chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
40 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Letzte Instanz - Wir Sind Gold

Chronique

Letzte Instanz Wir Sind Gold
Déjà l'heure du sixième album pour les allemands de Letzte Instanz et vous n'en connaissez aucun ? Quel dommage d'avoir passé tant d'années en ignorant l'existence d'un des fleurons du folk/goth metal allemand que l'on pourrait vulgairement placer aux côté de groupes tels que Subway To Sally. Enfin je dis ça, mais c'était mon cas également avant de découvrir "Wir Sind Gold" qui succède à un "Ins Licht" sorti l'année dernière, diversement apprécié de part le monde. En fait, ce sont principalement les allemands qui se sont enflammés pour ce groupe et ce nouvel album risque de ne pas faire exception à la règle.

Déjà, si l'allemand vous provoque des poussées d'urticaire, passez votre chemin (vite!vite!!!). Ici tout, mais absolument TOUT est exprimé dans la langue de Alf (l'extra-terrestre), avec l'accent qui va avec et ses légendaires sonorités, si gracieuses dont la réputation a traversé les époques. Pour ne pas en rester là, même le timbre de voix est typiquement allemand et vu que tout est chanté de manière naturelle (pas de hurlements), impossible de faire abstraction de cet aspect. Alors vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous aura pas prévenu.

Enfin vous aurez compris que linguistiquement, ça n'est pas franchement ma tasse de thé. Mais pour le reste, j'avoue avoir été plutôt surpris par la qualité du style et des compositions. La musique de Letzte Instanz n'est pas facilement étiquetable (je sais c'est pas français) et mêle de nombreuses influences, allant du folk metal au metal gothique, en passant par le rock. Tout est très calme et soigneusement composé dans les mélodies et l'instrumentation, sans écarter les arrangements d'une grande richesse. De plus, même si évidemment tout est en allemand (ah bon ?), le chanteur possède une voix plutôt agréable ce qui ferait presque regretter de ne pas être de là-bas. Le moins que l'on puisse dire à l'écoute de "Wir Sind Gold", c'est que le groupe a son univers et durant ses 65 minutes, il fait tout pour que l'on s'y sente bien prenant parfois le risque de lorgner dangereusement vers le mielleux ("Monument Der Stille"). Bien sûr, la production se révèle excellente et tous les instruments sont parfaitement équilibrés entre eux. Le groupe s'offre même le luxe d'incorporer quelques éléments électroniques qui agrémentent la musique de manière discrète et subtile.

Au final, on pourrait en parler pendant encore longtemps, mais ça ne servirait pas à grand chose dans la mesure où cet album (voir même ce groupe !) est avant tout destiné au marché allemand de part son style et son fond qui ne peuvent être totalement cernés que par nos voisins frontaliers. Alors si vous pensez que ça peut vous intéresser, n'hésitez pas à y jeter une oreille, je ne peux pas vous dire mieux. Quant à moi, je vais rapidement passer à autre chose si vous n'y voyez pas d'inconvénient.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Letzte Instanz
Metal gothique teuton
2007 - Drakkar Entertainment
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (14)  4.86/10

plus d'infos sur
Letzte Instanz
Letzte Instanz
Metal gothique teuton - Allemagne
  

tracklist
01.   Du und Ich
02.   Morgenrot
03.   Sturmvogel
04.   Wir sind allein
05.   Komm nie zurück
06.   Der ewige Kreis
07.   Monument der Stille
08.   Meine innere Stimme I
09.   Worte brennen gut
10.   Maskenball
11.   Sie kommen
12.   Und das Meer...
13.   Frei
14.   Jeden Abend
15.   Mein Ton
16.   Meine innere Stimme II

Durée : 65 min.

parution
23 Mars 2007

Essayez aussi
Eisheilig
Eisheilig
Elysium

2006 - e-Wave Records
  

Out Of The Crowd Festival XII
All Tvvins + Cyclorama + Ha...
Lire le live report
Nocternity
Harps of the Ancient Temples
Lire la chronique
Mourning Mist
Mourning Mist
Lire la chronique
Katatonia
Sanctitude (Live)
Lire la chronique
Anatomia
Decaying in Obscurity
Lire la chronique
Gruesome
Savage Land
Lire la chronique
Unleashed
Dawn Of The Nine
Lire la chronique
Khors
Night Falls onto the Fronts...
Lire la chronique
Hardingrock
Grimen
Lire la chronique
Embrace Of Thorns
Praying For Absolution
Lire la chronique
Achetez-vous des éditions limitées ?
Chacun ses faiblesses, on n...
Voir le sondage
Anatomia
Dissected Humanity
Lire la chronique
Cannabies
Sativa Syn
Lire la chronique
Drudkh
A Furrow Cut Short (Борозна...
Lire la chronique
Turnstile
Nonstop Feeling
Lire la chronique
XII Boar
Pitworthy
Lire la chronique
Shining
IX - Everyone, Everything, ...
Lire la chronique
Wake Up The Souls
System Of A Down
Lire le live report
Demonical
Black Flesh Redemption (EP)
Lire la chronique
No Omega
Shame
Lire la chronique
Malmort
Excerpta Funebris
Lire la chronique
Monstrosity
Imperial Doom
Lire la chronique
Sect Pig
Self Reversed (EP)
Lire la chronique
One Tail, One Head
One Tail, One Head (Compil.)
Lire la chronique
Sigh
Graveward
Lire la chronique
Very 'Eavy 2015 - 2ème Jour
Air Raid + Ear Danger + Rav...
Lire le live report
Very 'Eavy 2015 - 1er Jour
Elise + Enchantress + Night...
Lire le live report
Northlane
Singularity
Lire la chronique
Nekkral
Nekkral
Lire la chronique
De Jeffrey Walker à Alexi Laiho
Jouer à The Small Metal World Experiment