chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
119 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

!T.O.O.H.! - Order And Punishment

Chronique

!T.O.O.H.! Order And Punishment
Quand on apprend qu'un groupe vient de République Tchèque, on se dit tout de suite: rha putain encore du gore-grind à la con, ou alors yeah du bon gore-grind des familles si on aime ça, enfin bref on pense tout de suite à ce type de musique. Mais heureusement, il y a encore des groupes qui ne font pas comme tout le monde et qui nous surprennent agréablement. !T.O.O.H.! (comprendre The Obliteration Of Humanity) est de ceux-là.

Remarquez, les Tchèques font partie du label aujourd'hui défunt Elitist Records. Et chez Elitist, on ne signe pas des groupes de base (cf. Ephel Duath). Non, on aime les groupes originaux qui sortent des sentiers battus.

Alors en quoi se démarque !T.O.O.H.!? Un premier signe qui ne trompe pas, c'est quand il s'agit de cataloguer le groupe. Là on s'amuse bien parce que la musique du combo de l'Est ne ressemble à aucune autre. Pour schématiser, !T.O.OH.! (anciennement Devastator au passage) joue du death métal technique. Mais Thrashocore étant reconnu mondialement pour la précision et la pertinence de ses analyses musicologiques, je ne peux en rester là. Comme nous allons le voir, !T.O.O.H.! est plus qu'un simple groupe de death. On a affaire à du bizarre, du déjanté, du théâtral, bref, !T.O.O.H.! fait du: death chelou! Ca c'est de l'analyse de style jeune con, prends-en de la graine!

Je parlais de death technique. Musiciens talentueux, motifs riffiques complexes, changements de rythme, nombreux soli techniques plein de feeling, du blast en pagaille, bon niveau de brutalité...on est en plein dedans. Si !T.O.O.H.! ne fait pas dans la dentelle généralement, il sait également se faire mélodique, notamment dans ses soli. Mais les Tchèques ne s'arrêtent pas là, leur musique se révèle d'une richesse impressionnante. Ce serait alors un crime de ne pas parler de la basse, bien mise en valeur et aventureuse comme je l'aime. Il en ressort un feeling jouissif, presque jazzy qui démontre un talent certain chez ce groupe pourtant méconnu (bien que formé depuis 1990!).

La basse joue ainsi un rôle prépondérant dans la musique de nos amis slaves. Elle n'est pas la seule à lui donner une dimension digne d'intérêt. !T.O.O.H.! se démarque également et surtout par son côté décalé, déjanté et loufoque, incarné par un chant très spécial qui ne plaira sans doute pas à tout le monde. Loin des growls caverneux et gutturaux habituels, les vocaux se veulent bien plus personnels, plus expressifs. On est toujours dans l'extrême, ça hurle et il n'y a pas de chant clair, mais l'intonation est éxagérée, théâtrale, ce qui donne un aspect "fou-fou" au groupe que j'ai particulièrement apprécié. Ca a du coeur, une âme et c'est rafraichissant. Ce côté décalé vaut aussi pour les paroles, entièrement en langue tchèque. Du coup on a l'impression que le chanteur raconte n'importe quoi et on appellerait bien les hommes en blanc pour venir le chercher (enfin à la fin du CD quand même!). Heureusement, !T.O.O.H! a eu la bonne idée (encore une!) d'introduire dans le livret une petite phrase en anglais pour expliquer la signification des paroles de chaque morceau. Et on s'aperçoit alors que le concept bizarroïde s'y prolonge logiquement: une jeune fille sodomisée par l'esprit de l'eau ("Hanicka - Pribeh Nebozacky (Aneb Co Se Stalo U Slepeho Koryta)"), le meutre salace d'un cueilleur de champignon par une créature surnaturelle ("Al-Amin (Aneb Jak Vycakat Jelito)"), tout un morceau basé sur la double signification du mot Kali qui est à la fois une déesse hindoue et la forme présent du verbe tchèque pour déféquer ("Kali"), le récit du meutre d'une grosse construit autour de la syllabe "ko" (répétée 40 fois dans le morceau "Konec Kontinentalniho Kontejneru"), et cetera.

Aucune critique sérieuse à faire à ce Order And Punishment (la traduction de Rád A Trest), nous avons là un album en tout point remarquable. Brutal, efficace, technique, riche et surtout original et décalé tout en restant cohérant dans son approche, !T.O.O.H.! a de quoi se faire une place au chaud. Malheureusement, les gars se seraient séparés, dommage! Ca fait tellement plaisir de voir encore de tels groupes, avec une personnalité affirmée et une vraie identité. Une qualité de plus en plus rare de nos jours...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Symetrie citer
Symetrie
17/05/2013 19:51
note: 9/10
Très bon album, surtout pour le chant et la basse!
citer
Sakuragi (invité)
30/01/2006 16:37
Whouaaa c'est bien barré! Je trouve que "death chelou" leur correspond bien! lol En tous cas j'aime bien et le bassiste s'éclate!
Ander citer
Ander
30/01/2006 14:46
Très sympa l' échantillon de musique de ouf!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
!T.O.O.H.!
Death technique loufoque
2006 - Elitist Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (5)  8.8/10
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
!T.O.O.H.!
!T.O.O.H.!
Death technique loufoque - 1993 - République Tchèque
  

tracklist
01.   Al-Amin (Aneb Jak Vycakat Jelito)
02.   Analyza Zahnedy
03.   Konec Kontinentalniho Kontejneru
04.   Hanicka - Pribeh Nebozacky (Aneb Co Se Stalo U Slepeho Koryta)
05.   Abu-Hassan
06.   Rad A Trest
07.   Ja Samaritan
08.   Padaji, Piskaji
09.   To Je Jizda Bozinku
10.   Kali

Durée : 36'45

line up
Sulphur Aeon
The Scythe of Cosmic Chaos
Lire la chronique
Strigoii
The Oldest of Blood
Lire la chronique
Hwwauoch
Hwwauoch
Lire la chronique
Deicide
Overtures Of Blasphemy
Lire la chronique
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Dirge
Lost Empyrean
Lire la chronique
Hats Barn
S.h.e.o.L (EP)
Lire la chronique
Sick Of It All
Wake The Sleeping Dragon!
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Haunt
Grimoires Of Undead Power
Lire la chronique
Embryonic Cells
Horizon
Lire la chronique
Dodsferd
Diseased Remnants of a Dyin...
Lire la chronique
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Bilskirnir
In Solitary Silence
Lire la chronique
Skulmagot
Skulled To Death
Lire la chronique
Cemetery Urn
Barbaric Retribution
Lire la chronique
Svartidauði
Revelations Of The Red Sword
Lire la chronique
The Necromancers
Of Blood and Wine
Lire la chronique
Metalhertz #1 - L'influence de Chuck Schuldiner
Lire le podcast
Nag
Nagged to Death
Lire la chronique
Alone in the Mist
Useless
Lire la chronique
Outre-Tombe
Nécrovortex
Lire la chronique
Nachtmystium
Resilient (EP)
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Cénotaphe
Horizons (EP)
Lire la chronique
VƆID pour l'album "Jettatura"
Lire l'interview
Iskandr
Euprosopon
Lire la chronique
Armaggedon
The Satanic Kommandantur
Lire la chronique
Infernal Coil
Within a World Forgotten
Lire la chronique
Death Karma
The History of Death & Buri...
Lire la chronique