chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
65 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Amoral pour l'album "Reptile Ride"

Interview

Amoral pour l'album "Reptile Ride" Entretien avec Silver Ots (guitare) (2007)
Après un "Decrowning" fonceur et mélodique qui avait marqué beaucoup de points lors de sa sortie en 2005, Amoral revient deux ans plus tard avec un "Reptile Ride" aussi jouissif que son prédécesseur, qui lui permet cette fois d'aller squatter les charts finlandais.
Fatigue, humour pince-sans-rire lapidaire, naturel peu prolixe ou énervement dû à certaines questions poil à gratter: quelles que soient les raisons ayant amené Silver Ots a être si peu abondant dans ses réponses, il n'en reste pas moins qu'il nous livre ci-après quelques points de vue certes parfois vite torchés, mais toujours incisifs.


Salut,

Tout d'abord, merci beaucoup pour avoir pris le temps de répondre à mes questions, en particulier maintenant que vous squattez le haut des charts - NDLR: finlandais ! - (et que vous baignez à présent dans le fric, la gloire, le pouvoir, les nanas et l'alcool, bien plus encore que ce que vous auriez pu espérer … non ?) et que vous avez peut-être moins de temps à y consacrer. A présent, attaquons les questions:

Etant un gros fan depuis “Decrowning”, j'étais impatient et inquiet de voir ce que donnerait le nouvel album, ne sachant pas dans quelle direction vous iriez. Au final je suis comblé: vous avez finalement continué sur votre lancée, jouant le même type de metal que ce que vous pratiquiez déjà sur l'album précédent (avec tout de même des nouveautés ci et là, comme sur “Pusher”, qui est plus sombre et plus lent que d'hab', ainsi que sur l'instrumental “Apocalyptic Sci-Fi Fun”), mais sans pour autant vous répéter ni devenir chiants ou redondants ... Je n'arrive définitivement pas à comprendre comment vous avez réussi cet exploit, mais en tout cas c'est vraiment top !! Personnellement, comment est-ce que vous percevez l'évolution du groupe entre les 2 derniers albums ?


Je pense que notre style est devenu plus direct, plus propice au live. Je n'ai pas l'impression qu'entre les deux derniers albums il y ait eu une évolution aussi importante qu'entre les deux premiers. Le seul truc c'est que le dernier renferme plus d'énergie et de mélodie.


Je suis toujours sur le cul quand j'écoute l'un de vos albums: la musique est à la fois mélodique et agressive, technique – avec des parties relativement atypiques et pas forcément faciles à appréhender – mais néanmoins accrocheuse et fluide ... C'est quoi votre secret ? Allez allez, me répondez pas qu'il n'y en a pas: c'est pas possible de jouer dans un style aussi saturé de groupes (le death/thrash mélodique Scandinave) tout en restant aussi bons et différents des autres sans qu'il y ait un truc ... Vous avez vendu votre âme au Diable, ou alors vous mangez/buvez/fumez des trucs pas hyper légaux du genre de ce qui aide les artistes et les sportifs à être au top? ;)

On se tape continuellement des quantités monstres de crack et de cocaïne.


J'ai vu que vous avez atteint la 34e place dans les charts finlandais: félicitations ! Savez-vous ce qui vous vaut ce succès (mise à part le talent évident dont est bourré l'album): une meilleure promotion, de bonnes chroniques dans des magazines musicaux en vue, … ? Ou alors - étant donné que vous pratiquez un metal relativement mélodique à la patte fortement Scandinave -, vous bénéficiez peut-être un petit peu du buzz “metalcore” qui est particulièrement fort aux US (malgré le fait que vous n'ayez toujours pas opté pour le chant clair ni les refrains pop * applaudissements, bravo, applaudissements * qui sont des caractéristiques normalement incontournables de ce style) ?

En fait, l'album a atteint la cinquième place dès la première semaine suivant sa sortie. Cela est naturellement dû aux photos homo-erotico-glam et à la fantastique pochette dont est affublé notre album.


Ca fait maintenant quelque temps déjà que “Decrowning” est sorti en Europe, et il a à l'époque reçu de très bonnes critiques: pourtant, vous n'êtes toujours pas ce qu'on pourrait appeler un groupe majeur (en dehors de Finlande en tous cas …): j'ai rencontré de nombreux metalleux qui ne vous connaissaient pas ou bien qui ne savaient pas à quel point vous déchirez ... Quelles en sont d'après vous les raisons: une promo insuffisante de la part de Spikefarm ? Ou alors vous faites partie d'une scène qui sature un peu ces derniers temps ? Ou bien c'est parce que je vis en France, un pays qui fait partie du Tiers Monde métallique? Quoiqu'il en soit, j'espère que cette situation va changer avec votre dernier album !

Les metalheads que tu as rencontrés feraient mieux d'ouvrir bien grand leurs yeux et leurs oreilles. Amoral a déjà joué cinq fois en France ces dernières années.


La question suivante pourrait bien vous donner envie de me mettre un pain, néanmoins posons la (ce questionnaire ayant été soumis par email, je ne prends pas tant de risques que ça ... Qui a dit trouillard ? :) ): la pochette de “Decrowning” était pour le moins “zarb'”, pas super “puissante” ni “dérangeante” contrairement à l'univers visuel auquel on peut être habitué dans la sphère metal. Celle de “Reptile Ride” continue dans le genre, avec cette fois une touche plus «fun» mais toujours pas franchement esthétique ... Ca vous dirait pas d'avoir une de ces pochettes top faites par Andreas Marshall ou Travis Smith ? J'imagine que Spinefarm pourrait se le permettre: ça aiderait sûrement à attirer encore plus de personnes vers votre musique, qu'est-ce que vous en pensez ?

Que Travis Smith aille se faire foutre.


Parlons concerts: Amoral en France, est-ce planifié pour bientôt ? Aux côtés de qui ? Si vous étiez libres de choisir deux groupes avec lesquels partager l'affiche, qui verrait-on vous accompagner ?

On est en train de faire une tournée avec Norther, mais aucune date n'est prévue en France. Je ne sais pas pourquoi. Tu devrais peut-être demander à ICS Festival Service. Sinon je me verrais bien tourner avec les Pussycat Dolls.


A propos de votre line-up: il semblerait que vous n'ayez toujours pas remplacé Erkki Silvennoinen. Etes-vous toujours à la recherche de quelqu'un pour prendre sa place ou considérez-vous l'option de devenir un groupe sans bassiste ?

Oui, on cherche un membre permanent.


De quels groupes vous sentez-vous proches, que ce soit sur le plan musical et/ou sur le plan humain ? Auriez-vous de bons conseils à nous dispenser: des groupes à ne pas manquer, des groupes à éviter à tout prix ?

Omnium Gatherum. Aller écouter ce qu'ils font dès maintenant.


Je n'ai jamais eu la chance de vous voir en concert: une fois sur scène, êtes-vous plutôt du genre à vous concentrer sur la technique pour réussir à reproduire vos morceaux aussi fidèlement que possible, ou bien devenez-vous des bêtes déchaînées avides de fosses en sueur ?

C'est plutôt la deuxième description qui nous correspond. Il nous est arrivé tellement de merdes sur scène que ça devient un vrai cirque parfois.


Est-ce qu'il vous arrive de ressentir le besoin de vous exprimer en empruntant d'autres directions musicales qui ne correspondraient pas à la patte AMORAL? Avez-vous des side projects à côté ?

Certains d'entre nous ont des petits projets, mais rien de vraiment sérieux. Ce sont principalement des enregistrements faits à la maison avec des potes. On est trop feignants pour mener à leur terme tous les projets démarrés. En fait on réussit plutôt bien à satisfaire nos ambitions musicales au sein d'Amoral.


Au vu de la pochette du dernier album ainsi que du clip très “Je growle assis dans ma caisse” tourné pour “Lacrimal Gland”, j'imagine qu'au sein d'Amoral vous aimez à développer un côté très humour pince-sans-rire… j'ai vu juste cette fois ou je vais définitivement me prendre un coup de pied au cul la prochaine fois qu'on va se croiser ?

Non, là tu as raison cette fois.


Cette dernière question est la vôtre: n'hésitez pas à dire ce qui vous tient à coeur, à passer un message ou à dire bonjour à vos mères !

Merci. Le concert à Montpellier sur la tournée avec Finntroll était d'enfer. Salut et encore bravo aux personnes qui étaient présentes!

---
Traduction par cglaume

6 COMMENTAIRE(S)

Ikea citer
Ikea
25/09/2007 21:37
Ah mais c'est pas une critique ! Je pense que ça doit faire plaisir à la personne que tu interviewes ce genre de truc, ça montre que tu t'intéresse à leur œuvre... ça doit faire moins plaisir si c'est négatif par contre Moqueur

C'est juste que ça fait bizarre à côté des réponses Clin d'oeil
cglaume citer
cglaume
25/09/2007 17:03
Ikea a écrit : Clair mais les réponses sont assez marrantes, pince-sans-rire.

Par contre, cglaume, tu poses les questions les plus longues que j'ai jamais vu Moqueur


Ca équilibre avec les réponses du gratteux !! Sourire
(et puis était-ce autant le cas dans mes autres ITWs ? Oui ? Merde ... Clin d'oeil)
Dead citer
Dead
25/09/2007 16:28
Keyser a écrit : Dead a écrit : Mouais. Il s'est vraiment pas fait chié le mec Confus

Au moins il a répondu, c'est pas comme ces connards de Blowjob For A Gayboy Mr Green


Ca c'est sûr et j'ai moi aussi une liste qui commence à s'allonger Confus


Ikea a écrit : Par contre, cglaume, tu poses les questions les plus longues que j'ai jamais vu Moqueur

Clair Mort de Rire
Ikea citer
Ikea
25/09/2007 16:01
Clair mais les réponses sont assez marrantes, pince-sans-rire.

Par contre, cglaume, tu poses les questions les plus longues que j'ai jamais vu Moqueur
Keyser citer
Keyser
25/09/2007 15:59
Dead a écrit : Mouais. Il s'est vraiment pas fait chié le mec Confus

Au moins il a répondu, c'est pas comme ces connards de Blowjob For A Gayboy Mr Green
Dead citer
Dead
25/09/2007 15:52
Mouais. Il s'est vraiment pas fait chié le mec Confus

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
AUTRE VERSION
plus d'infos sur
Amoral
Amoral
Hard rock boosté au metal finlandais - 1997 † 2017 - Finlande
  

Lire aussi
Amoral
Amoral
Reptile Ride

2007 - Spikefarm Records
  

Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique