chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
113 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

MYRKVID POUR LA TOURNEE 20 YEARS OF CHAOS

Interview

MYRKVID POUR LA TOURNEE 20 YEARS OF CHAOS Entretien avec Myrk (guitariste/chanteur) (2018)
A l'occasion de leur passage au Klub à Paris le 18 octobre dernier, dans le cadre de la tournée européenne d'AZAGHAL 20 Years of Chaos, dont ils assuraient la première partie, rencontre avec MYRKVID et son chanteur/guitariste Myrk.

Salut Myrk ! Merci de prendre le temps de répondre à mes questions. Alors, comment s'est passée cette tournée ?

Salut Erzewyn. Eh bien, dans l'ensemble, pour une première tournée de cette envergure, je dirais que ça s'est plutôt bien passé, pas de pépins sur la route, ni lors de nos haltes dans les différentes villes que nous avons visitées.

MYRKVID tournait avec AZAGHAL (Finlande) et ANTZAAT (Belgique), vos camarades au sein du label belge IMMORTAL FROST PRODUCTIONS. Ça facilite les choses en termes d’organisation (mutualisation des moyens notamment), j’imagine ?

Non, je ne pense pas que le choix des groupes ait eu un impact sur la bonne organisation de cette tournée. Peut-être au niveau du merchandising, puisque c'est Surtur, notre label manager, qui s'est chargé de gérer ça pour nous tous, dans un intérêt commun, puisqu'il gère les trois groupes au sein du label.

Ouvrir pour un groupe comme AZAGHAL vous offre une exposition arrivant à point nommé après la sortie de l’excellent EP Demons Are Inside (très bel artwork au passage !). Vous n’avez pas eu trop la pression ? Etes-vous satisfaits de l’accueil que vous a réservé le public ? Personnellement, j'étais au Klub à Paris le 18 octobre dernier. Je pense que vous avez marqué les esprits ce soir-là.

Pour être tout à fait honnête avec toi, je ne connaissais AZAGHAL que de nom avant cette tournée, j'ai donc pris le soin d'écouter quelques morceaux pour m'imprégner de leur musique. Je savais toutefois qu'ils avaient déjà une petite notoriété dans la scène, nous n'avons donc pas hésité à accepter la proposition de notre label. Nous l'aurions sans doute fait avec des groupes moins connus, ne serait-ce que pour l'expérience que ça représente, car ça n'est pas donné à tous les groupes underground de pouvoir tourner de cette façon.
Pour ce qui est de la pression, non, ça n'a pas du tout été dur à gérer, peut-être un peu à Boswil, en Suisse, lors du premier show, qui était le premier avec notre batteur session sur cette tournée, et où nous n'avons pas bénéficié de conditions sonores optimales, mais mis à part quelques pains, ça s'est plutôt bien passé, et le reste de la tournée, c'est allé comme sur des roulettes.
Merci pour le compliment sur cet EP, nous en sommes assez fiers, comme tout groupe qui vient de sortir quelque chose, ahah, ça fait toujours un peu cliché, mais c'est de loin notre meilleure sortie, ce qui devrait être en principe logique dans l'évolution d'un groupe.
Pour la pochette, signée Maxime Taccardi, que je remercie encore au passage pour son travail, tant pour l'aspect visuel, que pour le concept, qui colle parfaitement à l'esprit Black Metal. J'ai découvert cet artiste par hasard sur Facebook, ça a été un véritable coup de cœur.

Après cette tournée et la sortie de cet EP, quels sont les projets pour MYRKVID à moyen terme ?

Nous avons un concert privé prévu à la mi-janvier à Zürich, en Suisse, avec une bonne tête d'affiche, mais il faudra s'y rendre pour découvrir de qui il s'agit... D'autres shows se dessinent pour 2019 également, mais encore rien de confirmé.
Sinon, je commence déjà à rassembler quelques idées de riffs, en vue d'écrire, à notre rythme, quelques nouveaux morceaux, mais à ce niveau, absolument rien n'est planifié.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur l’histoire du groupe, ses membres ? Qui compose, écrit ? Quelles sont vos influences passées et actuelles (j’imagine que cela évolue avec le temps) ?

MYRKVID est né tout début 2007, suite à une expérience de groupe peu fructueuse... Il y a déjà eu bon nombre de musiciens qui sont passés dans le groupe, si bien que je suis aujourd'hui le seul membre d'origine. Skogsvandrer (batterie), et Askr (guitare), m'accompagnent depuis respectivement 2011 et 2014, c'est avec eux que nous tenons le line-up qui a le plus de longévité. Nous sommes en revanche à la recherche d'un bassiste...
Pour l'écriture, je compose seul le « squelette » des morceaux, que j'apporte en répète une fois mon travail de base achevé, puis chacun y apporte ses idées. On aime travailler de cette façon, ça a déjà donné des résultats complètement incroyables et inattendus, par rapport à mes idées de base, et je trouve ça très bien, et ça permet aussi aux autres membres du groupe de pouvoir s'exprimer. C'est mon groupe, mais je ne suis pas un dictateur, voilà, ahah !!!
Nos influences varient bien entendu avec le temps, mais celle de laquelle nous nous rapprochons le plus souvent, c'est la scène norvégienne, avec en tête, URGEHAL, dont nous sommes de gros fans. Nous avons tout un tas d'autres influences, mais ça serait trop long de tout énumérer.
Le plus grand compliment qu'on m'a toujours fait à propos de notre musique, c'est qu'on essaie toujours de nous comparer à un autre groupe, mais on nous cite toujours un groupe différent, je trouve ça très gratifiant, ça veut dire que nous ne sommes finalement pas si facilement classables, et que nous avons notre truc. En tous cas, on le fait avec le cœur et les tripes, et ça aussi on nous a souvent fait remarquer que ça se ressentait, c'est vraiment gratifiant.

Quels sont les derniers groupes et/ou albums qui t’ont particulièrement marqué ? Qu’écoutes-tu en dehors du Black Metal ?

J'écoute évidemment beaucoup de Black Metal, mais ces derniers temps, je n'ai pas acheté beaucoup d'albums. J'ai beaucoup aimé les derniers ANTAEUS Condemnation, et FUNERAL MIST Hekatomb. En dehors de ça j'écoute énormément de classiques du hard/heavy 70's/80's, ça a toujours été ma base depuis gamin, bien avant d'écouter de l'extrême. J'ai des goûts assez variés, mais ça reste principalement des trucs old school, je déteste le metal moderne, le brutal death, et ce genre de trucs ou la principale motivation est la démonstration.

Il se dit que la scène Black Metal française se porte plutôt bien. Une offre pléthorique de groupes dans des registres très variés (trve Black, post-Black, Black/Thrash, etc), souvent très appréciés à l’étranger, des labels reconnus (LADLO, Season of Mist, Osmose Productions, etc)… Fais-tu le même constat ?

Tout à fait d'accord avec toi, la France regorge de talents dans ce genre musical, même si je n'adhère pas à tout, il faut reconnaître un certain talent, souvent plus apprécié à l'étranger qu'en France d'ailleurs. Après la Norvège, la France est un exportateur de Black Metal assez important.

Quels rapports entretiens-tu justement avec les acteurs de la scène Black Metal (ou plus largement la scène extrême) qu’ils soient artistes, associations, tourneurs ?

Dans le cadre du groupe, étant donné que nous ne donnons pas beaucoup de concerts, nous n'avons pas énormément de contacts avec la scène nationale. Nous donnons plus de concerts à l'étranger qu'en France, c'est triste, mais c'est comme ça...
J'ai en revanche davantage de contacts dans le cadre de mes activités associatives avec La Horde Sequane.

Enfin, quel message souhaites-tu adresser aux lecteurs de Thrashocore pour leur faire découvrir ou apprécier davantage MYRKVID ?

Si vous aimez le Black Metal Old School et sans fioritures, vous pourriez apprécier MYRKVID. Que dire de plus ? On oblige personne à le faire, on le fait davantage pour nous, tu viens, tu prends, tu apprécies, tant mieux, sinon va voir ailleurs, c'est tout ! Notre musique vient des tripes, on ne réinvente absolument rien, on le clame haut et fort, mais on joue ce qu'on aime écouter, c'est tout ce qui nous importe, sans en avoir quoi que ce soit à foutre du reste, et ça, ça ne trompe pas. On sait qu'une partie du public apprécie cette authenticité.
Donc si MYRKVID vous intéresse, suivez notre page Facebook, on y poste régulièrement des news, et vous pouvez y commander nos skeuds.

3 COMMENTAIRE(S)

ERZEWYN citer
ERZEWYN
14/11/2018 19:39
fufupue a écrit : Par curiosité: combien de personnes payantes pour ce concert? Originaire de Belgique, la tournée passait pas loin de chez moi donc énorme fan d' Azaghal je ne pouvais pas louper çà … Résultat: 28 entrées payantes. Je ne vais pas très souvent assister à des concerts donc je ne critiquerai absolument pas le manque de fréquentation de ces derniers, mais je me mets à la place des musiciens … cela doit être frustrant à vivre. Le concert de Chapelle-lez-Herlaimont était top; les 3 groupes ont bien assurés malgré la faible assistance et le son était très bon. Je constate qu'aucun album d'Azaghal n'a encore fait l'objet d'une chronique: quand l'occasion se présente si vous pouviez y remédier car Omega et Teraphim sont des tueries absolues que je classe dans mon panthéon du black metal

D'après les infos en ma possession, une soixantaine de personnes présentes. Ce qui est plutôt pas mal pour cette affiche. J'ai déjà vu des salles bien moins remplies avec de plus "gros" noms.
fufupue citer
fufupue
12/11/2018 10:49
Par curiosité: combien de personnes payantes pour ce concert? Originaire de Belgique, la tournée passait pas loin de chez moi donc énorme fan d' Azaghal je ne pouvais pas louper çà … Résultat: 28 entrées payantes. Je ne vais pas très souvent assister à des concerts donc je ne critiquerai absolument pas le manque de fréquentation de ces derniers, mais je me mets à la place des musiciens … cela doit être frustrant à vivre. Le concert de Chapelle-lez-Herlaimont était top; les 3 groupes ont bien assurés malgré la faible assistance et le son était très bon. Je constate qu'aucun album d'Azaghal n'a encore fait l'objet d'une chronique: quand l'occasion se présente si vous pouviez y remédier car Omega et Teraphim sont des tueries absolues que je classe dans mon panthéon du black metal
Jean-Clint citer
Jean-Clint
04/11/2018 17:29
Petite interview très sympa et d'excellentes questions posées en plus des réponses assez complètes de la part de MYRK, du beau boulot ! Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
plus d'infos sur
Myrkvid
Myrkvid
2007 - France
  

Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique
Pillars
Onward To Nothingness
Lire la chronique
Hypocrisy + Kataklysm + The Spirit
Lire le live report
Alain Thievent de l'association LA HORDE SEQUANE (SEQUANE FEST et FOREST FEST OPEN AIR)
Lire l'interview
MYRKVID POUR LA TOURNEE 20 YEARS OF CHAOS
Lire l'interview
Satan
Cruel Magic
Lire la chronique
LADLO Fest 10th Year Anniversary - Jour 2
Au-Dessus + Déluge + Hyrgal...
Lire le live report