chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
49 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Hypocrisy - The Final Chapter

Chronique

Hypocrisy The Final Chapter
« This will be my final chapter... » Ces quelques mots inscrits sur la tranche du cd, ajoutés à la pochette qui représente une photo du groupe prenant feu, demande explication. Nous sommes en 1997, Hypocrisy est désormais devenu une référence du Death métal « intelligent », mais reste malgré tout un groupe un peu sous estimé. Peter est devenu le producteur le plus recherché de la scène métal, Immortal, Dimmu Borgir et bien d’autres viennent se faire produire chez lui, et en résumé Peter décide de mettre un terme à la vie d’Hypocrisy pour se consacrer entièrement à son activité de production. « The Final Chapter » est donc censé être à l’époque l’ultime album du groupe, un testament de choc, et d’une qualité fabuleuse.

Prenez « Abducted », sa variété dans les styles, ces « killer riffs », ces mélodies magnifiques, sublimez encore le tout et vous avez un avant goût de ce qu’est « The Final Chapter ». La production est encore meilleure, et les chansons…rien que les deux premiers titres sont des hymnes du métal, « Inseminated Adoption » qui démarre sur un riff si simple mais tellement headbanguant, et « A Coming Race », du pur doom/ death mélodique haut de gamme avec un refrain à se damner… Les autres titres ne sont pas en reste, avec au choix des titres très thrash comprenant toujours un riff ou un solo sublissime (« Dominion » à 2mi01, « Last Vanguard » à 50 sec., le passage guitare acoustique / clavier à 3min08 de « Requiest Denied »… je continues ?) ou des perles de lourdeur et de noirceur, aidé il est vrai par cette production béton qui transformerait n’importe quel riff en un vrai mur du son (« Inquire Within », « Lies » et ce break avec des sons de cloches, ou encore « Shamateur », vraiment à part du reste et pas très éloigné d’un titre de black tant l’atmosphère y est désespéré). Au rang des titres cultes, je ne peux passer sous silence « The Final Chapter », titre très emblématique de l’album et qui est peut être la meilleure chanson qu’Hypocrisy ai jamais composé (j’utilise souvent cette formule car je ne peux me décider à trancher entre tous leurs titres) : un riff principal, qui bien qu’étant composé que de 2 notes ( !) arrive à dégager une émotion incroyable, des vocaux death surhumains, une batterie assommante de lourdeur, et une fin apocalyptique à grand renforts de claviers…Il faut l’entendre pour comprendre, mais c’est le genre de titres tellement unique et semblable à rien d’autre qu’il vous marque forcément à vie.

« The Final Chapter » pourrait être au final la meilleure œuvre d’Hypocrisy… s’il n’y avait pas deux choses qui me gênaient quelque peu : tout d’abord l’enchaînement « titre rapide sur titre lent » donne des transitions parfois un peu brutale, et pour un album qui a un tel potentiel d’œuvre à part entière, je trouve qu’il perd un peu en homogénéité… ensuite j’ai détecté un intrus dans la tracklist, « Evil Invaders » une infâme reprise thrash d’un groupe inconnu, et qui casse littéralement le rythme de l’album par son coté totalement décalé au regard des autres compos…d’autant plus qu’il est situé juste avant « The Final Chapter ». J’eu été le décideur au moment de composer la tracklist, je l’aurais mis en bonus track après une longue plage de silence, afin de ne pas couper le rythme de l’album aussi brusquement. Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant, « The Final Chapter » est un album culte de Death Metal, et si Hypocrisy s’était arrêté définitivement à cette époque ils n’auraient pas eu à rougir d’un testament pareil…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Gothenburg citer
Gothenburg
18/01/2006 10:33
Inquire Within est une de mes zik préféré dans le metal, c'est vraiment un chef d'oeuvre ! Sinon ouai je trouve cet album tout simplement excelent mais il est moin constant que l'eponyme.
Mitch citer
Mitch
05/12/2004
note: 9.5/10
raaaaaaaaah enfin! Le meilleur d'Hypocrisy, juste un peu au dessus de l'éponyme.
Quel album mes aïeux !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hypocrisy
Death mélodique
1997 - Nuclear Blast
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (15)  8.33/10
Webzines : (8)  9.11/10

plus d'infos sur
Hypocrisy
Hypocrisy
Death Mélodique - Suède
  

tracklist
01.   Inseminated Adoption
02.   A Coming Race
03.   Dominion
04.   Inquire Within
05.   Last Vanguard
06.   Request Denied
07.   Through The Window Time
08.   Shamateur
09.   Ajusting The Sun
10.   Lies
11.   Evil Invaders
12.   The Final Chapter

line up
voir aussi
Hypocrisy
Hypocrisy
Catch 22

2002 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Maximum Abduction (EP)

1996 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Osculum Obscenum

1993 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
End of Disclosure

2013 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Catch 22 (Réenr.)
(V2.0.08)

2008 - Nuclear Blast
  

Essayez aussi
Soilwork
Soilwork
The Chainheart Machine

1999 - Listenable Records
  
Revocation
Revocation
Teratogenesis (EP)

2012 - Scion Audio Visual
  
At The Gates
At The Gates
At War With Reality

2014 - Century Media
  
Ablaze My Sorrow
Ablaze My Sorrow
If Emotions Still Burn

1996 - No Fashion Records
  
Gates Of Ishtar
Gates Of Ishtar
At Dusk And Forever

1998 - Invasion Records
  

Sacroscum
Stillbirth (Démo)
Lire la chronique
Blood Stain Child
Epsilon
Lire la chronique
Witherscape
The Northern Sanctuary
Lire la chronique
Isgärde
Jag enslig skall gå
Lire la chronique
16
Lifespan of a Moth
Lire la chronique
Ghoul
Dungeon Bastards
Lire la chronique
La photo mystère du 27 Juillet 2016
Jouer à la Photo mystère
Ragnard Rock 2016
Forteresse + Graveland + He...
Lire le live report
Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique