinction

Chronique

Cimetière Extinction
Attention, cet album ne contient pas des morceaux, mais un ensemble de petites boules de nerfs. CIMETIERE ne fait pas dans la finesse mais dans le détestable ; le haïssable et il ne fait pas partie de ces groupes qui espèrent plaire, qui espèrent avoir une bonne note, qui espérent qu’on les encense. Il veut sortir ce qu’il a sur le coeur, et tu pourrais bien te prendre une mandale au passage.

Le groupe présente ici son troisième album après Mémoires ancestrales en 2018 et Déshumanisation en 2019 et maintient donc son rythme d’un album par an. Ce qui est assez rare quand il s’agit d’une véritable formation, et pas un one man’s band qui n’a pas à se préoccuper de l’emploi du temps de ses compères. Là, les 4 bonhommes sont sur la même longueur d’ondes, et ils avancent vite, lançant comme un seul homme 8 énormes glaviots dégueulasses. Pas de pitié, pas de demi-mesure.

Il suffit de voir le nom des pistes pour comprendre l’esprit qui les anime, ces Canadiens : « Vengeance », « Disciples du néant », « Nous serons victorieux »... Un programme qui ne laisse pas vraiment beaucoup de place aux calins et aux enfilades. Le principal est donc rapide et agressif : les instruments bien entendu, mais aussi les vocaux, qui jouent d’ailleurs sur plusieurs tableaux : un timbre harsh douloureux, un timbre grave dénué d’émotions... Et donc au final un black metal pur et intemporel, matiné parfois de relents punk.

Il faut pourtant reconnaître que par moment CIMETIERE installe du répit. Cela se retrouve dans des riffs mélodiques plus envolés comme sur « Sinistre destinée », ou dans un rythme plus ralenti comme sur « Extinction », qui contient de plus des choeurs masculins réussis. Ces deux pistes sont ainsi bien plus longues que le reste, 5 et 7 minutes lorsque la moyenne sur les 6 autres était à 3 minutes !

CIMETIERE ne rigole pas et joue la carte du black metal vif et rugueux. Certes, il tombe légèrement dans le piège du petit manque de personnalité, mais il rattrape cet inconvénient par une bonne poignée de pistes efficaces, notamment un « Livré aux charognards » imparable ! Il galoppe sur le cheval de la haine ! Bref, cet album est conseillé à ceux qui veulent retrouver des ambiances sans fioritures, véritables et honnêtes !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cimetière
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Cimetière
Cimetière
Black Metal - 2018 - Canada
  

tracklist
01.   Aveuglés
02.   Vengeance
03.   Sinistre destinée
04.   Fléau universel
05.   Livrés aux charognards
06.   Disciples du néant
07.   Nous serons victorieux
08.   Extinction

Durée : 30:14

parution
30 Octobre 2020

Essayez aussi
Antichrist
Antichrist
Sacrament Of Blood

2011 - Nuclear War Now! Productions
  
Lure
Lure
Morbid Funeral (Démo)

2020 - Amor Fati Productions
  
Ritual Knife
Ritual Knife
Hate Invocation

2017 - Fallen Empire Records
  
Negator
Negator
Die Eisernen Verse

2005 - Remedy Records
  
Nostalgium
Nostalgium
Terra (EP)

2016 - Autoproduction
  

Vulgarite
Fear Not the Dark nor the S...
Lire la chronique
Touché Amoré
Lament
Lire la chronique
Dream Theater
Metropolis, Pt. 2 – Scenes ...
Lire la chronique
White Magician
Dealers of Divinity
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
The Bishop of Hexen
The Death Masquerade
Lire la chronique
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)
Lire la chronique
Kataklysm
Unconquered
Lire la chronique
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Warside
The Enemy Inside (EP)
Lire la chronique
Phthisis
Embodiment Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Pain of Salvation
In The Passing Light of Day
Lire la chronique
Selbst
Relatos de angustia
Lire la chronique
Vacuous
Katabasis (EP)
Lire la chronique
Wayward Dawn
House Of Mirrors (EP)
Lire la chronique
Echoes Of Death Fanzine
Lire l'interview
Vile Creature
Glory, Glory! Apathy Took H...
Lire la chronique
The Body
Christs, Redeemers
Lire la chronique
Dream Theater
Falling into Infinity
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
Godflesh
Streetcleaner
Lire la chronique
Wombbath
Tales Of Madness
Lire la chronique
Biohazard
Urban Discipline
Lire la chronique
Gorephilia
In the Eye of Nothing
Lire la chronique
Apraxic
Edge Of Human
Lire la chronique
Abigor
Totschläger (A Saintslayer'...
Lire la chronique
End of Mankind
Antérieur à la lumière
Lire la chronique
Frozen Soul
Crypt Of Ice
Lire la chronique
Sanction
Broken In Refraction
Lire la chronique
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique