chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
168 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Summoned to Suffer - European Tour May 2024

Live report

Summoned to Suffer - European Tour May 2024 Demiurgon + Pessimist + Tales of Blood
Le 13 Mai 2024 à Paris, France (Le Klub)
Cela fait déjà un moment que le nom des Parisiens de TALES OF BLOOD circule dans le milieu death metal mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de les voir sur scène… Et ce n’est pas ce lundi 13 mai qui changera la donne. Non pas que je fus en retard au Klub, j’étais même plutôt à l’avance pour tout dire, mais j’avoue être sans doute resté plus que de raison au Black Dog avec mon camarade Ventriloque. Honte à nous certes mais cela nous a permis d’apprendre que le bar ne serait désormais plus partenaire des concerts de cette salle. Cela explique sans doute pourquoi l’évènement Facebook indiquait que l’after se tiendrait à la Taverne des Korrigans et que l’Atomic Cat sert désormais de point de vente pour les places… Bref, peut-être qu’on s’en cogne un peu, seul demeure le constat que nous avons manqué ce set d’ouverture, à peine deux titres d’entendus et encore, le dernier de loin car ma bouteille de bière était castamée, acide et imbuvable, ce qui m’a obligé à remonter au bar pendant la dernière chanson. Que de péripéties !


(Concert filmé par Frankie Snow)

Bon, le peu que j’ai pu voir avait l’air très efficace et si j’en crois la baisse d’affluence sitôt leur prestation achevée, beaucoup ne se sont déplacés que pour eux… Belle côte de popularité donc, qui ne demande qu’à être confirmée par l’écoute de leur album « Stuffing the Graveyard » paru en 2019 chez Pathologically Explicit Recordings.

La technicité monte d’un cran avec l’arrivée des Italiens de Demiurgon, qui évoluent dans un registre proche de HOUR OF PENANCE ou encore HIDEOUS DIVINITY, en plus rustre me semble-t-il. Bon, j’avoue qu’à titre personnel je n’ai pas vraiment été emballé par la prestation, que j’ai trouvée un peu confuse du fait d’une sonorisation trop enrhumée mais aussi de la prépondérance d’un chant criard qui me séduit de moins en moins en dehors du black metal. Cela dit, Coco et Ventriloque ont vertement vilipendé mon manque d’enthousiasme, louant notamment les qualités du jeune guitariste (à droite dans la vidéo) qui, il est vrai, ne lésine pas sur la technique et les changements de jeu. Par conséquent, je ne peux pas rester sur cette impression et irai donc m’acquitter d’une écoute de « The Oblivious Lure » (2019) ou encore d’« Above the Unworthy » (2015).


(Concert filmé par Frankie Snow)

Si l’on était cinquante pour assister à la performance, c’est le bout du monde et la fosse ne s’est pas beaucoup plus remplie pour PESSIMIST, la tête d’affiche de la soirée. Putain… Le mec qui m’a vendu un t-shirt n’a pas dû piger pourquoi j’ai répondu que mon tchèque était pire que son français quand il a demandé comment on disait « sticker » dans notre langue… Car oui, dans ma tête de piaf, à ce moment-là, le groupe était Tchèque. Le niveau du type bordel… Mais qu’est-ce que le concert fut bien ! Certes, la formation évolue dans les tréfonds de la deuxième division mais comment ne pourrait-on pas succomber aux charmes de ce death si evil, qui alterne avec tant d’acharnement les ralentissements lugubres et les blasts au forceps ?

Le style, on le connaît, il est forgé dans les flammes infernales des années 90 et ça joue bordel ! Les mecs maîtrisent le truc à fond, ils ont toutes les ficelles pour poser une ambiance, c’est vraiment top de pouvoir commencer sa semaine avec ce genre de soirées. Oui, c’est peut-être un peu trop monolithique sur cinquante minutes mais combien de fois aura-t-on l’occasion de revoir PESSIMIST en concert ? Pour moi peut-être jamais plus…


(Concert filmé par Frankie Snow

Au final, le seul bémol de la soirée, ce fut cette délicate odeur de vieux pet qui, peu à peu, s’est faite de plus en plus insistante. Si vous aussi vous l’avez sentie, n’accusez plus votre voisin / voisine, c’était juste le camembert que Coco avait honteusement glissé dans son sac.

3 COMMENTAIRE(S)

Lestat citer
Lestat
15/05/2024 11:22
Mais ça m'avait l'air bien sympa ce concert (enfin, d'un point de vue sonore, pas olfactif). J'espère qu'ils referont prochainement une grosse soirée Death Metal !
Sosthène citer
Sosthène
15/05/2024 08:19
Vu l'affluence, tu n'es pas tout seul à avoir eu la flemme :-)
Faut dire que l'affiche était quand même globalement assez légère, mis à part Pessimist, que j'aime bien mais qui ne semble effectivement pas jouir d'une grande réputation.
Keyser citer
Keyser
15/05/2024 07:42
Si j'habitais plus près je serai sans doute venu mais là, un lundi qui plus est, et ayant toujours considéré Pessimist très moyen surtout par rapport aux anciens groupes de Mclauchlin, j'ai eu la flemme.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Summoned to Suffer - European Tour May 2024
plus d'infos sur
Demiurgon
Demiurgon
Brutal Death - 2014 - Italie
  
Pessimist
Pessimist
1989 - Etats-Unis
  
Tales of Blood
Tales of Blood
1993 - France
  

Extinct
Incitement Of Violence
Lire la chronique
Immune to Them
Vomit the Chains (EP)
Lire la chronique
Phantom
Transylvanian Nightmare (EP)
Lire la chronique
Six Feet Under
Killing For Revenge
Lire la chronique
SETH
Lire l'interview
Zørza
Hellven
Lire la chronique
Vltimas
Epic
Lire la chronique
Eternal Hunt
An Era of Shame
Lire la chronique
Jours Pâles
Dissolution
Lire la chronique
Amenra
Skunk (Film)
Lire la chronique
In Vain
Solemn
Lire la chronique
Kymris
Mythes et légendes de la Co...
Lire la chronique
Chiens + Gummo + Kaask + Vision 3D + Jodie Faster + Prix Libre
Lire le live report
Schattenfang
Perdurabo
Lire la chronique
Alpha Warhead
Code Red
Lire la chronique
The Hope Conspiracy
Tools Of Oppression​ / ​Rul...
Lire la chronique
Agressor
Neverending Destiny
Lire la chronique
Bodyfarm
Malicious Ecstasy (EP)
Lire la chronique
Perveration
Putrefaction Of Infinite Ap...
Lire la chronique
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)
Lire la chronique
Hideous Divinity
Unextinct
Lire la chronique
The Biscuit Merchant
Visible Scars
Lire la chronique
Pontifex
From the Pale Mist
Lire la chronique
Strivers
Precious Core
Lire la chronique
Prieuré / Vermineux
Split (Mini-Split)
Lire la chronique
Fall for Rising
Are You Still Living (EP)
Lire la chronique
Rhapsody of Fire
Challenge the Wind
Lire la chronique
La photo mystère du 1 Juin 2024
Jouer à la Photo mystère
Maudits
Précipice
Lire la chronique
Lifvsleda
Evangelii h​ä​rold
Lire la chronique