chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
72 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Coutoux - Hellicoprion

Chronique

Coutoux Hellicoprion
Il y a quelques semaines, je vous ai présenté Liberation, l'album conceptuel de THE SOULSCAPE PROJECT en vous invitant à ne pas essayer de tout comprendre, le disque s'appréciant aussi bien si l'on ne cherche pas trop à en capter le sens. Je pourrais dire la même chose pour Hellicoprion, le premier disque de Black Metal de COUTOUX, artiste jusqu'ici plutôt connu pour sa musique Electro. Bien que totalement différent de Liberation, tant par la forme que par le fonds, le disque créé par COUTOUX s'apprécie mieux quand on accepte sa musique sans chercher à la décortiquer.

C'est plus facile à dire qu'à faire. Si vous écoutez le reste du répertoire de ce français de Saint-Raphaël émigré à Chicago, vous êtes précipité dans un univers déjà bien dark mais tout ce qu'il y a de plus synthétique. Pas l'ombre d'un véritable instrument, uniquement des samples empilés sur des beat et des impulsions. Partant de là, vous pourriez vous demander si Hellicoprion est bien du Metal exécuté avec de vrais instruments en bois d'arbre. Vous pourriez penser qu'on n'entre pas dans le Black Metal comme dans un moulin et qu'un artiste qui s'est illustré dans une toute autre voie n'a rien à faire ici. Vous pourriez trouver cette démarche aussi suspecte qu'un réalisateur de pubs et de vidéo clips passant aux longs métrages. Et puis vous vous diriez que c'est exactement ce qu'ont fait Michel Gondry et Spike Jonze et que les gars font plutôt de la bonne came. Certes, le parcours de Mathias Coutoux n'est pas des plus orthodoxes mais plutôt que de mettre en doute sa sincérité, je vous conseille d'écouter ce qu'il veut raconter avec sa première incursion dans le Metal.

L'hellicoprion est un requin préhistorique géant dont la mâchoire inférieure était formée d'une rangée de dents disposée en cercle et ressemblant à une scie circulaire. Le bestiau aurait disparu il y a 250 millions d'années. Hellicoprion est un concept album abordant le thème (usé jusqu'à la trame et pourtant hélas toujours d'actualité) de la destruction méthodique de l'environnement par l'homme. En détail, COUTOUX explique : “The material and theme speaks on how us humans have destroyed our oceans and much of the earth’s natural beauty; thus having the true natives of this planet taking back what they own. Hellicoprion stems from my misunderstanding of humanity and my inner rage towards those who take it for granted.”
Le concept a peut-être servi de fil conducteur à COUTOUX dans son processus de création, il pourra aussi vous donner une trame pour dérouler le disque, il n'en demeure pas moins difficile à recoller avec les compos torturées et douloureuses de Hellicoprion. Les quatre morceaux mêlent des sonorités synthétiques, une batterie et une guitare qui semble "réels" (tout particulièrement sur "Hellicoprion") et un chant écorché, étouffé sous plusieurs couches d'effets. L'ambiance est inquiétante à souhait, jouant sur les mêmes codes que les musiques originales des films d'horreur des années 80 ("Ancient Water", "Whorl Of Death"). Les quatre compos suivent un schéma narratif tantôt répétitif et hypnotique ("Ancient Warrior"), tantôt basé sur les oppositions entre plans Metal et Electro ("Hellicoprion", "Six Gills"). La construction est maline, coupant l'effet parpaing de ces longues compos avec un petit interlude rafraîchissant et même si le concept reste obscur, l'écoute de l'opus donne l'impression d'assister à un film sans voir les images.

Hellicoprion est une petite curiosité à découvrir si vous aimez le Metal qui sort un peu des sentiers battus et les hybridations audacieuses.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
08/06/2017 11:50
... Ou si on aime les dénominations audacieuses ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Coutoux
Black Metal / Darkwave
2017 - Kill All Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Coutoux
Coutoux
Black Metal / Darkwave - 2007 - France
  

tracklist
01.   Ancient Waters  (10:00)
02.   Six Gills  (08:00)
03.   Whorl of Death (Interlude)  (02:00)
04.   Hellicoprion  (14:00)

Durée : 34:00

line up
parution
31 Mars 2017

Essayez aussi
Tamerlan
Tamerlan
Luciferian

2016 - Casus Belli Musica
  

Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique
NORTH OF THE WALL 2018
Abyssal + Bismuth + Bölzer ...
Lire le live report