chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mephisto - Pentafixion

Chronique

Mephisto Pentafixion
J’ai failli être plus sévère avec cet album pour la simple raison que malgré ses qualités, il a un côté daté qui sonne parfois même ringard. Et je me suis raisonné car non seulement il a bien le droit de jouer un style d’une autre époque, mais aussi qu’il en est légitime puisqu’il en vient... de cette époque révolue !

MEPHISTO, c’est en fait un groupe qu’on peut considérer comme culte. Pas dans nos contrées, mais dans son pays : Cuba ! Du black metal de Cuba, c’est rare n’est-ce pas. Et pourtant celui-ci a déjà une longue carrière derrière lui ! 25 ans d’existence au moment de la sortie de ce deuxième album ! Il était longtemps resté discret, préférant enchainer les demos à partir de 1998 et ne se décidant à enfin enfanter un album qu’en 2016 avec Reborn from Ashes, signé par le Mexicain Concreto Records. La collaboration n’aura pas duré plus longtemps car c’est désormais l’Italien Wormholedeath qui l’a pris sous son aile. Et si l’écurie a changé, le line-up reste solide depuis quelques années, avec une configuration classique à 5 têtes :
Osney Cardoso Riaño -Vocaux
Kevin Chaperón - Guitares
Fabián F. Rodríguez González - Guitares
Alexander Jorge Parra - Basse
David Leonardo Nieves Naranjo - Batterie
C’est la bio officielle qui confirme la présence de chacun d’eux, et qui tait étonnamment la présence d’un claviériste, pourtant omniprésent chez MEPHISTO. Car voilà, le style pratiqué est en fait du black death mélodique et symphonique. Du clavier donc, mais aussi beaucoup de chœurs tout le long des 13 morceaux. Ah oui, ça c’est aussi l’un des défauts de Pentafixion, il est trop généreux et par conséquent bien trop long. MEPHISTO essaie de rattraper les années perdues et balance 13 pistes qui semblent parfois interminables. 61 minutes c’est pourtant une durée totale raisonnable, mais vraiment, ce n’est pas très digeste. On a vite la tête en compote avec des compositions réussies et fidèles au style, mais tout de même bien préviibles. Alors certes, il maîtrise son sujet et ravive la petite flamme de la fin des années 90 qui brûle un peu en nous, mais au lieu de faire penser au cadors de l’époque, il nous rappelle plutôt pourquoi la saturation avait eu raison de nous autrefois. On en avait mangé un bon paquet de groupes dans cette veine !

L’effet nostalgie et la capacité à composer des morceaux aux riffs et mélodies au clavier pas dégueulasses ajoutent du charme et une petite aura à l’album, mais il n’y pas non plus de quoi redevenir dingue de ce style.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mephisto
Black Death Sympho
2021 - WormHoleDeath
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mephisto
Mephisto
Black Death Sympho - 1996 - Cuba
  

tracklist
01.   Intro (Enter the Storm)
02.   Storming War Anthems
03.   Pentafixion
04.   The Birth
05.   Rebellion
06.   The Falling
07.   Curse of the Pharaoh
08.   The Mighty Ring
09.   From Hobbiton towards th Moutains
10.   The Last Battle
11.   The Undivine Blessing
12.   Yavhe Sabbaoth
13.   Burning Fantoft

Durée : 61:32

parution
26 Mars 2021

Essayez plutôt
Destinity
Destinity
Synthetic Existence

2005 - Adipocere Records
  
Entropia Invictus
Entropia Invictus
Human Pantocrator

2017 - M&O Music
  
Abigail Williams
Abigail Williams
In The Shadow Of A Thousand Suns

2008 - Candlelight Records
  
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Maelstrom Chaos

2001 - No Fashion Records
  
Destinity
Destinity
In Excelsis Dementia

2004 - Adipocere Records
  

Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique
Cult Of Occult
Ruin (EP)
Lire la chronique
Skáphe
Skáphe³
Lire la chronique
Drastus
Venoms (Compil.)
Lire la chronique
Aussichtslos
Völlig aussichtslos
Lire la chronique
Biohazard
State Of The World Address
Lire la chronique
Cirith Ungol
Half Human Past (EP)
Lire la chronique
Cirith Ungol
Forever Black
Lire la chronique
Aria
Armageddon
Lire la chronique
Vreid
Wild North West
Lire la chronique
Endseeker
Mount Carcass
Lire la chronique
Sulk
Tennis Elbow (EP)
Lire la chronique
Eclipsus
Yûrei
Lire la chronique
13th Moon
Putridarium (EP)
Lire la chronique
Angrrsth
Donikąd
Lire la chronique
Vaamatar
Evil Witching Black Metal (...
Lire la chronique
Obvurt
The Beginning (EP)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Invultation
Unconquerable Death
Lire la chronique
Crypts Of Despair
All Light Swallowed
Lire la chronique
Aria
Baptizing with Fire
Lire la chronique
Mork
Katedralen
Lire la chronique
Tsatthoggua
Hallelujah Messiah (Compil.)
Lire la chronique
King Diamond
Abigail
Lire la chronique