chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Antigone's Fate - Fragmente

Chronique

Antigone's Fate Fragmente
C’est le troisième album de l’Allemand d’ANTIGONE’S FATE mais le premier que je chronique. J’avais pourtant hésité à présenter le précédent, Zum Horizont… en 2019, mais sa platitude avait eu raison de moi. Je ne recule pas pourtant devant des albums moyens ou mauvais, mais je devais me douter que ce n’était que partie remise. Et c’est donc juste deux ans après que l’occasion m’est donnée de me racheter. Et comme le couperet va tomber exactement de la même manière, ce n’est pas un mal, cela m’évite donc de réécrire deux fois la même chose.

Le one man’s band tenu par Ruun est lancé depuis 2018 et ne change rien à son orientation. Il est sur des rails, et ne fait que poursuivre son chemin, cocooné par le label qui l’a découvert dès ses débuts : Northern Silence. Les fans en seront ravis, et ils sont doute nombreux car en surface les compositions sont très agréables, travaillées et exécutées méthodiquement, avec un amour du black metal atmosphérique douillet et rassurant… mais qui peut vite devenir chiant si le déclic ne se fait pas. Et chez Sakrifiss, ce déclic ne se fait pas. Il ressent pourtant un certain émoustillement les 5 premières minutes, mais celui-ci s’atténue lentement et sûrement tout au long de l’album. La faute en grande partie à l’idée de faire des pistes fleuves, qui évoluent naturellement mais trop gentiment.

Du coup, il n’y a que deux véritables pistes sur Fragmente, complétées par une conclusion creuse. Le premier morceau fait 14 minutes, le deuxième 21. Ils sont beaux. Et je ne suis pas ironique puisqu’effectivement des paysages viennent s’imposer à l’esprit, notamment grâce aux vocaux. Ils sont principalement dans un style pagan entrainant, mais avec des petites surprises comme un timbre soufflé, une voix un peu plus claire, de légers chœurs épiques. Ils viennent couvrir une musique souvent douce, apaisante, tout en étant bien sûr black metal. Cependant l’odyssée est longuette. Oui, les ambiances sont présentes, mais sans parties plus bouleversantes, ou plus marquantes, la lassitude peut pointer son nez. C’est comme se laisser porter en barque sur un fleuve limpide. On est bien, on regarde un peu le paysage et puis vient un moment où on pique du nez, et qu’on s’endort. On s’endort ! C’est bien ce qui se passe ici. C’est tellement clair et limpide, bien agencé, que l’on n’est plus titillé, et que l’esprit ne va pas être concentré très longtemps…

Quant à la conclusion creuse, elle totalise 7 minutes. Un instrumental qui cherche à faire finir l’opus dans la plénitude, alors que la plénitude a déjà été abondante les 35 minutes précédentes. Inutile bonus. ANTIGONE’S FATE s’écoute donc dans la sérénité, mais ne donne pas nécessairement envie d’être réécouté fréquemment…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Dark Nico citer
Dark Nico
05/02/2021 18:09
Sakrifiss a écrit : Ta dubitatiferie est partagée grâce à ton message qui ne trouve rien de black ni d’atmosphérique tout en comparant avec Saor qui est du black atmosphérique ! Ça rentre mais tout à fait dans cette catégorie et je suis allé voir sur MetalArchives ce qu’ils en disent et ils ont mis aussi black atmosphérique.

Ah les étiquettes ! effectivement même la chaine Black metal Promotion le classe en black mélancolique et atmosphérique :-)
Je vais pas me battre la dessus, cela n'a aucune espèce d'importance, d'ailleurs pas mal de commentaires sur cette chaine youtube le signale aussi.
Il y a un super riff black à 4'30, des instruments qui évoquent Saor en 2e partie de la 1e chanson et une belle voix black à 32' qui dure moins d'une minute. Du coup je l'ai écouté une 2e fois :-). Merci en tout cas pour la découverte.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
05/02/2021 00:27
Ta dubitatiferie est partagée grâce à ton message qui ne trouve rien de black ni d’atmosphérique tout en comparant avec Saor qui est du black atmosphérique ! Ça rentre mais tout à fait dans cette catégorie et je suis allé voir sur MetalArchives ce qu’ils en disent et ils ont mis aussi black atmosphérique.
Dark Nico citer
Dark Nico
04/02/2021 18:21
Je suis dubitatif sur l'étiquette, Pas grand chose de black, ni d'atmosphérique. il y a un gros mélange là dedans, je pense clairement à Insomnium sur certaines parties, et puis à Saor sur d'autres le tout avec des vocaux plus variés . Mais bon je ne connaissais pas et je trouve en 1e écoute que c'est plutôt sympathique. A creuser.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Antigone's Fate
Black Metal Atmosphérique
2021 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Antigone's Fate
Antigone's Fate
Black Metal Atmosphérique - 2015 - Allemagne
  

tracklist
01.   Vrìka to thánato
02.   Den Königen Elend und Verfall
03.   Sonnenaufgang

Durée : 42:42

parution
29 Janvier 2021

Essayez plutôt
Imperium Dekadenz
Imperium Dekadenz
Meadows of Nostalgia

2013 - Season Of Mist
  
Saor
Saor
Forgotten Paths

2019 - Avantgarde Music
  
Evilfeast
Evilfeast
Lost Horizons Of Wisdom

2008 - Nykta Records
  
Golden Ashes
Golden Ashes
In the Lugubrious Silence of Eternal Night

2020 - Indépendant
  
Entartung
Entartung
Krypteia

2012 - World Terror Committee Records
  

Dream Theater
Dream Theater
Lire la chronique
Aria
Blood for Blood
Lire la chronique
The Crown
Royal Destroyer
Lire la chronique
Totengott
The Abyss
Lire la chronique
Totengott
Doppelgänger
Lire la chronique
Scald
There Flies Our Wail! (EP)
Lire la chronique
Los Males Del Mundo
Descent Towards Death
Lire la chronique
Astrofaes
The Attraction : Heavens & ...
Lire la chronique
Enforced
Kill Grid
Lire la chronique
Monte Penumbra
As Blades in the Firmament
Lire la chronique
Possessed
The Demo-nic boxset (Compil.)
Lire la chronique
Engulfed
Vengeance of the Fallen (EP)
Lire la chronique
Torn Fabriks
Mind Consumption (EP)
Lire la chronique
Mäleficentt
Night Of Eternal Darkness
Lire la chronique
Last Days Of Humanity
Horrific Compositions of De...
Lire la chronique
Celestial Sanctuary
Mass Extinction (Démo)
Lire la chronique
La génèse de Simulacrum
Lire l'interview
Leprophiliac
Necrosis
Lire la chronique
Seide
Auakistla
Lire la chronique
Abyssal Vacuum
MMXX (EP)
Lire la chronique
Meuchelmord
Mordmelodien
Lire la chronique
Authorize
The Source Of Dominion
Lire la chronique
Alkerdeel
Slonk
Lire la chronique
Primus
Sailing the Seas of Cheese
Lire la chronique
Dream Theater
A Dramatic Turn of Events
Lire la chronique
Sinira
The Everlorn
Lire la chronique
Aria
Playing With Fire
Lire la chronique
Cathedral
The Ethereal Mirror
Lire la chronique
Witches Hammer
Damnation Is My Salvation
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Heir Of Ecliptical Romanticism
Lire la chronique