chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Spectres & Teeth - No Magick Spawns!

Chronique

Spectres & Teeth No Magick Spawns! (EP)
Je vous préviens, ça va être vite vu pour ce qui est des présentations d’usage puisque je ne sais rien de Spectres & Teeth si ce n’est qu’il s’agit d’un duo qui nous arrive tout droit d’Autriche et dont la discographie se résume aujourd’hui à ce seul EP paru l’année dernière sur le label allemand Into Endless Chaos Records (Evil Warriors, I I, Youna...). Voilà, merci, au revoir...

Non, je déconne, restez s’il vous plaît.

Intitulé No Magick Spawns!, ce EP de dix-neuf minutes dont l'illustration empruntée au peintre français Marcel Roux (Guet-Apens, 1909) est ici rehaussée par l’usage d’un rose vif qui lui sied à ravir et qui d’ailleurs m’a poussé en grande partie (l'oeuvre de monsieur Roux y étant également pour beaucoup) à faire la rencontre de ces deux autrichiens il y de cela quelques semaines maintenant.

Alors coupons court à tout suspens inutile, Spectres & Teeth n’a pas inventé l’eau chaude ni même le fil à couper le beurre. Son Black Metal particulièrement abrasif va en effet très vite rappeler celui de Darkthrone, notamment pour cette approche ultra dépouillée mais également par le caractère Punk particulièrement prononcé de certaines séquences comme par exemple sur "Invocation Of Abhorrent Force", "Viscous Black Mass" ou "Spectres & Teeth". Pour autant, ce n’est pas la seule influence que l’on va trouver chez les Autrichiens qui vont également aller piocher du côté de Celtic Frost lorsque ces derniers vont choisir de ralentir la cadence comme c’est notamment le cas sur l’excellent "No Magick Spawns!" dont le groove va effectivement rappeler celui de la célèbre formation Suisse, de Malokarpatan pour ce côté un brin déglingué et pour ces grandes envolées Heavy Metal (notamment sur "Beast Of Earth" qui clôture ce EP), de Cultes Des Ghoules pour cette production décharnée qui donne le sentiment de se faire systématiquement poncer les oreilles avec du papier de verre ainsi que du côté de la scène de Trondheim et notamment de groupes tels que Mare ou Dark Sonority pour la couleur plus grave, solennelle et parfois presque hallucinée que revêt le chant tout au long de ces dix-neuf minutes plus variées que ne le suggère cette production archaïque.

Mais si les références ne manquent pas, on s’aperçoit cependant assez vite que les Autrichiens ont su apporter à leur Black Metal quelques petites touches personnelles histoire quand même de faire la différence. C’est par exemple le cas de cette voix hurlée montant notamment dans les aigus lors de l’entame de "Invocation Of Abhorrent Force" et que l’on va également retrouver toujours de manière aussi furtive sur "No Magick Spawns!". Une voix qui va apporter un soupçon de folie particulièrement bien senti à un EP aux ambiances déjà particulièrement sinistres. Il y a aussi ce saxophone aussi bref qu’inattendu sur les toutes dernières secondes de "Viscous Black Mass" où bien cette sympathique introduction - un poil plus convenue il est vrai - sur laquelle vont venir se glisser sur cette guitare approximative des sonorités rétro rappelant les bandes-sons de film d’horreur des années 70 et 80.
Mené bien souvent le couteau entre les dents, No Magick Spawns! fait néanmoins preuve d’une belle diversité rythmique. Entre cette introduction, ce morceau-titre conduit à coups de mid-tempos entêtants et cette séquence plus modérée dispensée sur "Viscous Black Mass", ce premier EP jouit en effet d’une excellente dynamique qui le rend particulièrement efficace et intéressant et cela qu’il s’agisse de la toute première écoute ou bien encore après plusieurs passages marqués par un degré d’appréciation resté inchangé.

Original sans vraiment l’être, No Magick Spawns! réussit à se nourrir de tout un tas d’influences relativement diverses et variées pour un résultat particulièrement probant et en tout cas des plus convaincants. Il n’y a maintenant plus qu’à croiser les doigts pour espérer qu’une suite voit le jour et que surtout le duo autrichien continue de pousser son Black Metal dans le sens de ces titres intelligemment relevés grâce à ces quelques pointes d’originalité évoquées un petit peu plus haut. Bref, rendez-vous service et jetez-y une oreille.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Spectres & Teeth
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Spectres & Teeth
Spectres & Teeth
Black Metal - Autriche
  

tracklist
01.   Intro  (02:09)
02.   Invocation Of Abhorrent Force  (03:00)
03.   No Magick Spawns!  (04:15)
04.   Viscous Black Mass  (03:18)
05.   Spectres & Teeth  (03:40)
06.   Beast Of Earth  (02:43)

Durée : 19:05

parution
13 Novembre 2020

Essayez aussi
Sainte Marie des Loups
Sainte Marie des Loups
Sainte Marie des Loups

2018 - Fallen Empire Records
  
Vemod
Vemod
Venter På Stormene

2012 - Terratur Possessions
  
Bovary
Bovary
Sur ce mur trop souillé (Démo)

2019 - Nar Productions
  
Aethyrick
Aethyrick
Gnosis

2020 - The Sinister Flame
  
Mayhem
Mayhem
Ordo Ad Chao

2007 - Season Of Mist
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast