chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vacuous - Katabasis

Chronique

Vacuous Katabasis (EP)
Jeune trio londonien, Vacuous n’est pas né de la dernière pluie mais presque… Formé en début d’année dernière, le groupe a semble-t-il mis à profit ces deux longues périodes de confinement pour donner vie à son projet de manière extrêmement concrète. Aussi, après une première démo trois titres parue en avril 2020 sur F H E D Records (label plutôt discret sur lequel on retrouve notamment le groupe Celestial Sanctuary dont je vous parlerai sûrement dans les prochaines semaines), la formation n’a pas tardé à réitérer l’exercice avec la sortie en novembre dernier d’un EP intitulé Katabasis (la catabase, ou descente vers les Enfers dans la littérature et la mythologie grecque).

Proposé sous la forme d’un digipack à l’illustration loin des horreurs dépeintes habituellement dans le genre et au logo particulièrement chargé, ce EP qui, contrairement à ce qu'indique Metal Archives et Discogs n'est pas à géométrie variable (cinq titres annoncés pour la version numérique disponible sur Bandcamp contre quatre seulement pour la version CD), laisse entrevoir un groupe qui en dépit de son jeune âge et de sa relative inexpérience semble déjà en pleine possession de ses moyens. Une maturité pour le moins encourageante qui laisse évidemment espérer de belles choses pour la suite…

En attendant que ce jour arrive (et a priori cela ne devrait pas trop tarder), Vacuous nous régale aujourd’hui de ce court mais sympathique EP sur lequel le trio s’adonne à la pratique d’un Death Metal sombre et caverneux puisant une grande partie de son inspiration du côté de groupes tels qu’Autopsy, Incantation, Dead Congregation, Infester, Grave Miasma, Tomb Mold et tout un tas d’autres formations plus recommandables les unes que les autres.
L’originalité n’est donc pas spécialement à la carte de ce Katabasis mais à l’écoute de ces quelques titres cela n’a de toute façon pas beaucoup d’importance étant donné la qualité des compositions et le degré particulièrement élevé d’efficacité qui s’en dégage. Le soin apporté à la production est également à souligner puisque crise sanitaire oblige, l’enregistrement de ces cinq morceaux ne s’est pas fait en studio mais à distance, chacun chez soit, et ce jusqu’à obtenir entière satisfaction. Si on imagine que l’exercice n’a pas dû être tout le temps une partie de plaisir, le résultat s’avère particulièrement probant et ne souffre d’aucun défaut particulier, bien au contraire.

Taillées sur des formats standards de plus ou moins quatre minutes, ces cinq compositions se concentrent sur l’essentiel sans pour autant manquer de variété. En effet, si Vacuous ne perd jamais de temps pour rentrer dans le vif du sujet, il sait cependant jouer sur plusieurs tableaux à la fois et ainsi apporter ce qu’il faut de relief à ses compositions histoire de varier les plaisirs comme il se doit. Le trio anglais se montre donc tout aussi à l’aise dans les accélérations bien franches menées tête dans le guidon à coups de tchouka-tchouka ultra entrainants et autres blasts bien sentis (la partie centrale de "Katabasis", les entames explosives de "Unmarked Grave" et "Voluntary Immurement", "Fermentation" à 1:42, "Blood Eagle" à 1:38) que dans les séquences mid-tempo plombées qui puent le souffre et vont venir épaissir ces atmosphères déjà bien sombres et fuligineuses (le début et la fin de "Katabasis" et "Blood Eagle", "Unmarked Grave" à 1:37, "Fermentation" à 0:29 ou 2:20, "Voluntary Immurement" à 2:14). Des ambiances d’ailleurs sublimées par un travail mélodique d’excellente facture lui aussi puisque chaque titre ou presque (seul "Fermantation" fait ici exception) est effectivement marqué par un lead ou un solo des plus sinistres ("Katabasis" à 1:43 et 3;43, "Unmarked Grave" à 1:27, "Voluntary Immurement" à 3:08 et "Blood Eagle" à 3:14).

Alors non, Vacuous n’est peut-être pas le groupe le plus original et novateur du moment mais le trio n’en maîtrise pas moins sa formule sur le bout des doigts. De fait, il n’y a absolument rien à jeter de ce EP rondement mené du début à la fin. Si vous avez donc un tant soit peu d’affinités avec les quelques groupes évoqués un peu plus haut, je ne peux que vous recommander l’écouter de Katabasis, un EP aussi sympathique que frustrant puisqu’on aimerait en avoir un peu plus à se caler sous la dent. Heureusement, la suite devrait arriver dans les prochains mois !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
12/01/2021 16:34
note: 4/5
Redoutable EP, très prometteur ! J'ai aussi pensé à Of Feather and Bone sur les passages les plus intransigeants.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vacuous
Death Metal
2020 - F H E D Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (4)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vacuous
Vacuous
Death Metal - 2020 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Katabasis  (04:17)
02.   Unmarked Grave  (03:14)
03.   Fermentation  (04:14)
04.   Voluntary Immurement  (04:05)
05.   Blood Eagle  (04:17)

Durée : 20:17

line up
parution
6 Novembre 2020

Essayez aussi
Kaamos
Kaamos
Scales Of Leviathan (EP)

2007 - Nuclear Winter
  
Burial
Burial
Relinquished Souls

1993 - West Virginia Records
  
Gruesome
Gruesome
Fragments Of Psyche (EP)

2017 - Relapse Records
  
Auroch
Auroch
Taman Shud

2014 - Profound Lore Records
  
Entrapment
Entrapment
Irreligeous Abominations (Compil.)
(Demo Sessions 2010 - 2011)

2012 - Godeater Records
  

Vulgarite
Fear Not the Dark nor the S...
Lire la chronique
Touché Amoré
Lament
Lire la chronique
Dream Theater
Metropolis, Pt. 2 – Scenes ...
Lire la chronique
White Magician
Dealers of Divinity
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
The Bishop of Hexen
The Death Masquerade
Lire la chronique
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)
Lire la chronique
Kataklysm
Unconquered
Lire la chronique
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Warside
The Enemy Inside (EP)
Lire la chronique
Phthisis
Embodiment Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Pain of Salvation
In The Passing Light of Day
Lire la chronique
Selbst
Relatos de angustia
Lire la chronique
Vacuous
Katabasis (EP)
Lire la chronique
Wayward Dawn
House Of Mirrors (EP)
Lire la chronique
Echoes Of Death Fanzine
Lire l'interview
Vile Creature
Glory, Glory! Apathy Took H...
Lire la chronique
The Body
Christs, Redeemers
Lire la chronique
Dream Theater
Falling into Infinity
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
Godflesh
Streetcleaner
Lire la chronique
Wombbath
Tales Of Madness
Lire la chronique
Biohazard
Urban Discipline
Lire la chronique
Gorephilia
In the Eye of Nothing
Lire la chronique
Apraxic
Edge Of Human
Lire la chronique
Abigor
Totschläger (A Saintslayer'...
Lire la chronique
End of Mankind
Antérieur à la lumière
Lire la chronique
Frozen Soul
Crypt Of Ice
Lire la chronique
Sanction
Broken In Refraction
Lire la chronique
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique