chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Salò - Sortez vos morts

Chronique

Salò Sortez vos morts (EP)
« Faire du crust en 2021, c’est ça » : taper dans ce que le genre a de plus sale et déviant, assumer une marginalité radicale, tout en prenant sa part de travail de convergence des luttes par un mélange aussi original qu’évident. C’est ce que propose ce premier EP de Salò et oui, il s’agit d’un bien beau tour de force.

En même temps, attendre quelque chose de commun de la part d’un groupe contenant en ses rangs le gérant du label Cold Dark Matter serait mal connaître le personnage, adepte d’industriel infectant chaque composition où il prend part. On se souvient de HKY, cette formation défunte qui avait derrière ses airs de tout-venant post-metal des allures d’usines, de nuits de cheminée. C’est d’autant plus probant sur Sortez vos Morts et ses courtes vingt-sept minutes rattrapant en générosité ce qu’elles n’ont pas en durée. Au programme : samples cradingues et franchouillards – dont on notera, au-delà de Pasolini et du Gaspard Noé de rigueur, une belle place laissée au film Le prix du danger de Yves Boisset, classique des cinéphiles à moustache et regard acide –, guitares brouillonnes aux humeurs souillonnes, ainsi qu’une voix prolétarienne comme rarement, titillant derrière sa rudesse ouvrière des envies d’ailleurs dans une pointe légèrement sensible comme celles exprimées après le verre de trop, cf. le final de « Sans toit ni loi » et ses accents à la Amanda Woodward syndiqué chez Sud.

Car oui, Salò est bien une formation prometteuse dans son ensemble, et non pas uniquement en raison des industrieuses tartines qu’elle nous insère dans le gosier (jusqu’à plus soif parfois, avouons-le). Blackened bien mérité et exécuté, la morsure du froid que Sortez vos Morts laisse est tenace, évoquant celle indomptable et forte en Pelforth d’un Nuisible période Inter Feces et Urinam Nascimur. Les moments de lâcher-prise sont légion, la folie black / punk habitant « Sonnez la curée » en étant un parfait exemple. Mais plus que dans une énième sensation crust s’appropriant d’autres codes, plus que dans un nouveau roman sur la terne existence d’une France invisible (ce que je goûte avec plaisir, notez), là où la bande tient en elle des promesses la rendant à surveiller de près – cela en dépit d’une impression globale étrangement plus convenue qu’escomptée – est dans ces ponts qu’elle tresse entre l’âpreté d’un Amebix et l’âcreté d’un Proton Burst, cette esquisse d’une terre crue et irréelle qu’il y a dans cette batterie hystérique, ces tremolos coupants, ces sons mécaniques et presque grandioses.

Presque. C’est cette ligne floue qui fait le charme particulier de Salò, misère sociale frôlant le surréalisme, devant encore s’affranchir de quelques codes pour marquer au fer. Pour le moment, Sortez vos Morts rêve d’atrocités et le fait savoir par l’expression de « sa morale à lui ». J’ai personnellement hâte d’écouter sa totale mise en pratique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

BBB citer
BBB
24/01/2021 12:47
C'est vrai que ça donne envie.
lkea citer
lkea
24/01/2021 10:18
En écoute sur Bandcamp !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Salò
Industrial Blackened Crust
2021 - Cold Dark Matter / Coups de Couteau / Duality Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Salò
Salò
Industrial Blackened Crust - 2020 - France
  

tracklist
01.   La morale c'est ça  (01:04)
02.   Sans gêne ni haine  (06:53)
03.   Sans toit ni loi  (04:28)
04.   Tant d'interdits  (04:02)
05.   Sonnez la curée  (06:29)
06.   Contagion  (03:53)

Durée : 26 minutes 51 secondes

line up
  • NGH / Batterie
  • AVS / Guitare
  • HCT / Basse, Voix
  • DLE / Claviers, Samples

parution
2 Janvier 2021

Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique
Obskuritatem
Hronika Iz Mraka
Lire la chronique