chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Theatre de l'horreur

Interview

Theatre de l'horreur Entretien avec Darkness Prevails (chant/guitares/basse) (2021)
Alors qu’il n’est âgé que de trois ans, le projet Rotten Brain a déjà de sérieux atouts à faire valoir ! Chantre d’un death poisseux et ancré dans ses fondamentaux, le duo n’a de cesse de bonifier son Art, d’en repousser les limites tout en affermissant sa signature.
Rencontre avec Darkness Prevails, l’homme à qui l’on doit la naissance de cette nauséabonde créature.

1– Bien le bonjour, comment vas-tu ? Je pense qu’en ce qui vous concerne, une petite présentation s’impose !

Salut ça va bien, merci ! Oui bien sûr ! Nous Sommes Rotten Brain, Darkness-Prevail au chant, guitare, basse et Eddy à la batterie !

2- Formés en 2018, vous sortez pourtant deux démos et deux splits seulement deux ans plus tard ! Ultra-productivité, ou beaucoup de morceaux composés avant la naissance officielle du groupe ?

Alors l'ultra-productivité, je ne sais pas haha ! Non plus sérieusement, à l'époque Rotten Brain devait-être un projet de death doom solo. J'avais fait quelques morceaux et une tentative d'enregistrement avec un batteur mais sans résultat... J'ai continué tout en apprenant à utiliser ma guitare et de brèves tentatives au chant. Début 2020 Je me suis dit qu'au final, je me foutais pas mal de ce que les gens pouvaient penser et je me suis lancé sans rien y connaître en prise de son . Et comme je n'avais pas de pochette, j'ai dessiné moi-même cette chose haha . La première démo est née comme ça et les deux premiers splits également. Une fois qu'Eddy a rejoint le projet, c'est devenu quelque chose de plus concret, avec l'envie d'aller plus loin et surtout d'apprendre à faire du death comme on voulait le faire jusque-là ! On progresse toujours, à chaque fois un peu plus et c'est une bonne chose.

3– Vous venez de sortir votre troisième démo. Quelle est l’histoire derrière ce nouvel enregistrement ?

Je suppose que tu fais allusion à Thasaidon ? Si c'est le cas, il s'agit d'un projet annexe de Rotten Brain (autant pour moi ! ndr). Thasaidon est l'antagoniste de Rotten Brain, sa partie sombre. C'est un projet de Death Doom ultra lent et gras avec des voix démoniaques à la "Evil Dead" ! Ainsi que des passages ambiants qui alimentent l'atmosphère déjà écrasante de ce projet. Tu peux considérer Thasaidon comme le côté sombre de Rotten Brain. Nous y abordons des sujets plus sensibles. La volonté du projet est d'écraser celui qui l'écoute !

4 - Comment s’est passé l’enregistrement ? Tout a été fait en home-studio ?

Fastidieux haha ! Oui absolument tout ! De la prise de son jusqu'au mastering. Je suis en formation pour travailler en tant que producteur spécialisé dans le death métal. Du coup, je me charge des prises de son des guitares, basses et chant et Eddy enregistre sa batterie de chez lui ! C'est un avantage d'avoir tout les deux un home-studio, ça nous permet d'aller à notre rythme dans le processus de création. Une fois que tout est enregistré il faut faire les mises à plat, le mix, vérifier que tout est ok pour tous les deux, le master et enfin la sortie des morceaux. Ce n'est pas une mince affaire et on le voit en ce moment avec l'album, mais c'est amusant !

5- Le son est très plaisant : abrasif et caverneux comme le veut la tradition, et pourtant aéré. De fait l’écoute est très agréable, tout en inscrivant votre travail dans la lignée des grands pionniers. Aviez-vous des modèles de prods avant de vous pencher sur la question ? Le rendu sur le son et les ambiances me fait penser au 7’’ des Belges de Resuscitation, « Emaciated Divinity ». Connaitrais-tu ce groupe ?

Merci ! Oui absolument, nous sommes de grands adeptes des productions des années 90's... Le genre de prod boueuse et,ou poussiéreuse mais sèche, grasse qu'on retrouve chez Broken Hope, Autopsy, Suffocation et Cannibale Corpse enfin toutes les prods faites sur Bande ! Maintenant le fait d'aérer les productions est un moyen de faire ressortir certains aspects et détails des guitares. On a fait tout l'inverse sur le remix de Thasaidon haha.
« Emaciated Divinity » non je ne connais pas, j'en prends note, Merci !

6- Vous avez déjà sorti de la musique en format digital. Le choix k7 était-il une volonté de votre part, ou vous êtes-vous dit « tant pis, ce sera mieux que rien ! ». De fait, comment vous êtes-vous retrouvés à signer avec Nekrassious Tapes ? Et qui est ce David Mikkelsen qui a travaillé sur votre logo ?

Non pas du tout, nous trouvons que la cassette a un certain charme et un son très plaisant à l'oreille ! Matt nous a contacté sur Instagram, il souhaitait sortir la démo 2. Comme nous avions eu de très mauvaises expériences avec des labels peu honnêtes ou pas sérieux, on s'est dit qu'on verrait bien avec Nekrassious et nous avons été agréablement surpris de la qualité du travail ! Nous lui en sommes vraiment reconnaissant puisque à ce jour, il est le seul qui a réalisé quelques choses pour Rotten Brain donc MERCI MATT ! Oui avec plaisir ! David Mikkelsen est le chanteur guitariste du groupe Danois Undergang . Je l'ai contacté parce-que j'adore son style et qu'il collait parfaitement au style de Rotten Brain ! C'est un mec vraiment cool qui est à l'écoute des groupes. Son travail vaut vraiment le coup, que ce soit dans son art graphique ou musical !

7- La k7 étant un objet prisé par les collectionneurs, l’es-tu toi-même ? Si c’est le cas, de quelle(s) pièce(s) es-tu le plus fier ?

Étant également un collectionneur, je te dirai que j'ai plusieurs tapes que je garde précieusement comme le premier album du groupe Allemand BLOOD Impulse To destroy sortie chez Wild rags en 1989 et bien d'autres encore. Je collectionne dans un peu tous les domaines, mais surtout du Death, du Black, du Grind et de la musique Ambient, mais plutôt sûr vinyle.

8 – Deux choses me viennent ensuite à l’esprit, et tout d’abord le premier album. Vous semblez écrire vite (et bien !). De fait, quand pouvons-nous envisager d’entendre un premier album de votre part ? Deuxièmement : le live. Avec un line-up tel que le vôtre, on peut penser que la scène n’est pas une priorité pour vous (d’autant qu’il semble que vous n’ayez encore jamais donné de concert, non ?)

Merci beaucoup c'est important pour nous ! Oui nous avons un bon paquet de morceaux haha ! Nous sommes en train de travailler sur le premier album actuellement. Les premières maquettes sont en cours de travail, nous revenons régulièrement dessus avec le choix des guitares à utiliser, le type de son, l'énergie de tel ou tel morceau... Tout ça prend énormément de temps, surtout que nous travaillons sur un EP pour Thasaidon en parallèle. Les deux sorties vont se succéder et nous prévoyons tout ça pour début 2022. Mais cela va dépendre de nos situations professionnelles à tous les deux.
Exactement ! Comme Rotten Brain est né en pleine pandémie, il n'était pas possible de faire quoi que ce soit et nous habitons loin l'un de l'autre, donc pour se voir c'est assez compliqué ! Nous envisageons le live bien sûr, mais pas dans l'immédiat. Il nous faudrait un bassiste et pourquoi pas un deuxième guitariste/chanteur en soutien. On ne sait pas trop pour le moment...

9- Vos deux premières démos se sont-elles bien vendues ? On sait que le style que vous jouez n’est pas impacté par le fait d’écouler de grandes quantités de copies, mais avez-vous une idée du nombre d’exemplaires vendus de vos précédentes productions ?

Alors là aucune idée ! Nous sommes toujours à la recherche d'un label qui se chargerait de tout ça pour que l'on puisse se concentrer uniquement sur la musique. Je sais de mémoire que Matt a tout écoulé de son côté. Nous, il doit nous rester une vingtaine de tapes en réunissant nos deux parties et les tapes du split avec Casket Slime. Nous nous concentrons vraiment sur l'aspect musical. Bien sûr, il va falloir qu'on se penchent sérieusement dessus. Parce-que produire de la musique a un coup et un album coûte cher... Pour le moment nous sommes à perte mais ce n'est pas grave tant qu'on peut jouer : C'est le principal !


10 – On l’a bien compris, le death est votre style de prédilection (comme je vous comprends !). Quels sont les groupes qui t’ont donné envie de faire du death ? D’autres styles t’ influencent-ils ? Et qu’écoutes-tu en ce moment par exemple ?

Nous sommes tous deux de grands maniaques du death métal en effet ! Eddy a joué dans un groupe de brutal Death (Deaying) et dans le groupe de Thrash Bestial Soul et pour ma part j'ai commencé avec de la Noisecore ( Pure, Intense mortification, Orozco) un essai de projet black métal appelé Irkala puis Apokalupsis et enfin Rotten Brain et Thasaidon. Nous aimons particulièrement les débuts de Suffocation, Broken Hop, Infester, Autopsy, Winter, Khanate et bien d'autres ! Nous avons tous les deux des influences diverses, notamment la musique de films (Nekomantikk, Der Todesking, Dracula etc. ). Personnellement, je pioche un peu partout, notamment dans le rap : tant que ça sonne à mon oreille c'est bon haha ! J'ai toujours voulu faire du Death mais je n'avais pas la technique et puis j'ai commencé à jouer du Beherit, Autopsy, Sarcofago, puis Cannibal Corpse, Suffocation, Demilich etc... Ce sont des groupes trés importants pour moi ! En ce moment j'écoute énormement de Morbid Angel, le Violence Unimagined de Cannibal Corpse, du Eminem, mais toujours un peu de tout dans ma collection ! Bien sûr, nos influences sont variées mais restent dans le Death métal avant tout ! C'est une musique que j'ai découverte quand j'avais 12 ans, à la sortie de Evisceration Plague (le tout premier morceau de Death Metal que j'ai écouté dans ma vie et j'ai su que c'était ce que je voulais faire).

11- Notre entretien approche de son terme, alors j’aimerais que tu nous apportes quelques éclaircissements sur le reste de votre disco. En tout premier lieu, je sais que seule votre seconde démo a un « réel » titre. Pourquoi n’est-ce le cas, ni de la première, ni de la troisième récemment sortie ?

Alors la première démo à un titre "officieux", elle devait s'appeler "The Human Slaughterhouse" mais pour je ne sais quelles raisons, je ne l'ai pas mentionné alors elle s’appelle "démo 1" haha haha ! La deuxième démo "Rotten Brain" porte ce nom tout simplement pour la symbolique ! Avec l'ajout d'Eddy dans le projet, les bases se sont consolidées et affirmées. Rotten Brain est définitivement né avec la démo 2. Avant il s'agissait d'un fœtus en gestation si je peux me permettre le parallèle. Pour la troisième démo, Si tu parles de Thasaidon elle s’appelle tout simplement "Thasaidon" haha !

12 – Cette nouvelle livraison compte d’ailleurs trois titres en commun avec le split que vous avez sorti avec Immortal Rotting. Etaient-ce vos favoris de cette parution ? Et quid du single « Cut Into Pieces » ?

Il s'agit de trois morceaux que j'ai considéré comme étant ce qu'était réellement l'identité musicale du projet, et puis cette batterie programmée est une véritable horreur ! Je voulais que ces morceaux voient le jour différemment, avec un vrai batteur. Ça leurs a donné une toute nouvelle dimension, une atmosphère différente : plus old-school et plus proche des années 90, moins robotique. Une excellente chose ! "Cut Into Pieces" est un morceau que nous avons enregistré en même temps que le Split avec Misanthropic Offerings. C'est un single mais c'est aussi une promo pour l'album (le morceau y sera ré-enregistré). Il dégage quelque chose de particulier et on ne voulait pas attendre l'album pour le sortir : Il était déjà prêt.

13 – Et enfin, quelques mots sur les splits que vous avez enregistré : le premier en compagnie de Casket Slime (Canada), Immortal Rotting (New-York), et le troisième partagé avec Misanthropic Offerings (Washington). Ces splits sont donc non seulement intéressants du fait de l’origine des groupes et donc peu communs pour un groupe aussi jeune que le vôtre ! Comment se sont passées les rencontres ! Faut-il être inscrit au club des groupes à deux personnes ? (rires)

Haha haha ! Toutes les rencontres se sont faites par Instagram (notre moyen de communication privilégié parce-que c'est simple à gérer). Je connaissais déjà les gars de Casket Slime, nous nous sommes mis à discuter de musique à l'époque où ils ont sorti leurs démos de sludge sous un autre projet "Purveyor Of Sonic Doom" et quand j'ai vu qu'ils avaient fait Casket Slime. A la même époque, je leur ai proposé de faire un split et ils ont acceptés. Pour Immortal Rotting et Misanthropic Offerings, ce sont eux qui sont venus vers nous. Tous ces gars sont cool et ça nous suffit. Si les gars sont sérieux et ont le même esprit que nous alors ont fait un split haha ha ! C'est un moyen de partage entre les groupes et ça c'est cool ! Je n'avais jamais fait attention à cela avant que tu ne me le dises haha !

14- Et voilà donc la fin de notre discussion, qui je l’espère vous aura plu autant qu’à moi. Ces quelques lignes sont les vôtres, que vous souhaitiez apporter une précision, donner vos trucs et astuces pour un brassage réussi, ou tout simplement d’où vous vient cette passion aussi secrète qu’inavouée pour les peintres postimpressionnistes moldaves. Lâches-toi !

Tout d'abord merci pour cette interview ! J'espère que d'autres personnes vont apprécier ce que nous faisons, que ça soit dans Rotten Brain ou Thasaidon (vous pouvez trouver nos deux projets sur Bandcamp et Youtube). Le meilleur reste à venir.
Un conseil ? Ne lâcher rien ! Même si on ne devient pas des "rock star" (ce qui n'est pas le but sinon on ne ferait pas de Rotten Brain haha), ce n'est pas grave. La musique avant tout et SURTOUT SURTOUT: donner tout ce que vous avez quand vous jouez ! N'arrêter jamais de créer ! L'art et notamment la peinture sont des choses exceptionnelles, qui dégagent quelque chose que la musique ne peut pas faire apparaitre, prenez l'exemple du polonais Zdzisław Beksiński ses oeuvres sont ultra morbides et mélancoliques.... Ce genre de choses me touche, j'y suis terriblement sensible et je trouve cela magnifique !
Je m'adresse aux groupes qui nous ont lus : je me lance dans le mix professionnellement, si des groupes ont besoins d'un mixeur ils peuvent me contacter via instagram @Darkness_Prevail_Prod

Restez Pourris !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
plus d'infos sur
Rotten Brain
Rotten Brain
Death old-school - 2018 - France
  

Lire aussi
Rotten Brain
Rotten Brain
Rotten Brain (Démo)

2020 - Nekrassious Tapes
  

Abyssal
A Beacon In The Husk
Lire la chronique
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
My Dying Bride
Symphonaire Infernus Et Spe...
Lire la chronique
Eisenkult
…Vom Himmel, Hoch Herab
Lire la chronique
Mvltifission
Decomposition In The Painfu...
Lire la chronique
Father Befouled
Holy Rotten Blood (EP)
Lire la chronique
Escumergamënt
...ni degu fazentz escumerg...
Lire la chronique
Tümëur
Sédition (Rééd.)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Urfaust
Einsiedler (EP)
Lire la chronique
Gjoad
Samanōn
Lire la chronique
Aūkels
Raynkaym
Lire la chronique
Mourning Dawn
Dead End Euphoria
Lire la chronique
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique