chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mavorim - Aasfresser

Chronique

Mavorim Aasfresser (EP)
Sorti en août 2019 sur Purity Through Fire, Aasfresser n’est pas de toute première fraîcheur. Mais comme j’ai décidé de me pencher à nouveau sur le cas de Mavorim, il me fallait rattraper mon retard en reprenant tout simplement les choses là où je les avais laissé. C’était il y a déjà plus d’un an à l’occasion de la chronique de Silent Leges Inter Arma, un premier album particulièrement convaincant distillant un Black Metal fier et conquérant empreint néanmoins d’un très fort sentiment de mélancolie.

La suite de cet album, c’est donc ce EP particulièrement généreux puisque du haut de ses dix titres (et oui, quand même) celui-ci se rapproche dangereusement des cinquante-cinq minutes ! Autant dire que vous en aurez pour votre argent si vous vous décidez à passer à la caisse. Cependant, à y regarder d’un peu plus près, on comprend mieux la durée excessive de ce qui nous est pourtant vendu comme un EP. Aasfresser est en fait composé de six nouveaux morceaux enregistrés en 2019 auxquels s’ajoutent quatre démos datant quant à elles de 2017 et restées inédites jusque’à ce jour. Si l’homme derrière tout ceci pose en couverture de ce EP les bras croisés avec deux magnifiques cure-dents, Aasfresser n’a donc rien d’un EP de feignant...

Comme toujours avec Mavorim, les choses débutent par une (longue) introduction servant à poser les bases mélodiques de cet univers dans lequel trempe l’allemand depuis ses débuts. Intitulé "Victoria", ce titre mené à l’orgue et à la caisse claire va amener dès les premières secondes une atmosphère de chasse à court bavaroise un brin grandiloquente. Aussi, derrière ces airs solennels (et presque militaires) on sent poindre la mort, la victoire implacable ainsi qu’une très grande fierté. Bref, tout ces sentiments qui caractérisent en quelque sorte le Black Metal de Mavorim...
Passé ces presque trois minutes d'introduction, P. va renouer avec ce Black Metal fier et conquérant marqué autant par ces accélérations jubilatoires à base de blasts soutenus (l’entame redoutable de "Aasfresser", "Geeint Im Kampf" à 2:41, les premières minutes de "Missraten Und Verkommen" et "Ein Hasserfüllter Geist") et autres tchouka-tchouka toujours aussi efficaces (l’entraînant "Ein Hasserfüllter Geist") que par ces séquences mid-tempos aussi entêtantes que contemplatives (l’excellent "Geeint Im Kampf" et son côté va-t-en-guerre plutôt évident, "Missraten Und Verkommen" à partir de 1:20 et 3:46). Mais ce qui fait surtout le sel de Mavorim ce sont ces fameuses mélodies ("Aasfresser" à 0:39, le début de "Geeint Im Kampf" ainsi qu’à 2:41, "Missraten Und Verkommen" à 2:13 ou 6:24, "Ein Hasserfüllter Geist" à 0:46) qui, en plus de ce chant guttural scandé intelligiblement dans la langue de Goethe, donnent un goût si particulier au Black Metal de l’Allemand. On sent en effet chez Mavorim une certaine nostalgie vis à vis d’une époque aujourd’hui révolue ainsi qu’une ferveur païenne pour le moins évidente qui réussiront ainsi à transporter sans aucun mal l’auditeur dans ces paysages verdoyants, brumeux et montagneux de Bavière où à choisi de s’exiler P. depuis maintenant quelques années. Aasfresser (le EP) se conclu par une longue tirade au piano auquel vont venir se mêler à mi-parcours des violons et percussions afin d’en renforcer l’impact.

Mais comme on la vue, cette conclusion n’en est pas tout à fait une puisque s’en suit quatre morceaux inédits datant de 2017. Outre cette production un poil moins équilibrée et soignée (et encore, on saurait largement s’en contenter), on remarque très vite que ces titres sont moins portés sur la mélodie que leurs prédécesseurs. Bien sûr, ces derniers n’en sont pas totalement dépourvus (notamment "Hort Der Seligkeit") mais on ne va pas retrouver sur ces quelques morceaux cette flamboyance qui caractérise notamment les titres d’Aasfresser. Non, ici l’apport mélodique est plus discret ce qui, naturellement, confère à ces quatre morceaux un aspect plus fade et surtout bien moins épique que ce que Mavorim a l’habitude de nous servir. Pour autant, ces compositions demeurent d’excellente facture (on y retrouve ces riffs nerveux et habités et cette dynamique alternant franches accélérations et passages mid-tempos entêtants) et raviront à n’en point douter les amateurs de Black Metal germanique dans tout ce qu’il a de plus noble et implacable.

Généreux EP de près de cinquante-cinq minutes, Aasfresser s’inscrit dans la continuité de l’album Silent Leges Inter Arma et distille avec talent tout ce qui fait la singularité du Black Metal allemand, ce Black Metal porté notamment par Absurd en son temps. Si le lien a toujours été des plus évidents, on continuera de ne pas spécialement en tenir rigueur à Mavorim qui par le biais de ces compositions nous transporte une fois encore dans ses paysages saisissants où à cette magnifique sublime se mêle histoires et traditions d’un autre temps.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
28/01/2021 13:33
Ah, je ne l'ai pas encore écouté. Je vais corriger ça tout de suite Clin d'oeil
grintold citer
grintold
26/01/2021 18:36
J’ai écouté hier d’ailleurs leur nouvel Slip avec Ad Mortem. Très très bon et complètement différent de cet album
Edit: j’ai confondu cet album avec leur premier, qui est très différent du split

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mavorim
Black Metal
2019 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mavorim
Mavorim
Black Metal - 2014 - Allemagne
  

tracklist
01.   Victoria (Intro)  (02:48)
02.   Aasfresser  (05:15)
03.   Geeint Im Kampf  (05:45)
04.   Missraten Und Verkommen  (07:40)
05.   Ein Hasserfüllter Geist  (04:24)
06.   Lux Aeterna (Outro)  (02:39)
07.   Im Angesicht Der Endlichkeit (Bonus Track)  (06:17)
08.   Hort Der Seligkeit (Bonus Track)  (06:32)
09.   Verhallt In Dunkelheit (Bonus Track)  (05:57)
10.   Quälen Zerreißen Vernichten (Bonus Track)  (07:27)

Durée : 54:44

line up
  • P. / Chant, Guitare, Basse, Batterie

parution
18 Août 2019

voir aussi
Mavorim
Mavorim
Heimkehr (Démo)

2016 - Purity Through Fire
  
Mavorim
Mavorim
Silent Leges Inter Arma

2018 - Purity Through Fire
  
Mavorim
Mavorim
Der König Ist Tot (EP)

2018 - Purity Through Fire
  

Essayez aussi
Aosoth
Aosoth
III

2011 - Agonia Records
  
Chambre Froide
Chambre Froide
Rouges Chapelles (Démo)

2016 - Autoproduction
  
Dissection
Dissection
The Somberlain

1993 - No Fashion Records
  
From the Vastland
From the Vastland
Kamarikan

2013 - Indie Recordings
  
Moenen Of Xezbeth
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)

2017 - Indépendant / Darkness Attack Records
  

Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique
Obskuritatem
Hronika Iz Mraka
Lire la chronique