chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
116 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sanction - Broken In Refraction

Chronique

Sanction Broken In Refraction
Sanction est un groupe particulier pour moi. Déjà, parce qu’il fait partie de la tête de file de ce revival metalcore que j’affectionne tout particulièrement, sûrement parce qu’il allie un peu tout ce que j’aime dans la musique extrême. Ensuite, parce que The Infrigement of God’s Plan, sorti en 2017, est l’album que j’ai chroniqué pour rentrer chez Thrashocore en ce bel été 2019. Enfin, ce même été, j’ai eu la chance de les voir sur le Pure Noise Tour et je dois avouer que depuis, mon avis les concernant a quelque peu changé. Laissez-moi vous raconter ma vie, parce qu’on est aussi un peu là pour ça, non ?

Brooklyn, 1er août 2019. Après un show de Year of the Knife durant lequel votre dévouée banane a perdu de son intégrité physique plus que de raison, Long Island est représenté sur les planches par ce groupe qui a décidé d’expliquer pourquoi ils ont choisi ce nom. Attitude fermée (voire carrément antipathique), set carré et puissant, merci-d’être-venus-on-fait-place-à-Terror au bout d’un quart d’heure. Bon, si vous vous rappelez de mon enthousiasme à leur égard, c’est une douche tiède. Ils venaient à peine de sortir l’album qui nous intéresse aujourd’hui, je me suis donc jeté dessus dès mon retour, me disant que je n’allais pas juger de leur évolution de façon aussi rapide et anecdotique. Et puis une chose en amenant une autre, je me retrouve en ce début janvier 2021, après avoir écouté l’album en tout et pour tout une dizaine de fois, toujours plus refroidi, ce qui explique que jusqu’à maintenant, je n’ai pas pris la suite des chroniques et j’ai laissé cette galette de côté. J’en étais embêté parce que je voulais à la fois continuer le cycle mais je ne savais pas quoi en dire, j’étais en panne d’inspiration.

Pour autant, quand je l’écoute, je ne peux lui trouver de défaut majeur. Le riffing est très similaire à celui qui m’avait conquis sur le premier album, les breaks rappellent toujours autant Martyr A.D. ou les génies de On Broken Wings, les appels du pied aux scènes gravitant autour de notre cher metalcore (pas celui à mèche, rappelez-vous) sont toujours bien présents et efficaces… En fait, je crois que Sanction a trouvé une recette qui fonctionne et c’est là son principal tort. Cet album, s’il n’a jamais su me happer comme je l’espérais, ce n’est que parce qu’il m’apparaît comme étant très académique. Je déplorais déjà une absence d’identité marquée lors du premier effort du combo, nous voilà face à son 1.5, sa timide suite. Plus de morceaux, un disque plus long, des interludes similaires à celles du précédent mais au final, pour quelle évolution ?

Alors oui, c’est bien fait, c’est maîtrisé et, ne mâchons pas nos mots, ça botte des culs. Maintenant, dans ce style, des groupes qui bottent des culs, il y en a à la pelle. Tous n’ont pas le talent de Sanction, ni leur notoriété. Peut-être ont-ils plus faim, plus la niaque… et doubleront le lièvre, parti très vite et très fort mais s’étant un peu trop reposé sur ses qualités intrinsèques. J’espère de tout cœur me tromper, faire fausse route et me faire fermer le clapet par une prochaine offrande bien plus convaincante, plus racée. En un mot comme en mille, faites-moi taire !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sanction
Hardcore / Metalcore
2019 - Pure Noise Records
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  6/10

plus d'infos sur
Sanction
Sanction
Hardcore / Metalcore - 2015 - Etats-Unis
  

vidéos
Paralysis
Paralysis
Sanction

Extrait de "Broken In Refraction"
  
Radial Lacerations
Radial Lacerations
Sanction

Extrait de "Broken In Refraction"
  

tracklist
01.   …An Empty Thought
02.   The Final Fraction
03.   Paralysis
04.   Answers From A Syringe
05.   Radial Lacerations
06.   Mirror Syndrome
07.   Conscious In A Coma
08.   Infants In Plastic
09.   Cordia
10.   Shattering Man
11.   Creation…

Durée : 23:29

voir aussi
Sanction
Sanction
The Infringement Of God's Plan

2017 - Reconsider Records
  

Essayez plutôt
Underoath
Underoath
They're Only Chasing Safety

2004 - Solid State Records
  

Tribulation
Where The Gloom Becomes Sound
Lire la chronique
Stass
Songs Of Flesh And Decay
Lire la chronique
Mavorim
Aasfresser (EP)
Lire la chronique
Sagenland
Oale groond
Lire la chronique
Psychonaut 4
Beautyfall
Lire la chronique
Bones
Gate Of Night (EP)
Lire la chronique
Dream Theater
Six Degrees of Inner Turbul...
Lire la chronique
Salò
Sortez vos morts (EP)
Lire la chronique
Within The Ruins
Black Heart
Lire la chronique
(DOLCH)
Feuer
Lire la chronique
Stabbed
Defleshed By Reptiles (Démo)
Lire la chronique
Anguis Dei
Angeist
Lire la chronique
Archaic Thorn
Eradication
Lire la chronique
Torture Throne
Stench Of Innocence (EP)
Lire la chronique
Riverside
Wasteland
Lire la chronique
Hyperdontia
Abhorrence Veil / Excreted ...
Lire la chronique
Tempestarii
Chaos at Feast
Lire la chronique
Hulder
Godslastering: Hymns Of A F...
Lire la chronique
Bleedskin
Blood Reign
Lire la chronique
Candiria
300 Percent Density
Lire la chronique
Vulgarite
Fear Not the Dark nor the S...
Lire la chronique
Touché Amoré
Lament
Lire la chronique
Dream Theater
Metropolis, Pt. 2 – Scenes ...
Lire la chronique
White Magician
Dealers of Divinity
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
The Bishop of Hexen
The Death Masquerade
Lire la chronique
Koffin
Nailed Into The Coffin (Démo)
Lire la chronique
Kataklysm
Unconquered
Lire la chronique
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Warside
The Enemy Inside (EP)
Lire la chronique