chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
73 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mortiferum / Hyperdontia - Mortiferum / Hyperdontia

Chronique

Mortiferum / Hyperdontia Mortiferum / Hyperdontia (Split 7")
À l’heure qu’il est (enfin façon de parler hein, pas la peine de regarder votre montre), Mortiferum et Hyperdontia sont parmi les formations qui, en tout cas sur Thrashocore, ne nécessitent plus que je me pli à l’exercice de la présentation. En effet, avec pas moins de quatre chroniques et trois live-reports, l’essentiel de leur discographie respective a effectivement été couverte en ces pages. Ne manquait plus que ce split 7’’ sorti en décembre 2020 sur Carbonized Records et Me Saco Un Ojo et sur lequel chaque groupe s’est fendu d’un titre inédit pour une durée totale plutôt généreuse n’excédant pas les treize minutes.

Alors oui, je sais, ce format jugé bien souvent trop onéreux pour ce qu’il contient a toujours fait figure de vilain petit canard mais pour le coup, ce split en particulier ne manque pas d’intérêt si vous êtes un tant soit peu client de ce que les deux groupes ont déjà pu produire par le passé. D’autant plus que l’objet, proposé ici en vinyle noir ou coloré, s’avère plutôt sympa notamment grâce à ce chouette artwork signé du guitariste Chase Slaker (Mortiferum, Caustic Wound).

Ce sont les Américains de Mortiferum qui ont l’honneur d’ouvrir les hostilités avec "Abhorrent Genesis", titre de près de huit minutes qui sans trop de surprise s’inscrit dans la continuité de ce qu’à pu produire le groupe d’Olympia depuis sa formation et surtout depuis son excellent premier album intitulé Disgorged From Psychotic Depths. On va ainsi retrouver avec grand plaisir ce Death/Doom aux atmosphères plombées et mortifères (ouais, facile, je sais) et aux leads putrides et déglingués rappelant par moment leurs potes de Cerebral Rot (notamment à partir de 6:19). Comme d’habitude, on n’a pas vraiment envie de rigoler en écoutant la musique des Américains, leur science du riff macabre - dont ils font preuve avec simplicité mais aussi un réel talent sur l’introduction ou sur ce break entamé à 4:09 - suffit en effet à nous glacer le sang et au passage à poser l’ambiance délétère dans laquelle trempe ce "Abhorrent Genesis". La suite, moins pesante (en dehors de ce passages lourdingue aux mélodies sinistres entamé à 4:09), va se faire essentiellement au gré d’accélérations brèves mais toujours aussi intenses et bien senties et de séquences peut-être moins coriaces mais au groove irrésistible et entrainant. Bref, un morceau d’excellente facture qui n’aurait pas fait tâche sur le premier album des Américains.

Sur la face B, on va retrouver les Danois (mais un peu Turc aussi) d’Hyperdontia pour un "Punctured Soul" là encore fidèle à ce Death Metal caverneux que le groupe nous sert depuis ses débuts. De Morbid Angel et Burial Invocation (ce riffing intense où les plans se succèdent à toute berzingue) à Incantation (cette atmosphère sombre et fuligineuse qui plane tout au long de ces cinq minutes particulièrement chargées) en passant par Dead Congregation (ces leads mélodiques sinistres), les influences continuent de pointer leur nez avec évidence tout en étant néanmoins savamment digérées. Plutôt varié, ce morceau au riffing affûté va voir se succéder les séquences mid/up-tempo menaçantes (de l’entame jusqu’à 1:21, de 2:46 à 3:24 puis de 4:18 jusqu’à la fin) et les passages un peu plus soutenus où tout s’accélère, notamment cette batterie à coups de blasts plus ou moins soutenus (de 1:21 à 2:46 puis de 3:24 jusqu’à 4:18). Une formule qui n’a évidemment rien de bien sorcier mais qui n’en fonctionne pas moins bien pour autant, celle-ci tirant notamment de cette complémentarité une certaine dynamique particulièrement bien sentie et intéressante.

Avec ces deux morceaux sans surprise mais ô combien réussis, Mortiferum et Hyperdontia poursuivent leur chemin avec brio. Une discographie exemplaire pour deux groupes dont on attend désormais les deuxièmes albums avec beaucoup d’impatience. En attendant que ce jour arrive, voilà du grain à moudre pour tout ceux qui n’ont rien contre ce genre de format effectivement beaucoup trop cher pour le peu de musique qu’il contient mais dont les quelques titres proposés n’ont par contre absolument rien à envier à ceux présents sur albums.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mortiferum / Hyperdontia
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mortiferum
Mortiferum
Death / Doom - 2016 - Etats-Unis
  
Hyperdontia
Hyperdontia
Death Metal - 2015 - Danemark / Turquie
  

tracklist
Mortiferum
01.   Abhorrent Genesis  (07:52)

Hyperdontia
02.   Punctured Soul  (05:16)

Durée : 13:08

line up
parution
7 Décembre 2020

voir aussi
Mortiferum
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)

2017 - Autoproduction
  
Mortiferum
Mortiferum
Disgorged From Psychotic Depths

2019 - Profound Lore Records
  
Hyperdontia
Hyperdontia
Nexus Of Teeth

2018 - Dark Descent Records
  
Hyperdontia
Hyperdontia
Abhorrence Veil / Excreted From The Flesh (Compil.)

2020 - My Dark Desires Records
  

Essayez aussi
Nader Sadek
Nader Sadek
In The Flesh

2011 - Season Of Mist
  
Vampire
Vampire
Vampire

2014 - Century Media Records
  
Verminous
Verminous
The Unholy Communion

2013 - Xtreem Music
  
Nile
Nile
Vile Nilotic Rites

2019 - Nuclear Blast Records
  
Archaic Thorn
Archaic Thorn
Eradication

2020 - Into Endless Chaos Records
  

Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Seraphic Entombment
Quelled (Démo)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment
Lire la chronique
Fallen Forest
Giants Frost Battered (Comp...
Lire la chronique