chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
31 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Bison B.C. - Dark Ages

Chronique

Bison B.C. Dark Ages
Trois mois que je tourne autour du pot en faisant la danse de la pluie, un tomahawk dans une main et un couteau à kebab dans l'autre pour dépecer ce « Dark Ages », troisième effort d'un BISON B.C. ayant déjà piétiné les plates bandes stoner/metal charnues chères au tryptique désormais largement identifié des MASTODON, KYLESA et autres BARONESS (enfin le early BARONESS, pas la réunion d'alcooliques anonymes au bord du gouffre du soporifique « Blue Record »). Trois mois d'écoutes plus ou moins assidues traversées par ce sentiment diffus qu'on appelle l'ennui, par l'envie soudaine d'écouter n'importe quelle incitation à la haine des fielleux IMPALED NAZARENE pour sortir d'une torpeur qui n'aurait jamais dû s'instaurer vu la note d'intention de ce groupe canadien généreux en viande, gras, sauce et autres frites baignant dans l'huile mais en manque cruel de crudités et de verdure.

Et le trio salade/tomates/oignons étant indispensable à la bonne tenue de tout chawarma qui se respecte, on cernera bien vite les manques d'un « Dark Ages » dont les incartades bluesy censées alléger la charge éléphantesque de l'ensemble sont aussi inoffensives que les sept titres à géométrie variables – avec cinq minutes de durée à minima et deux pics à plus de huit, on rangera les bûcherons de Vancouver dans la catégorie des progressifs tels HIGH ON FIRE dont, ô surprise, ils s'inspirent également – qui composent ce « Dark Ages » faisant illusion tant qu'on y prête pas une oreille attentive. Car au-delà de la musique de fond pour soirée d'étudiants moustachus tournant au Southern Comfort et devisant sur les bienfaits du shamanisme au moment de préparer leur soutenance, point de salut pour un skeud dont les guitares lourdes et tournoyantes comme les bolas (l'arme primitive pour chopper les mexicains en pleine traversée du Rio Grande, pas le virus) font trop dans la redite pour paraître un tant soit peu authentiques. On vous détaille quand même le bestiau ? Groove mastodontesque sans le génie rythmique, cavalcades thrash bien proprettes qui provoqueront l'hilarité de Matt Pike et Phillip Cope (« Take The Next Exit »), batteur sucrant les fraises dans le désert rythmique de prairies doomy dont la lourdeur n'a d'égal que l'état de votre système digestif après un enchaînement McDonald/Quick/KFC/Burger King (« Melody, This Is For You »), repompe éhontée des arabesques lead de John Baizley sur « Two-Day Booze » et « Die Of Devotion » … Bon, on ne va pas non plus en tirer une trilogie fleuve sur l'art de découaner les buffles avant que nos amis les vers ne s'invitent à fête, BISON B.C. a donc tout d'un groupe de suiveurs sans l'once de personnalité nécessaire ou le talent hors norme d'un de ses membres (chant à grosses voix et guitares grassouillettes sont dans la moyenne du genre, le batteur Brad Mackinnon étant le maillon faible de la bande) pour sauver ce qui peut l'être et ce troisième full length, quoi que pas franchement déplaisant, n'apporte absolument rien de plus qu'on n'ait déjà entendu ailleurs et en nettement mieux. Quant à la tirade extraite de Rollingstone.com pour mieux vendre le bousin (« If Mastodon had spent more time listening to Anthrax, they might sound like Vancouver's Bison B.C. »), mieux vaut en rire qu'en pleurer vu l'absurdité du propos, BISON B.C. n'ayant musicalement que très peu à voir avec le dit groupe de thrash actuellement en phase terminale. Malgré le caractère profondément insultant de cette tagline, Brann Dailor et Brent Hinds auraient décidé de ne pas porter l'affaire devant les tribunaux mais si cet emplumé de Joey Belladonna persiste à se produire sur scène en tenue de grand chef indien, le vent pourrait vite tourner.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

19 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
30/06/2011 18:20
note: 0.5/10
charles a écrit : l'impression que notre iPod

TUUT ! disqualifié !

sinon, l'album précédent était rafraîchissant d'humble décontraction glandienne, celui-ci est une grosse merde bien pénible
Ypsilanti citer
Ypsilanti
30/06/2011 14:55
note: 5/10
Alors là, cet album est assez plat dans le style.

On ne sait pas vraiment où ça veut aller, et je préfère un bon Leviathan dans cette veine là !
von_yaourt citer
von_yaourt
12/01/2011 15:11
Thomas Johansson a écrit : Ok, j'ai bien noté tes réserves Antho. Mais attend toi à trouver des chroniques bien plus carnassières sur ce site, je ne crois pas détenir la palme de l'exécution sommaire avec ce BISON B.C. dont je persiste à croire qu'il n'apporte pas grand chose au genre.

Pourvu qu'il ne lise jamais les miennes. Mr Green
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
12/01/2011 12:05
note: 5.5/10
Ok, j'ai bien noté tes réserves Antho. Mais attend toi à trouver des chroniques bien plus carnassières sur ce site, je ne crois pas détenir la palme de l'exécution sommaire avec ce BISON B.C. dont je persiste à croire qu'il n'apporte pas grand chose au genre.
Antho citer
Antho
12/01/2011 09:08
note: 8/10
A présent enregistré mais toujours le même Antho Clin d'oeil

J'avais dit que je fermais ma g..... mais comme manifestement je ne me suis pas bien fait comprendre, j'y retourne.
Je ne dénigre pas ton opinion tu as le droit de ne pas aimer et encore heureux! Je n'ai pas non plus dis que tu devais prendre en compte dans ton évaluation les chroniques plutôt favorables.
Je ne suis pas d'accord avec toi, c'est un fait, mais ce que je déplore surtout c'est la manière dans ta chronique. Que tu n'apprécies pas sur des critères de goût et/ou technique OK mais que tu défonces à ce point le groupe et l'album (alors que tu lui mets la moyenne en plus).
Le pire c'est que au final, on ne sait pas trop à quoi s'attendre à l'écoute quand on finit de lire ta chronique mais ce dont on est sur c'est que l'on a plus tellement envie de tenter.

Je te cites pour les passages qui me hérissent un peu :

- "ce groupe canadien généreux en viande, gras, sauce et autres frites baignant dans l'huile mais en manque cruel de crudités et de verdure." (métaphore soit, mais franchement réducteur)

- "la musique de fond pour soirée d'étudiants moustachus tournant au Southern Comfort" (si ça c'est pas du mépris...)

- "Groove mastodontesque sans le génie rythmique, cavalcades thrash bien proprettes qui provoqueront l'hilarité de Matt Pike et Phillip Cope" (énième rapprochement et comparaison sauce française)

- "batteur sucrant les fraises dans le désert rythmique de prairies doomy" (Tu vas peut-être me dire que le batteur de High on fire est un demi-Dieu techniquement...?)

- "un groupe de suiveurs sans l'once de personnalité nécessaire ou le talent hors norme d'un de ses membres " (La sentence finale et inexorable : l'exécution, ce groupe n'a jamais existé et n'existera jamais AMEN)


Ce n'est certes pas l'ouvre du siècle mais certainement pas la "bouse plagiée" que tu as chroniqué.

EDIT2 : ma première édition de message avait fait sauter tous les renvois à la ligne désolé pour ceux qui ont eu à lire ce pavé informe.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
12/01/2011 07:43
note: 5.5/10
Bon, mes collègues ont dit l'essentiel, j'abonde évidemment dans leur sens et si j'accepte sans problème que ma chronique ne soit pas du goût de tous, on ne peut (doit) pas passer son temps à lisser son écriture sous prétexte de ne froisser personne. A un moment faut arrêter l'eau tiède, sinon à quoi bon partager sa passion sur Thrashocore ou ailleurs? Des chroniques sentencieuses, vous en trouverez partout et pas que sur notre webzine. Comme l'a suggéré Niktareum, donnez votre avis et défendez l'album pour inciter d'autres lecteurs à donner sa chance à BISON B.C.! Quand au fait que de nombreuses chros parlent de "Dark Ages" en des termes plus élogieux, je ne vois pas pourquoi je devrais prendre ça en compte à l'heure de livrer mon sentiment, qui vaut bien le vôtre. Pour répondre à Charles, le paragraphe que tu as posté est juste un exemple de chro où le rédacteur a apprécié l'album, ce qui prête beaucoup moins à polémique mais l'objectivité n'a rien à voir la dedans. On peut très bien encenser un groupe pour de mauvaises raisons, l'un n'empêche pas l'autre!
Niktareum citer
Niktareum
11/01/2011 14:03
Antho a écrit : Personnellement j'ai bien compris l'orientation du site (que je découvre par la même et sur lequel je ne vais pas tarder à m'inscrire) avec cette volonté de "chronique personnalisée" et de toute façon n'importe quel jugement de valeur ne peut être que subjectif. Ce que je digère moins bien c'est le dénigrement affiché par la chronique comme une sentence inexorable et incontestable. Comme l'a dit Vovon il n'y a absolument rien d'incontestable, les commentaires et notation par les lecteurs sont justement là pour receuillir les éventuels avis divergents. Et si justement tu t'inscris sur le site (ce à quoi je t'invite vivement) tu pourras voir que sur le forum on discute justement beaucoup (parfois trop Mr Green ) et que même par moment s'y développe ce qui ressemble à un embryon de débat. Mr Green
von_yaourt citer
von_yaourt
11/01/2011 14:01
Mais où vois-tu un dénigrement ou le fait que ce soit une sentence incontestable ? Thomas a dit qu'il n'aimait pas cet album et pourquoi il ne l'aimait pas, il ne risque pas de changer d'avis en cours de route, et ce même s'il s'avérait être en minorité.
On n'impose nos goûts à personne, on ne fait qu'émettre des avis, construits et argumentés, sans prétendre qu'une chronique a une valeur plus importante que l'avis d'un lecteur moyen - même si elle est plus visible, je te l'accorde. On préfère être honnête avec notre lectorat, quitte à froisser la sensibilité de certains. Et jamais, mais alors jamais, on ne cherche à nuire à un groupe, ce n'est pas dans notre intérêt, on n'a pas besoin d'aller au clash pour passer pour des gens intègres et compétents.

Quant aux comparaisons c'est vrai que selon les circonstances ce n'est pas toujours utile, mais ça fait également partie du travail de promotion, permettant aux lecteurs qui ne connaîtraient pas le groupe de se faire une idée du style pratiqué. Clin d'oeil
Invité citer
Antho
11/01/2011 13:45
Personnellement j'ai bien compris l'orientation du site (que je découvre par la même et sur lequel je ne vais pas tarder à m'inscrire) avec cette volonté de "chronique personnalisée" et de toute façon n'importe quel jugement de valeur ne peut être que subjectif. Ce que je digère moins bien c'est le dénigrement affiché par la chronique comme une sentence inexorable et incontestable.

Quant à afficher mon amour de Bison BC je crois que tu pousses un peu mais je considère simplement qu'ils méritent un peu plus d'attention que ce que vous voulez bien leur accorder voilà tout. Ce n'est que l'avis d'une modeste personne appuyé cependant par un petit paquet de chroniques présentant ce groupe (arrivant à son 3e opus tout de même) comme un groupe à suivre.

Dernier point et après je ferme ma g.... je note aussi au travers de cette chronique cette tendance typiquement française à tout vouloir ranger dans des cases bien définies ou chercher des ressemblances. Avec un groupe qui mélange de tout c'est un exercice risqué...
Ikea citer
Ikea
11/01/2011 13:17
Un jour, on inventera une échelle de mesure où pourront être placés les albums chroniqués. Un générateur fabuleux décrivant froidement la musique, un multiplicateur de name dropping, un disséqueur à minutes illustrant son propos par des partitions et autres tablatures. Ce jour-là, les critiques sur le manque d'objectivité cesseront, le lien personnel à la musique, le sentiment que nous procure l'art aussi mais, hé, apparemment, ce sera mieux pour beaucoup de monde... Bienvenue dans l'ère du consensus.
von_yaourt citer
von_yaourt
11/01/2011 13:01
Non mais ce que vous avez du mal à comprendre il semblerait, c'est que nous ne cherchons pas à faire des chroniques aseptisées et déclamatoires comme celle de la taille d'un post-it sur un frigo que Charles vient de poster. Si l'on décrit effectivement la musique, on prend aussi le parti d'apporter cet élément infiniment plus important et plus intéressant pour tous nos lecteurs : notre subjectivité. Une chronique sans avis du chroniqueur n'aurait pas droit de cité ici, c'est notre valeur ajoutée, comme celle de pas mal d'autres webzines français.

Ensuite que l'on soit d'accord ou pas avec l'avis du chroniqueur est une autre question, et on ne dénigre pas les avis divergents, au contraire. C'est à ça que sert l'espace des commentaires et le système de notation par nos lecteurs enregistrés, donc Antho ne t'inquiète pas, tu peux continuer à clamer ton amour de Bison C autant que tu le souhaites, mais sache que ça n'atteindra en rien notre avis ni nos méthodes de travail.

Mais par pitié, arrêtez avec ce critère absurde d'objectivité. On n'est pas là pour décrire froidement la musique qu'on écoute, on est là pour la critiquer en la faisant passer par le prisme de nos goûts et de notre expérience. C'est ça qui distingue ce que l'on appelle une chronique des catalogues de vente par correspondance où l'on ne précise que le style pratiqué et le prix.
Invité citer
charles
11/01/2011 11:37
salut mes loulou,

je viens de tomber sur cette chronique m'intéressant à ce fameux groupe Bison BC!

Bien contrairement à toi j'ai trouvé ce groupe assez assez énorme et je n'ai aucune honte à le dire. Ca devient un peu répétitif de vouloir toujours les comparer à Kylesa, Mastodon et High on Fire. Aimant et écoutant pas mal de kylesa par exemple, il n'y a aucune comparaison possible entre ces deux univers complètement différents. Quand à Mastodon que tu à l'air de vénérer, leur tripe d'album psyché alambiqué à n'en plus finir (derniers albums)est mille lieues du style direct que peu fournir Bison BC.

" cavalcades thrash bien proprettes qui provoqueront l'hilarité de Matt Pike et Phillip Cope". C'est à croire que tu n'as jamais écouté de Kylesa ou de High on Fire. si je raisonne comme toi ces deux derniers font dans la berceuse pour enfant....

je passe l'a critique à 2 centimes sur le batteur (je me pose vraiment des question sur tes connaissances techniques).

Bref, pour ceux qui veulent un autre avis avec moins de métaphores qui servent à rien et qui n'aident pas vraiment voici une chronique "objective" (apparemment on aime pas ça ici) et je conseil aux gens d'écouter l'album (ce qui n?empêche pas de lire les chroniques) pour se donner un avis, ça se saurait si on avait tous les mêmes goûts.

"La musique de Bison est taillée dans le roc, mais par des sculpteurs lourdement sous influence. Le stoner rock de ce quatuor est pesant, mais tout de même dynamique, alternant les passages plus lents avec des envolées qui évoquent le déferlement d'un troupeau de bovidés fuyant un certain Buffalo Bill (voir Melody, this is for you). Les guitaristes James Gnarwell et Dan And ont le sens du riff lourd et efficace, alors que les assauts du batteur Brad MacKinnon et du bassiste Masa Ansai secouent les fondations. Ça rappelle le Mastodon de l'époque Remission, surtout avec ses racines punk, hardcore et même thrash metal, mais Bison conserve son identité propre... euh... sale. La production très organique suinte la sueur et le sang, bien qu'elle donne parfois l'impression que notre iPod défaille.
On en pense quoi?
Même si ça ne déborde pas d'originalité et que ça s'avère parfois redondant, la maîtrise de Bison me fait revenir régulièrement m'abreuver à son auge."
(http://www.bandeapart.fm/artistes/Entree.aspx?id=4745)
Invité citer
Antho
11/01/2011 09:18
Je ne suis pas canadien mais bien français et ça me fait a priori une tare en moins à vos yeux...

Si tu assumes la subjectivité de ton article alors parle d'"évaluation personnelle humoristique" mais certainement pas de chronique. (Retenez bien ce passage c'est la dessus que vous allez pouvoir tous rebondir : Ouah l'autre le boulet il joue sur les mots, il connait pas l'humour, il accepte pas qu'on ait un avis différent du sien etc.)

Ce n'est pas une réaction épidermique mais simplement une espèce de droit de réponse face à ton jugement à sens unique même si apparemment il n'est pas de bon ton d'échanger librement face à la pensée majoritaire de la communauté des habitués sur ce site. (2e possibilité de réponse : Ouah le coup du petit nouveau face à la communauté d'habitués trop facile!)

Pour ce qui est des attaques sur le physique elles sont à mon sens implicites au travers de ton texte (fast food, musique pour moustachu tout ça tout ça), mais après j'ai sans doute poussé un peu loin.

Alors oui ce n'est pas révolutionnaire, oui cela peut-être répétitif mais non cela ne mérite pas autant de cynisme.

Le coup du manque d'identité c'est marrant mais suite à ta chronique j'ai pu constater en cherchant un peu que ça ne ressort que dans les chroniques francophones et à l'inverse un démarquement est systématiquement souligné dans les chroniques anglophones.
Un exemple : "On the whole Bison b.c. isn?t as experimental as Baroness, isn?t as proggy as Mastodon, and isn?t as inventive as High on Fire. But they are a little of all of it and mix the elements pretty well."

Enfin bon pour en finir et après quelques recherches j'ai pu constater que tu étais la seule chronique en opposition frontale que j'ai pu croiser en français comme en anglais alors je peux continuer à headbanguer sereinement...
Niktareum citer
Niktareum
11/01/2011 08:07
Tiens ça faisait longtemps effectivement le coup de la chronique pas objective. Ca me manquait presque. Mr Green
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
11/01/2011 07:40
note: 5.5/10
!!! Effectivement, t'as pas dû souvent traîner par ici pour réagir de la sorte. Je viens de relire ma chro, je trouve plutôt que j'y suis allé avec le dos de la cuillère vu le manque de personnalité de l'ensemble. Quand aux attaques sur le physique des membres du groupe, désolé mais je les cherche encore! Enfin, pour ce qui est de l'objectivité, faut arrêter avec ce non argument. Tu veux te faire une idée de la valeur d'un album? Lis dix différentes chroniques sur le sujet, ça vaut mieux que de réagir de façon épidermique sur une seule qui n'est pas à ton goût. A bon entendeur ...
von_yaourt citer
von_yaourt
10/01/2011 23:32
Purée, il n'y a vraiment que les canadiens de passage qui nous ressortent ces idées absurdes de chroniques objectives... Vous nous expliquerez comment on fait un jour, jeunes cousins, à moins que ce soit un autre mot dont le sens diverge entre le français et le québécois.

L'humour et les métaphores non plus ils ne doivent pas connaître... J'ai jamais lu de webzine canadien mais ça doit vraiment être chiant !
Invité citer
Antho
10/01/2011 22:43
Excuses-moi mais que tu n'adhères pas est une chose, que tu te permettes une destruction en règle avec autant de dénigrement et de mépris en est une autre. J'ai à titre personnel trouvé cet album à mon goût et justement à l'inverse de toi après plusieurs écoutes attentives avec un premier a priori plutôt négatif...
Le côté lourd, gras avec ruptures doomesques est largement assumé et si tu n'adhères pas à cela au départ tu ne peux en aucun cas te permettre de porter un jugement objectif sur cette galette.
Effectivement si tu t'attendais à du "stoner classique" ou encore à du trash à l'ancienne tu as du être déçu.

Quant aux attaques indirectes clichés sur les canadiens et sur le physique des membres du groupe, je ne préfère même pas les relever car si à tes yeux cela compte dans le jugement cela en démontre bien la pauvreté...

Enfin et pour conclure, ce groupe est scéniquement énormissime avec une énergie dégagée assez exceptionnelle et pour ne rien gâcher ils demeurent on ne peut plus accessibles et simples. Des bons gars qui envoient du bon son!
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
06/07/2010 15:28
note: 5.5/10
Ikea a écrit : TJ, le champion des métaphores filées ! C'est dingue la brèche qu'ont ouverte Kylesa, Mastodon et consorts (Black Tusk, Converge qui tourne sa veste, Kvelertak...). J'éviterais ce Bison B.C. alors Sourire

Merci Ikea! Très franchement je pense que ce bestiau là ne t'apportera pas grand chose, tu peux braconner dans d'autres contrées sans remords ni regrets.
Ikea citer
Ikea
06/07/2010 09:06
TJ, le champion des métaphores filées !

C'est dingue la brèche qu'ont ouverte Kylesa, Mastodon et consorts (Black Tusk, Converge qui tourne sa veste, Kvelertak...). J'éviterais ce Bison B.C. alors Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Bison B.C.
Metal/Stoner
2010 - Metal Blade
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (3)  4.5/10
Webzines : (18)  8.15/10

plus d'infos sur
Bison B.C.
Bison B.C.
Metal/Stoner - Canada
  

tracklist
01.  Stressed Elephant
02.  Fear Cave
03.  Melody, This is for You
04.  Two-Day Booze
05.  Die of Devotion
06.  Take the Next Exit
07.  Wendigo Pt.3 (Let Him Burn)

Durée : 44:47

line up
parution
13 Avril 2010

Winterfront
Northwinds
Lire la chronique
Bring Me The Horizon
Suicide Season
Lire la chronique
Fen
Carrion Skies
Lire la chronique
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Co...
Lire la chronique
Wolfkrieg
Another Battle
Lire la chronique
Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique