chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
45 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mumakil + Blockheads + Remorse + Time To Act

Live report

Mumakil + Blockheads + Remorse + Time To Act Le 26 Octobre 2006 à Aubière, France (La Chambre)
Première venue pour moi dans cette salle de La Chambre (un petit entrepôt en fait) pour un concert en petit comité (60 à 70 personnes) et 100% grind.

Ce sont les régionaux de l’étape de Time To Act qui entament les hostilités avec un grindcore old school à la Napalm Death, Terrorizer. Je n’avais jamais vu le groupe sur scène jusque là mais les quelques morceaux que j’avais écouté d’eux m’avaient bien botté. Je n’ai pas été déçu, les morceaux sont majoritairement rapides, péchus et concis. Facile de s’en imprégner donc. Une prestation qui aura bien annoncé la couleur même si ce ne fut pas la plus carrée de la soirée.

Vient ensuite le tour des Remorse. Le trio, dans une configuration scénique improbable (un chanteur, un batteur et un guitariste branché en stréréo,) envoie malgré tout méchamment la sauce. Peut-être le groupe le plus barré de la soirée. La set-list, d’une dizaine de titres, comprend l’intégralité de la démo « Grind Cutter » ainsi qu’une demi-douzaine de nouveaux morceaux, à sortir sur leur prochain album, prévu fin 2006-début 2007. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces nouveaux morceaux vont tout tuer, qu’ils soient dans le même esprit que ceux de la précédente démo ou, au contraire, plus orientés vers un hardcore lourd et torturé à la Converge. Finalement, c’est sur une reprise quasi-méconnaissable de March of the pigs (NIN) que le groupe achèvera sa prestation.

J’ai loupé la majeure partie du concert de Blockheads pour cause d’interview de Tom de Mumakil. Mais sur les quelques titres que j’ai vu, j’ai pu constater que la prestation du groupe était très énervée (la plus dynamique de la soirée) avec un batteur qui blaste bien et des compos moins linéaire peut-être que Mumakil.

Mumakil justement. Le groupe que j’attendais le plus. J’ai pas été déçu même si le groupe n’en fait pas des tonnes sur le plan scénique. Les suisses enchaînent brûlots grindcore sur brûlots grindcore sans quasiment aucun répit, à la grande joie visiblement du public, bien que ce dernier soit moins agité que pendant la prestation des nancéens. Seb, le batteur est impressionnant, très doué lui aussi dans l’art du blast. Quant à Jéjé, le gratteux, il a vraiment un technique main droite qui laisse admiratif. Il faut dire que c’est un peu nécessaire vu la rapidité des plans (l’avantage des petites salles, c’est qu’à un mètre des protagonistes, les musiciens du dimanche comme moi peuvent en prendre plein les mirettes). Mon seul regret est de ne pas avoir mieux connus les titres avant ce concert (j’ai acheté « Customized Warfare » à cette occasion) ce qui explique certainement que j’ai trouvé certains morceaux un peu redondants. En tout cas, ce fut un bon gros moment de défoulement.

Une date bien convaincante donc, qui aura à mon avis ravi la plupart du public. Apparemment, ce fut une des dates les plus remplies de la saison à La Chambre, ce qui est, d’une part, plutôt encourageant pour les prochaines organisations de concerts et d’autre part, confirme qu’il y a encore et toujours (fort heureusement) des adeptes de musique brutale et underground.

DOSSIERS LIES

Mumakil : Grind ta mère !
Mumakil : Grind ta mère !
Octobre 2006
  

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mumakil + Blockheads + Remorse + Time To Act
photos
Mumakil
Mumakil
7 photo(s)
  
Remorse
Remorse
7 photo(s)
  

plus d'infos sur
Blockheads
Blockheads
Grindcore - 1992 - France
  
Mumakil
Mumakil
Grindcore - 2004 † 2017 - Suisse
  
Remorse
Remorse
Grind - 1998 - France
  
Time To Act
Time To Act
France
  

Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique
Moongates Guardian
Leave the Northern Mountains
Lire la chronique
Absolvtion
Gallow's Destiny (EP)
Lire la chronique
The Negation
The Sixth Extinction (EP)
Lire la chronique