chargement...

haut de page
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Withdrawn - Skulls Of The Weak

Chronique

Withdrawn Skulls Of The Weak
On est gâté en matière Brutal Death côté Français ces temps-ci! Après la confirmation Spiritual Dissection et la bonne surprise An[om]aly, voici venu les Bordelais de Withdrawn qui sortent avec ce Skulls Of The Weak leur premier full-length, faisant suite à deux démos remarquées, This Is Not Therapy et Tear V2.0, chroniquées en ces pages par le vénérable Evil_Nick, en pleine dépression depuis la crise financière, et dont deux morceaux sont repris ici, "Chosen Translation" et "Dethrone".

Le groupe, ou devrais-je dire le duo puisque Withdrawn s'anime entre les mains des deux frères Helwin (avec un nom pareil, ils étaient destinés à jouer du death!), poursuit l'évolution entamée sur Tear V2.0 qui proposait un virage moins mélodique et plus brutal, bref plus death, que sur la première démo. Withdrawn enfonce carrément le clou à grands coups de blast-beats avec un album ultra burné et aussi efficace qu'une bonne guerre atomique! Et forcément, avec une production digne de ce nom, claire et ultra puissante, ça change tout! Les nombreux blasts claquent jouissivement, les guitares ont le relief qu'elles méritent, le chant est bien mis en avant, seule la basse se trouve un peu sous-mixée malgré quelques bonnes apparitions (notamment sur "Gemini Distance"). Côté efficacité, Withdrawn se pose là!

Evidemment, une grosse prod et une bonne dose de blasts ne suffisent pas à faire de ce Skulls Of The Weak un très bon album. Les frères Helwin s'avèrent ainsi d'excellents compositeurs/musiciens sans que les huit titres de l'opus ne soient techniques ou complexes. Withdrawn varie bien les tempi ce qui rend ce premier full-length facilement assimilable et très agréable à l'écoute. En effet, bien que les Girondins utilisent beaucoup de blasts, ils laissent également la place à d'autres rythmiques comme du thrashy rapide ou des passages plus mid-tempo et propices au headbang, voire des séquences plus lentes (l'excellent break calme et groovy de "Chosen Translation", meilleur morceau de l'opus, ou l'intro presque atmosphérique de "The Throat Of Thousand"). Dans tous les cas, effets garantis!

L'autre bonne surprise à côté de cette diversité bienvenue, la qualité des riffs, allant du death metal pur et dur (en particulier "Chosen Translation" et son riff principal jouissif) à un metal extrême plus mélodique avec là encore pour objectif la variété. Ces passages mélodiques d'influences suédoises de prime abord font en fait plutôt penser à du Kataklysm ("Dethrone", "Trident Loaded Feast", "Fragments Of The Crucial Step"), surtout avec le contraste growls et vocaux plus éraillés qu'adopte le groupe. En parlant de chant, on sera surpris d'un passage en voix claire sur "Chosen Translation" assez réussi.

Quelle bonne idée de la part d'Another Sphere Records d'avoir signer Withdrawn, un groupe en devenir au potentiel très intéressant. Les frangins Helwin n'inventent rien mais c'est tellement bien fait qu'on oublie ce petit manque d'originalité. Skulls Of The Weak devrait plaire à tous les fans de death metal qui blaste (notamment le polonais à la Vader) mais qui n'a pas peur d'enrichir ses compos de quelques élans mélodiques. J'avoue que je n'en attendais pas autant du combo, d'où cette excellente surprise et cette très bonne note. Withdrawn: l'avenir du brutal death français? Ca se pourrait mais attendons encore un peu avant de nous enflammer, le temps que Withdrawn développe encore plus ses compositions et les rende vraiment mémorables. Une chose est sûre en tout cas, Kronos n'est plus seul!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

15 COMMENTAIRE(S)

Ant'oïn citer
Ant'oïn
03/05/2009 03:24
Perso je trouve les titres en ecoute tres tres bon, pour moi il y'a un melange flagrant de Nile et de Behemoth, donc c'est que du bon !

Ca me plait. Je pense, sans vraiment rentrer dans le debat, que dans cette categorie de musique de nos jour (death quoi...) la difference se fait surtout dans la prod, et dans les prestations live. La on peut dire que la prod est vraiment tres tres bonne et mette en avant toute la personnalite du groupe, et apres en live j'ai vue quelque video, c'est d'ailleurs ca qui m'a donne envie de lire la chronique et de me pencher sur ce groupe Francais. Sourire

Quand au cote technique, je crois qu'il y'a assez de technique dans cette musique (sans forcement parler de vitesse...), pour pouvoir dire qu'il sont bon !

Cela dit je pense avoir aussi les memes bon gout que Von Yaourt, je prefere forcement des groupes plus technique que ca, mais je crois qu'a force de se fixer un genre de musique on oublie que la musique en general sert juste a passer un bon moment, en ce qui concerne Withdrawn ca a bel et bien etait le cas, mes oreilles et mon cerveau ont pris leur pied (et ouai y'a pas que les chroniqueurs qui font le Journal De la Musique (JDM)).

Voili voilou bonne continuation et bon chronique comme d'hab Keyser. Headbang
von_yaourt citer
von_yaourt
02/05/2009 21:56
Keyser a écrit : von_yaourt a écrit : Malheureusement pour vous, c'est le genre de death metal qui est condamné à demeurer dans un relatif anonymat.

C'est là où tu te trompes. En France, combien de groupes (un minimum connus) pratiquent ce genre de death? Pas beaucoup il me semble et Withdrawn a une carte a jouer, il y a de la place. Après niveau international, on verra, mais je crois que Withdrawn a toutes ses chances car c'est le genre de death qui marche bien.


Et moi je pourrais dire que la preuve que j'ai raison c'est qu'aucun groupe pratiquant ce type de death metal n'est connu, et que donc il sera de même pour Withdrawn ! A partir de là on peut se tirer la bourre très longtemps ! Mr Green
Néanmoins je ne souhaite que du succès à Withdrawn, cela va sans dire.

Citation : Tu devrais écouter le 1er titre de l'album, très brutal (je sais on n'est pas d'accord sur la définition de brutalité vu que tu trouves Cynic plus brutal que Dying Fetus), peut-être que t'accrocheras plus...mais bon si t'aimes pas c'est pas grave, faut pas non plus se forcer Clin d'oeil

Pouarf l'autre ce qu'il me fait dire ! Moqueur
J'ai dit que je trouvais les passages lents de Dying Fetus moins brutaux que du Cynic, ce qui signifie que pour moi la lourdeur est l'inverse de la brutalité, débat qu'on a déjà eu à propos du brutal death US !

Pour le premier il n'est pas dispo donc je ne puis point l'écouter, mais bon, aujourd'hui j'ai du mal à trouver un truc brutal en dessous de 240 BPM !

Citation : mais c'est vrai que je ne sais pas noter Mr Green (l'important étant de toute façon le contenu de la chronique).

Nous sommes d'accord ! Moqueur
Keyser citer
Keyser
02/05/2009 21:43
note: 8/10
von_yaourt a écrit : Malheureusement pour vous, c'est le genre de death metal qui est condamné à demeurer dans un relatif anonymat.

C'est là où tu te trompes. En France, combien de groupes (un minimum conus) pratiquent ce genre de death? Pas beaucoup il me semble et Withdrawn a une carte a jouer, il y a de la place. Après niveau international, on verra, mais je crois que Withdrawn a toutes ses chances car c'est le genre de death qui marche bien.

Tu devrais écouter le 1er titre de l'album, très brutal (je sais on n'est pas d'accord sur la définition de brutalité vu que tu trouves Cynic plus brutal que Dying Fetus), peut-être que t'accrocheras plus...mais bon si t'aimes pas c'est pas grave, faut pas non plus se forcer Clin d'oeil

Et concernant mon enthousiasme, c'est vrai que je suis "tombé" sur de très bons trucs en ce moment mais je ne chronique pas ce que je n'aime pas ou très rarement, quand c'est un promo qu'un label m'envoie. Sinon je mettrais en moyenne 4/10 aux sorties brutal death...mais c'est vrai que je ne sais pas noter Mr Green (l'important étant de toute façon le contenu de la chronique).
WITHDRAWN citer
WITHDRAWN
02/05/2009 20:26
Ok je situeà peu près. Et j'ai effectivement cliqué sur ton pseudo après t'avoir envoyé le message tout à l 'heure. J'ai bien vu la plupart des groupes que tu mentionnes. J'ai entendu parler de Mithras mais pas encore eu l'occasion d'y jeter une oreille. Je vais voir un peu ce que ça donne. Tchusss !
von_yaourt citer
von_yaourt
02/05/2009 19:42
En matière de death metal je suis surtout attiré par le death technique, que tu ne sembles pas apprécier (malgré le fait que tu cites Coroner, et ce qui est à mon sens le plus grand groupe de tous les temps : Death). Opeth, SYL et consorts malgré des qualités indiscutables ne me plaisent pas, mais dans le style des excellents Morbid Angel, je vénère les anglais de Mithras qui ont réussi à apporter une touche cosmique totalement unique dans le metal extrême avec un apport mélodique indiscutable, tout en conservant une brutalité gigantesque.
Dans un registre plus classique, la scène canadienne comporte des groupes qui arrivent à conjuguer mélodie et brutalité d'une superbe manière, je pense en particulier à Augury, Quo Vadis et Neuraxis (sauf pour le dernier album !). Personnellement le death conventionnel ne m'attire pas trop, hormis les pionniers et quelques groupes biens établis qui privilégient le trémolo à la lourdeur (Panzerchrist, Lost Soul, Angelcorpse, etc...).

PS : et si tu veux voir les albums qui m'ont marqué et qui sont chroniqués ici, clique sur mon pseudo !
WITHDRAWN citer
WITHDRAWN
02/05/2009 19:20
Je situe ce que tu veux dire Von_yaourt et je ne m'offusque pas du "relatif anonymat" dans lequel on risque d'être condamné à rester... nous savons que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir et que nous devons encore beaucoup mûrir donc pas de soucis. Par contre, peux tu me citer quelques groupes que tu trouves vraiment bons et même exceptionnels ? Absolument pas pour critiquer, juste pour comparer un peu et me faire découvrir par la même okaz peut-être de très bons groupes. De mon côté, à chaud, je citerai Coroner, Death, Opeth, SYL, Morbid Angel, et d'autres...
von_yaourt citer
von_yaourt
02/05/2009 18:32
Sans revenir sur le reste - car comme nous sommes entre gens courtois et civilisés, nous savons bien que chacun a ses propres goûts, qui sont indiscutables, et en ce qui nous concerne opposés - je relancerai seulement sur cette partie :

WITHDRAWN a écrit : Chacun a sa définition de la banalité. On ne prétend pas réinventer le death ou le black de fond en comble mais je pense que peu de groupes, de surcroît français, ont osé combiner mélodie et brutalité ( en sachant que le terme "mélodique" dans la scène métal française équivaut un peu à "tarlouze" )

Vous avez raison sur le fait qu'en France il y a peu de groupes qui conjuguent avec brio les aspects mélodiques et brutaux du death metal, se concentrant généralement sur l'un au détriment de l'autre. Tout au plus peut-on évoquer Kronos qui reste à mon sens - comme à celui de beaucoup d'autres - le fleuron du death metal français.

Mais pour moi votre musique, est dans la lignée de l'écrasante majorité des groupes de death metal honnêtes : rien que dans Gemini Distance je peux vous citer deux ou trois riffs qui me font penser à Malevolent Creation (ce qui en soi n'est pas une mauvaise chose), et je me permettrais de relever une harmonisation des guitares usée jusqu'à la corde par trois générations de musiciens. Votre travail est respectable, mais justement, vous n'apportez strictement rien au schmilblic, et pour moi votre death metal n'est ni particulièrement mélodique ni aucunement brutal, il est un peu de tout ça à la fois. Malheureusement pour vous, c'est le genre de death metal qui est condamné à demeurer dans un relatif anonymat.

Je dis ça sans rien avoir contre Withdrawn que ce soit clair, généralement 80% voire plus du death metal français sur lequel je tombe me débecte, vous, vous me laissez juste un peu froid, ce qui n'est pas un drame vu que je suis assez difficile (comme l'a souligné mon estimé camarade chroniqueur). Je me faisais juste la remarque Keyser avait un peu trop tendance à s'enthousiasmer en ce moment !
WITHDRAWN citer
WITHDRAWN
02/05/2009 14:52
Chacun a sa définition de la banalité. On ne prétend pas réinventer le death ou le black de fond en comble mais je pense que peu de groupes, de surcroît français, ont osé combiner mélodie et brutalité ( en sachant que le terme "mélodique" dans la scène métal française équivaut un peu à "tarlouze" ). Perso c est des groupes comme Necrophagist, Origin, Obscura, the Faceless, etc... que je trouve inintéressant et banal à une époque où la technicité et la rapidité ont pris le pas sur le feeling et les ambiances. Certains étant plus mélodique que d'autres ou plus posés parfois c'est vrai mais de mon côté c'est ce genre de musique qui ne me procure aucun frisson et ne me scotche pas du tout. Néanmoins von_yaourt, ta remarque est justifiée et je te remercie de l'avoir émise. Ca ne peut que nous permettre à nous, en tant que groupe, d'avoir un avis extérieur et objectif et de voir quels sont nos défauts et les points à améliorer. En tout cas, merci à tous pour les commentaires et le temps que vous prenez pour écouter nos morceaux.
citer
Seb'
02/05/2009 11:50
C'est pas mal effectivement.
Keyser citer
Keyser
02/05/2009 10:23
note: 8/10
von_yaourt a écrit : Perso je trouve ça très très banal, certes pas mauvais et pas désagréable à écouter, mais en écoutant les morceaux disponibles, ça n'arrive jamais à me scotcher d'une quelconque manière.

Je te trouve extrêmement gentil avec les nouveaux groupes en ce moment Keyser - et ce même en éludant le fait que tu ne saches noter que de 6 à 8. Mr Green


Non non je ne suis pas gentil et je ne suis pas le seul à trouver ce groupe intéressant, c'est plutôt toi qui n'aimes rien Mr Green
von_yaourt citer
von_yaourt
01/05/2009 23:06
Perso je trouve ça très très banal, certes pas mauvais et pas désagréable à écouter, mais en écoutant les morceaux disponibles, ça n'arrive jamais à me scotcher d'une quelconque manière.

Je te trouve extrêmement gentil avec les nouveaux groupes en ce moment Keyser - et ce même en éludant le fait que tu ne saches noter que de 6 à 8. Mr Green
Evil_Nick citer
Evil_Nick
01/05/2009 14:54
note: 8/10
Merci Keyser pour cette belle chro de mes chouchous de la scène extrême française. Je m'en serai bien occupé mais comme tu le dis, je suis tjrs pas sorti de ma dépression lol. En +, moi, j'ai une version collector de cet album (celle sortie avant que le groupe soit signé, avec la pochette orange). Excellent album en effet, dans la lignée + brutale de la précédente démo mais avec une bien meilleure prod. Julien blaste vraiment comme un damné (hallucinant la vitesse sur "Gemini Distance"Clin d'oeil, y'a des riffs de tueur (mon préféré étant celui qui ouvre "Trident Loaded Feast"Clin d'oeil et Chris fait une énorme performance au chant (on est pas très loin de Nile ou de Nergal dans sa presta). Un album qui j'espère fera connaitre un peu + le groupe car ce sont des bêtes de scène (très pros et carrés en live) doublés de mecs super cool. J'attends avec impatience de les revoir en live !!!
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
01/05/2009 13:07
note: 7.5/10
Bon vu que ça vient de bordeaux, j'enlève d'office un demi point Double fuck . Blague à part très bonne surprise, dans le genre brutal d'inspiration pollack, même si ça manque un peu de solis et d'un soupçon de fantaisie pour prétendre à la catégorie supérieure.
WITHDRAWN citer
WITHDRAWN
01/05/2009 11:49
Eh beh ! Quelle chronique ! Merci bien Keyser !
Ant'oïn citer
Ant'oïn
01/05/2009 01:25
GENIAL ! Prochaine commande a coup sur, les titres sont tout simplement excellent.

Super decouverte encore une fois. Allez la France !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Withdrawn
Death Metal
2009 - Another Sphere Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (3)  7.83/10
Webzines : (7)  7.96/10

plus d'infos sur

écoutez
tracklist
01.  At Random Overcome
02.  Viam Laudo - Viam Quaero
03.  Chosen Translation
04.  Dethrone
05.  Trident Loaded Feast
06.  Gemini Distance
07.  Fragments Of The Crucial Step
08.  The Throat Of Thousand

Durée : 38'32

line up

parution
3 Avril 2009

achetez sur
thrashothèque
voir aussi
Withdrawn
Withdrawn
This Is Not Therapy (Démo)

2005 - Autoproduction
  
Withdrawn
Withdrawn
Tear V2.0 (Démo)

2006 - Autoproduction
  
Withdrawn
Withdrawn
The Strongest Will

2012 - Great Dane Records
  

Essayez aussi
Undead Creep
Undead Creep
The Ever-Burning Torch

2011 - Dark Descent Records
  
Death
Death
Spiritual Healing

1990 - Combat Records
  
Necronaut
Necronaut
Necronaut

2010 - Regain Records
  
Unleashed
Unleashed
Midvinterblot

2006 - Steamhammer Records (SPV)
  
Demonical
Demonical
Death Infernal

2011 - Cyclone Empire
  

Surprise de l'année
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape
chronique Chronique
Botanist
VI: Flora
chronique Chronique
Noctem Cursis
Nocturnal Frost
chronique Chronique
Tamerlan
Ain
chronique Chronique
Nachtmystium
The World We Left Behind
chronique Chronique
Abigor
Leytmotif Luzifer
chronique Chronique
Ofdrykkja
A Life Worth Losing
chronique Chronique
Ichor
Depths
chronique Chronique
Altars
Paramnesia
chronique Chronique
Blood Of Kingu
Dark Star on the Right Horn of the Crescent Moon
report Live report
Metal Méan 2014
Aeternus + Ascension + Avatarium + Coroner + De...
chronique Chronique
Mastodon
Once More 'Round The Sun
chronique Chronique
Zoldier Noiz
Regression Process
chronique Chronique
Monarch!
Sabbracadaver
chronique Chronique
Krieg
Transient
chronique Chronique
Onheil
Storm Is Coming
chronique Chronique
Last Days Of Humanity
Putrefaction in Progress