chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Interviews »

Mysticum : le come back

Interview

Mysticum : le come back Entretien avec Cerastes (2014)
Il y a quelques années, j'ai réalisé une interview à Mysticum à l'occasion de la sortie de leur album Planet Satan. Elle aurait dû être publiée sur mon ancien webzine mais, hasard ou coïncidence, elle n'est jamais parue. Cette interview est est toujours inédite à ce jour et je trouve cela bien dommage. Car même si l'album a plutôt fait l'unanimité contre lui, ces réponses d'un artiste resté (un peu trop) dans son jus valent leur pesant de soufre.

Comment vous vous sentez en ce moment?

On se sent super bien, on est fiers d’occuper à nouveau la place qu’on avait laissée vacante après notre disparition à la fin des années 90. Et nous sommes extrêmement satisfaits de notre dernier album, Planet Satan!

Pour commencer, peux-tu me dire comment est né le groupe, comment vous vous êtes rencontrés tous les trois?

On a commencé par s’appeler SABAZIOS avant de changer pour MYSTICUM en 1993, quand nous avons signé pour Deathlike Silence Productions, le label d’Euronynous (MAYHEM).

Pourquoi avoir appelé le groupe MYSTICUM? Y-a-t-il une signification derrière ce nom?

MYSTICUM représente pleinement notre musique.

Qu’est-ce qui motive votre retour après de si longues années?

Au fonds de nous, on a toujours su qu’à un moment donné on construirait et on produirait l’album Planet Satan. En 2011 nous nous sommes retrouvés chez notre manager et nous avons décidé que le moment était venu. Indépendamment de l’état de la scène Black Metal.

Comment se sont passées les retrouvailles?

Collaborer ensemble à l’art du Black Metal Industriel nous a toujours inspirés.

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour enregistrer un nouvel album? Qu’est-ce qui vous a empêchés de le faire plus tôt?

Quand nous avons quitté la scène à la fin des années 90, nous étions frustrés et fatigués de la direction qu’elle prenait. Le Black Metal norvégien a connu un boom médiatique au milieu des années 90 et peu après çà, un nombre important de groupes sont apparus de partout. Tout d’un coup, “tout le monde” jouait dans un groupe de Black Metal ou en écoutait. Cette perte d’intégrité et de qualité a été la principale raison de notre décision. Et puis ce mode de vie à base de fêtes sans fin accompagnées d’addictions à diverses substances rendait difficile, voire impossible notre travail. On s’est brièvement réunis pour faire “Black magic mushrooms” sur le split avec AUDIOPAIN en 2003.

Qu’avez-vous fait pendant toutes ces années?

On voulait vivre nos vies, comme tout le monde. Je n’ai pas envie de développer sur cette question. Merci.

Etes-vous restés dans le monde de la musique?

Mis à part le split avec AUDIOPAIN, nous n’avons pas été actifs pour MYSTICUM. Svartravn qui a participé à quelques répétitions avec AMOK et ABORYMT. Dr Best et moi-même avons exploré le monde de la musique digitale avec des projets underground de temps en temps mais aucun n’a été publié.

Avez-vous écrit beaucoup de morceaux pour ce nouvel album pendant toutes ces années?

Et bien Planet Satan est un mix d’anciens et de nouveaux riffs, compos et paroles. Certains morceaux sont constituées uniquement de vieux riffs. Ainsi, tous les riff de “Fist of Satan” , qui s’appelait au départ “The Satan”, datent de la période 1997/98. Les paroles datent aussi de 1998 mais on les a réécrits et améliorés pendant ces quatre dernières années. “All must end” date du début 2000. On a retrouvé les riff sur un vieux disque dur. Cela dit, toutes les parties électroniques sont nouvelles. Ainsi que les paroles. “LSD” est aussi construit à partir de matériel ancien. Principalement le thème des paroles et quelques riffs. Mis à part ces trois pistes, le contenu de Planet Satan a été élaboré entre 2011 et 2014.

Comment vous sentez-vous quand vous travaillez ensemble à écrire les chansons?

Une intense urgence de composer pour MYSTICUM et un foisonnement d’idées musicales.

Peux-tu me parler de la scène Black Metal dans les années 90?

C’était un milieu secret et privé. Le niveau artistique des productions était exceptionnellement élevé.

Quelles sont les principales différences avec la scène actuelle? Comment t’y sens-tu?

Elle est très ennuyeuse et a tendance à stagner. Il y a certainement quelques joyaux cachés qui gardent la flamme pure et des monstres sacrés, DARKTHRONE, MAYHEM, ENSLAVED….qui permettent à la scène de garder son intégrité.

Comment s’est passé le travail en studio avec Sverre Daehlie? Qu’est-ce qu’il a apporté au groupe?

Sverre Daehlie a été un excellent producteur pour nos récents efforts. Il a fait un mix hallucinant de sagesse et il a été un très bon conseiller pendant l’enregistrement. C’était très facile de travailler avec lui. Grâce à son expertise du Metal en général et sa spécialité sur le Thrash et le Black, il a renforcé la qualité de notre travail. Nous ferons certainement appel à lui à nouveau pour nos prochains disques.

Est-ce que çà a été difficile d’enregistrer un nouvel album après avoir été loin des studios pendant si longtemps?

On a bien sûr rencontré des obstacles tout au long de l’enregistrement. Jouer pour MYSTICUM est épuisant physiquement et mentalement. Mais ces problèmes ont été résolus et le produit final est proche de la perfection.

Avez-vous travaillé sur le mastering avec Tom Kvälsvoll?

Oui

Qu’est-ce qui était important pour vous dans le son de l’album?

Nous voulions être 100% fidèles à nos croyance et notre héritage. Sans aucun artifice pour simuler la fuite du temps ou les changements du monde extérieur.

Qu’est-ce qui vous a poussés à signer avec Peaceville Records?

De toutes les offres qu’on a eues, Peaceville était le choix le plus évident pour nous. Car ils aiment ce qu’ils font et qu’ils sont le label de la musique underground depuis des décennies. Un label très crédible.

Comment décrirais-tu Planet Satan?

Voici notre vision artistique et musicale de Planet Satan:
La plus grandiose, la plus dure et la plus énorme sphère de l’univers.
Sa couche extérieure est constituée de Metal Satanium ultra Heavy avec 666 protons dans son noyau.
Son cœur est du pur MYSTICUM, le plus lourd des Metaux de l’univers. Avec 888 protons dans son noyau.
C’est une sphère qui suinte la perfection, la supériorité et la victoire.
Une sphère où Lucifer serait fier d’envoyer son élite.
Lucifer lui-même y porte notre logo avec les feux de l’enfer de son cœur
Si Dieu, son fils et les anges avaient vu Planet Satan, ils se seraient pissé dessus et se seraient immédiatement rendus.

Est-ce un concept album?

Oui.

Quelles idées développez-vous dans les textes?

Nos lyrics sont anticléricaux avec des tonalités cosmologiques. Satan est la flamme pure qui brûle en chacun de nous et il représente la rébellion contre tout seigneur. Nous refusons de reconnaître une entité supérieure à laquelle nous devrions obéir ou que nous devrions suivre. L’idée même d’avoir un maître dans la vie ou la mort est bancale. Elle ne vaut que pour les faibles moutons ou les optimistes ignorants. Satan est la force de notre volonté, il combat l’idée de Dieu et de ses fidèles. La seule certitude est la mort et là-dessus, seule la Mort sait. S’il y avait un enfer ou un paradis après la vie, vous pouvez être sûr nous trouver à la frontière pour mettre à terre l’institution esclavagiste de Dieu.

Qu’est-ce qui vous pousse à publier des textes anticléricaux?

Une haine absolue envers la religion et l’obscurantisme qu’elle porte en elle.

Pensez-vous que c’est une forme de culture? Et comment la vivez-vous?

Nous sommes le culte de MYSTICUM.

---
Traduction par rivax

2 COMMENTAIRE(S)

rivax citer
rivax
29/05/2017 15:07
Ber Val a écrit : Le fait d'écrire "Mysticium" c'est voulu ? J'avais jamais vu le nom du groupe orthographié de cette façon-là haha !
Mais sinon elle est très plaisante à lire, merci de l'avoir partagée !


Oui, c'est un petit loupé à la traduction et un copier coller malencontreux....j'ai fait la correction, merci!
Ber Val citer
Ber Val
29/05/2017 10:36
Le fait d'écrire "Mysticium" c'est voulu ? J'avais jamais vu le nom du groupe orthographié de cette façon-là haha !

Mais sinon elle est très plaisante à lire, merci de l'avoir partagée !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
AUTRE VERSION
plus d'infos sur
Mysticum
Mysticum
Black Indus (trop) à l'ancienne - 1993 - Norvège
  

Lire aussi
Mysticum
Mysticum
Planet Satan

2014 - Peaceville Records
  

Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report