chargement...

haut de page
20 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Interviews »

Kylesa

Interview

Kylesa Entretien avec Phillip Cope (2010)
Décidément, l'été est la saison des premières fois : non, je ne parle pas de la perte de ta virginité au camp de vacances d'Argelès-sur-Mer mais de mon premier concert de Kylesa, de ma première interview et de ma rencontre avec un Phillip Cope un peu crevé mais très sympathique. L'occasion parfaite pour discuter de l'actualité de Kylesa, groupe dont il est le leader. Au programme : la tournée avec Converge, le nouvel album, le lien avec les autres groupes de leur ville, Savannah, et bien d'autres choses. Bon dépucelage.

Tout d'abord, une question classique : présente-toi pour ceux qui ne te connaissent pas encore.

Ok. Je suis Phillip Cope et je suis chanteur et guitariste pour Kylesa.

Alors, comment se passe la tournée européenne ?

Oh, ça se passe très bien !

C'est une sacrée tournée, avec une affiche réunissant de grands groupes. Sais-tu d'où vient l'idée de faire tourner ces groupes ensemble ?

J'imagine que Converge a eu son mot à dire dans tout ça. Tu sais, ce sont les têtes d'affiches, on a tourné avec eux aux Etats-Unis et c'était cool. Je suis content qu'on puisse le faire par ici. Je pense que… Oui, ils ont probablement choisi les deux autres groupes aussi.

Converge vous a demandé de faire la tournée européenne ?

Oui.

Vous avez quitté Prosthetic Records pour Season of Mist. Pourquoi ce choix ?

Hum… Nous ne discutons pas de ça ouvertement. Il y a de nombreuses raisons mais nous aimons garder ça secret. Ce n'est pas vraiment notre style de parler du business… Quand tu es dans un groupe, tu dois choisir ce qui est le mieux pour le groupe. On ne parle pas de ça.

Peut-être peux-tu me dire comment sont vos relations avec Season of Mist jusqu'à présent ?

Jusqu'à présent, c'est génial. C'est actuellement le label le plus professionnel avec qui nous avons travaillé. Nous avons travaillé avec de nombreux labels, qui ont aidé beaucoup d'artistes. Season of Mist nous a aidés à faire le meilleur album que nous puissons faire. Nous sommes très contents de la manière dont ils gèrent les choses.

Le nouvel album, justement. Les sessions d'enregistrement sont pratiquement terminées…

Elles sont terminées. Nous venons de finir.

Super ! A quoi devons-nous nous attendre ?

Le nouvel album s'appelle « Spiral Shadow ». Il devrait sortir en Octobre. Il est plus délirant et a des chansons plus mélodiques. Il est toujours… C'est définitivement l'album le plus délirant que nous ayons fait.

Cela restera dans la veine groovy de « Static Tensions » ? Pas de retour à la brutalité du premier album par exemple ?

Ce n'est en rien un retour. Ce n'est pas le but, le but est d'aller de l'avant. Mais il y aura toujours beaucoup de cris dessus !

Des morceaux plus mélodiques… comme « Parent's Song », la conclusion acoustique de votre premier album ?

Tous nos albums ont au moins une chanson plus mélodique. Généralement, nous la mettons en fin d'album ! (rires) Cette fois nous les avons tournées en des chansons plus compactes (focus songs). Dans « Static Tensions », nous avons pris une direction plus mélodique sur « Unknown Awareness ». Mais cette fois, il y a quatre chansons plus mélodiques, délirantes et toujours sombres.

John Baizley s'occupera une nouvelle fois de l'artwork ?

Non. Cette fois nous avons fait appel à un artiste avec qui nous avons travaillé pendant des années. Il a fait beaucoup de design pour nos T-Shirts. Nous aimons ce qu'il a fait pour nous dans le passé et utilisons différents artistes pour chaque album.

Il y a une scène qui émerge à Savannah (Kylesa, Baroness, Black Tusk) et semble influencer d'autres groupes. A ton avis, d'où vient ce son particulier ? Par exemple, est-ce que Savannah est une source d'inspiration ?

C'est dur à dire parce que tu dis que ça émerge mais il y a une scène à Savannah depuis des années ! (rires) Mon ancien groupe, Damad, a eu une grande importance lors de la première vague, si on peut dire. Nous ne savons pas : ce sont des gens qui se rencontrent, sortent et ont un goût mutuel pour la musique extrême. J'imagine que les choses se font d'elles-mêmes !

Je n'ai pas encore écouté Damad.

C'était définitivement avant ce que les gens considèrent comme une scène maintenant. C'est de là que c'est parti, que ça a commencé. Il y avait d'autres groupes comme Tank 18 et beaucoup d'autres mais Damad a été celui avec le plus de matériels et de concerts.

Il y a pourtant une connexion entre Kylesa, Baroness et Black Tusk en termes de « Metal/Sludge psychédélique »…

Oui mais Kylesa a joué ça des années avant ces groupes donc… Je veux dire : je ne sais pas si nous avons eu une influence sur ça, je ne peux pas dire pour eux. Nos influences viennent de différents endroits, avant que ces groupes soient dans le circuit.

Ça ne vient pas du fait de fumer la même herbe alors ?

(rires) C'est sûr que c'est arrivé pas mal de fois ! Peut-être ! Plus une attitude qu'autre chose…

Vous avez fait deux reprises de Pink Floyd. Vous semblez être influencés par ce groupe…

Oh oui, Pink Floyd ! Nous continuons cette influence psychédélique sur le nouvel album !

D'autres reprises sont prévues ? Des chansons de quels groupes ?

Nous en ferons probablement d'autres. Mais probablement pas de Pink Floyd ! (rires)

Vous pouvez faire un album avec des reprises de Pink Floyd !

(rires) Oui, je ne pense pas que nous ferons ça ! Je n'ai aucune idée de ce que nous reprendrons. Vous verrez.

Les paroles de vos chansons sont métaphoriques, spirituelles et en même temps tribales. Qui les écrit ?

Laura écrit les paroles.

Ok. Et peux-tu me dire quelles sont ses sources d'inspiration ?

Vraiment la vie au jour le jour. C'est à propos de la lutte pour vivre et donner du sens à tout ça. Nous écrivons un peu de manière fleuve, inconsciente. C'est juste… dans la réalité, dans le monde réel. Essayer de vivre avec les choses.

Et comment composez-vous la musique ? Avec deux batteurs, ça ne doit pas être facile…

Ce n'est pas trop dur en fait. Laura et moi-même écrivons tout et les batteurs font leur parties. Quand les idées de Laura sont finies et qu'il en est de même pour les miennes, on les combine et nous faisons la rythmique de base. Puis nous rajoutons l'autre batteur. On essaye de tout combiner. On peut ajouter des idées des autres membres aux chansons ou pas.

Pourquoi « Kylesa », un terme bouddhiste signifiant « Démon de la souillure » ? On dirait un nom de groupe de black metal !

(rires) Oui, on dirait ! En fait, notre premier batteur a proposé ce nom et à l'époque on a trouvé que ça collait. Nous avons changé la manière de l'écrire, pour être sûr que ce soit notre nom. Nous aimons l'idée qu'il y a derrière.

C'est une manière de décrire votre musique ?

Ça représente… Le nom et la théorie derrière représentent la même idée que les sept péchés capitaux et les choses comme ça… C'est à propos des choses qui t'empêchent d'aller vers un endroit meilleur. Une des choses à propos de cette théorie est que tu dois prendre deux chemins, le bon et le mauvais. Je pense que nous pouvons nous reconnaitre là-dedans, dans le fait de dépasser les pas-si-bonnes choses que nous avons faites dans la vie, d'évoluer et d'apprendre de tout ça. Nous pouvons être de meilleures personnes en faisant ça.

Le bouddhisme est une spiritualité de tous les jours pour vous ?

Plus une curiosité. Je ne suis d'aucun… ce que nous décrivons comme étant des religions et autres. Nous ne sommes pas pro ou nécessairement anti-religion. Aucun de nous n'a de pratiques religieuses particulières.

Dernière question, un classique : Qu'écoutes-tu en ce moment ? un groupe à recommander ?

Oh oh mec, dernièrement, je n'ai fait qu'écouter notre nouvel album pour le mastering ! (rires)

Et c'est un bon album ?

Ouais, c'est bon. (rires) Nous avons vraiment travaillé dessus. On y a mis tout ce qu'on avait. Je pense que c'est bon, c'est vrai. On a tout fait pour que ça le soit. Maintenant, si le gens ne l'aiment pas, ce sera plus une question de goût qu'autre chose. Nous n'avons rien laissé au hasard, chose que nous faisions sur les autres albums. Mais tu sais, il y a de la musique partout autour de moi ces derniers temps, les personnes de la tournée etc. J'ai écouté Gaza et Birdeater. Je dois vraiment fouiller ces deux groupes d'ailleurs.

Une question, à laquelle je viens de penser : « Static Tensions » est votre album le plus connu. Quelle opinion as-tu sur ce dernier, avec le recul ?

Nous nous sommes vraiment cassés le cul à le faire ! (rires) C'est vrai ! Mais tu sais, chacun de nos albums est meilleur que le précédent. C'est une progression. Il y aura toujours des gens qui préféreront tel album ou tel autre. C'est certainement parce que les gens écoutent notre musique à un certain point de leur vie. Nous avons fait ces albums sur une période de dix ans. Nous étions à différents moments de notre vie lors de chaque album. Si quelqu'un aime un album que nous avons fait, je suis content. Nous avons juste à aimer ce que nous ressentons. C'est comme ça que nous fonctionnons. Mais « Static Tensions » est définitivement l'album qui a amené de nouvelles personnes à notre musique. Nous sommes reconnaissants pour ça.

Si tu as quelque chose à rajouter, c'est le moment…

Merci pour le temps accordé mec. J'ai apprécié.

Merci à Keyser pour avoir corrigé mon anglais de fermier !
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DOSSIERS LIES

Kylesa 2010
Kylesa 2010
Juillet 2010
  

3 COMMENTAIRE(S)

Ikea citer
Ikea
29/07/2010 14:45
Oui je veux bien parce qu'à force de me relire, je ne vois plus les fautes. On voit ça dans notre forum VIP Sourire
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
29/07/2010 14:11
Si t'as besoin d'aide pour corriger ton français d'agriculteur, n'hésite pas (quelques petites fautes ça et là) Sourire

Chouette itw sinon. Et si le nouvel album est dans la lignée de "Unknown Awareness", ça promet du lourd!
Barak citer
Barak
29/07/2010 13:54
Bien joué, bonne interview. Hate d'entendre la nouvelle bête en octobre du coup!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

AUTRE VERSION
plus d'infos sur
Kylesa
Kylesa
Fourre tout stoner/sludge/psyché rock - Etats-Unis
  

report Live report
Terra Tenebrosa + The Old Wind
chronique Chronique
Wormreich
Wormcult Revelations (EP)
report Live report
Enthroned + Mortuary Drape + Archgoat + Lvcifyre + Bestial Raids + Possession
chronique Chronique
Obscure Sphinx
Void Mother
chronique Chronique
Amestigon
Sun Of All Suns
chronique Chronique
A Very Old Ghost Behind The Farm
La Came Crude
chronique Chronique
Menace
Impact Velocity
chronique Chronique
Cynic
Kindly Bent To Free Us
chronique Chronique
Mysticum
In The Streams of Inferno
chronique Chronique
Erebus Enthroned
Temple Under Hell
chronique Chronique
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror
chronique Chronique
Lifelover
Dekadens (EP)
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space II
chronique Chronique
Ormgård
Ormblot
chronique Chronique
Gravehill
Death Curse
chronique Chronique
Aborym
Dirty Remix (Compil.)
chronique Chronique
Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep (EP)
chronique Chronique
Sarke
Aruagint
chronique Chronique
Terra Tenebrosa / The Old Wind
The Disfigurement Bowl / Serpent Me (Split 7")
chronique Chronique
Castevet
Summer Fences
chronique Chronique
Om
Pilgrimage
chronique Chronique
Sacrilege
Behind The Realms Of Madness
chronique Chronique
Merkabah
Moloch
chronique Chronique
Blut Aus Nord
Debemur MoRTi (EP)
chronique Chronique
Bestia Arcana
To Anabainon Ek Tes Abyssu
chronique Chronique
Mass Infection
For I Am Genocide
chronique Chronique
Abraham
The Serpent, the Prophet & the Whore
chronique Chronique
Rauhnåcht
Urzeitgeist
chronique Chronique
Vanhelga
Längtan
chronique Chronique
Cultes Des Ghoules
Henbane