chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
195 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sinira - The Everlorn

Chronique

Sinira The Everlorn
J’aime bien la chanson "703 Easy Street" de COLLAPSABLE HEARTS CLUB. Enjouée, dynamique, positive. Elle fait du bien. Par contre ne demandez pas à Daryl ce qu’il en pense ! Ah non, depuis que Negan la lui a fait écouter en boucle dans la saison 7 de Walking Dead il vomit dès les trois premières notes. Et on le comprend. Aussi bonne soit une chanson il y a un moment où l’overdose apparaît. Au bout de combien d’écoutes ? C’est à l’appréciation et à la force mentale de chacun…

Mais normalement il en faut un bon paquet, d’écoutes ! Eh bien figurez-vous que SINIRA parvient à me filer le même haut-le-cœur, mais avec une seule écoute, celle de son premier album en entier ! Rien qu’au bout de trois pistes en fait, je commence à me taper la tête contre les parois de ma grotte ! « ARRËTEZ !!! S’IL VOUS PLAIIIIIT ! ». Pourtant, J’ai bien accroché à la première piste. Le black metal inspiré par DISSECTION est entraînant, parfaitement emporté par des mélodies déchainées, et du coup c’est chouette, très très chouette même. C’est évident que le membre unique de la formation, Knell, a beaucoup écouté la légende suédoise, mais ça ne pose pas de problème, il n’est pas le premier à s’en inspirer. L’Américain, qui faisait également du death metal avant SINIRA, se débrouille même plutôt bien avec ses instruments.

Alors d’où vient le problème ? Du fait qu’il joue sans grande variation d’un morceau à l’autre. Dès le deuxième morceau on se sent obligé de vérifier que notre lecteur n’était pas sur la fonction « repeat ». « C’est bien la deuxième piste ? Je suis pas revenu à la première, là ? ». Bien sûr, ce serait exagéré de dire que les morceaux sont véritablement similaires, mais on se lasse vite… Moi, c’est déjà au troisième que je commence à perdre les pédales (EH ! Revenez les pédaaaales !). Arrivé au sixième j’ai un long filet de bave qui coule de la bouche et qui pend jusqu’au sol. Je suis affalé inerte sur mon petit fauteuil et je n’ai plus du tout conscience de ce qui m’entoure.

Heureusement, la fin approche bientôt, sauf que le septième titre fait carrément 11 minutes... Après lui, ça y est, une 8ème piste, un instrumental au piano, vient clore le tout. C’est le coup de couteau libérateur dans mon corps qui n’attendait plus que ça : « Ouiii, tuuuuuue-moi !!! ». 56 minutes au total. Une éternité. Et pourtant je répète bien que chaque morceau pris indépendamment est une réussite dans le style. La leçon a été bien apprise, et les élements sont là pour donner envie de gigoter dans tous les sens. L’album se classe ainsi parmi ceux qui sont bons à condition de les écouter comme il le faut. C’est à dire pas d’une traite, mais un morceau par moments.Seulement par moments. Pour moi, c’est comme ça et alors je suis content. Je suis requinqué.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Dantefever citer
Dantefever
28/02/2021 10:04
Tu t'es trompé de mot, c'est "décalqué" sur Dissection

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sinira
Black Metal Mélodique
2021 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  5/10

plus d'infos sur
Sinira
Sinira
Black Metal Mélodique - 2016 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Where Starlight Does Not Shine
02.   Gardens of Pestilence
03.   The Everlorn
04.   Souls of the Flame
05.   Tear Ladened Skies
06.   Our Final Nightfall
07.   Dawnless Twilight
08.   Omega XI

Durée : 56:06

parution
26 Février 2021

Essayez plutôt
Nakkiga
Nakkiga
Amerasu

2013 - Darkwood
  
Stortregn
Stortregn
Emptiness Fills The Void

2018 - Non Serviam Records
  
Winterfylleth
Winterfylleth
The Threnody Of Triumph

2012 - Candlelight Records
  
Fenrisulf
Fenrisulf
Eternal Inheritance

2013 - Zero Dimensional Records
  
Mortifera
Mortifera
IV: Sanctii tristhess

2014 - Apparitia Recordings
  

Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast
Seraphic Entombment
Quelled (Démo)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment
Lire la chronique
Fallen Forest
Giants Frost Battered (Comp...
Lire la chronique