chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
130 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sxokondo - Altered Ego

Chronique

Sxokondo Altered Ego
Des mecs qui citent comme influences CONVERGE, CURSED, BOTCH, KICKBACK ou encore GAZA, cela donne forcément envie de s’intéresser eux. Et comme la Suisse jouit d’une solide réputation en matière de musiques brutales, ignorer plus longtemps le quintette de SXOKONDO aurait pu passer pour une grave erreur. D’autant qu’après un split en 2014 avec OREGON TRAIL puis un EP en 2020 (« Flesh & Sky »), le club des cinq est revenu en fin d’année 2022 avec son premier LP, « Altered Ego », soit dix titres de hardcore bien mastoc mais cela on s’en serait douté compte-tenu des formations précitées.

Le logo et les photos ne laissent pas non plus de place au doute : lettrage gothique, X qui évoque la scène straight edge, beubars et cheveux courts, chien… On a tout ? Il ne manque aucun cliché ? Je dis ça gentiment, j’adore les clichés. Mais musicalement alors, les promesses sont-elles tenues ? Sans atteindre le niveau de leurs références, force est de constater que cet « Altered Ego » cartonne tout de même très sévèrement. Même si le style a tendance à être bien plus explosif sur scène que sur rondelle plastique, il reste que les nombreuses variations rythmiques et les changements réguliers de tempos confèrent à l’album un charme certain, certes peu subtil mais dont les effluves métalliques ont de quoi mettre ko les tympans les plus solides (je sens que cette métaphore est approximative).

Il faut dire que le chant constamment haineux de Sébastien Gerber est un atout de poids pour opacifier davantage la noirceur des compositions. C’est un hurleur dans la veine de Stephen Bessac, en moins extrême mais l’intensité est comparable. J’apprécie également car les musiciens ne soient pas non plus sur une systématisation du matraquage et qu’ils n’hésitent pas à incorporer des éléments plus dissonants, voire post (« Void », « Ruins ») à leur radicalité débridée car cela apporte le petit plus d’hétérogénéité qui rend le disque intéressant de bout en bout. Heureusement, ce ne sont pas ces incursions sur des territoires moins brutaux qui forgent le cœur des morceaux car, s’il y a bien une chose pour laquelle les Suisses excellent, c’est bien lorsqu’il s’agit de tomber des rythmiques aussi plombées que cassantes, des grosses mosh-parts bien vénères qui nous font dire que oui le hardcore a encore de belles années à vivre tant qu’il y aura des groupes tels que SXOKONDO.

Je ne l’ai pas précisé mais les musiciens ne nous emmerdent pas avec des chants clairs et des solos, la haine expectorée ici ne trouvant son salut que dans les riffs distordus, les hurlements et les grincements de dents. Après tout, on ne demande rien d’autre à un album de negative hardcore.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sxokondo
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sxokondo
Sxokondo
Hardcore - 2014 - Suisse
  

formats
vidéos
Altered Ego
Altered Ego
Sxokondo

Extrait de "Altered Ego"
  

tracklist
01.   Faded Brides  (03:53)
02.   Patented Lies  (03:26)
03.   Old Gods New Gods  (02:56)
04.   Le Dernier Civil  (05:19)
05.   Child of Rage  (04:41)
06.   Altered Ego  (04:27)
07.   Post-truth Reality  (04:21)
08.   All We Are  (03:25)
09.   Void  (05:36)
10.   Ruins  (04:11)

Durée : 40:15

line up
parution
28 Octobre 2022

Essayez aussi
Take It In Blood
Take It In Blood
Roadmap Of Pain (EP)

2024 - Quality Control HQ
  
Mad At The World
Mad At The World
Destruction Process (Démo)

2014 - Autoproduction
  
Knocked Loose
Knocked Loose
A Different Shade Of Blue

2019 - Pure Noise Records
  
Madball
Madball
Demonstrating My Style

1996 - Roadrunner Records
  
Expire
Expire
With Regret

2016 - Bridge Nine Records
  

Exhumation
Master's Personae
Lire la chronique
Jenner
Prove Them Wrong
Lire la chronique
Nightside
Death From The North
Lire la chronique
Yattering
Human’s Pain
Lire la chronique
Speed
Only One Mode
Lire la chronique
La photo mystère du 16 Juillet 2024
Jouer à la Photo mystère
Earth Crisis
All Out War (EP)
Lire la chronique
Uttertomb
Nebulas Of Self-Desecration
Lire la chronique
Konkhra
Weed Out the Weak
Lire la chronique
Nightrage
Remains Of A Dead World
Lire la chronique
Skelethal
Within Corrosive Continuums
Lire la chronique
Pestilence
Spheres
Lire la chronique
Scattered Remnants
Destined To Fail
Lire la chronique
Erzsébet
Six Hundred and Fifty
Lire la chronique
Grave
Into the Grave
Lire la chronique
Coffin Curse
The Continuous Nothing
Lire la chronique
Seth
La France des maudits
Lire la chronique
Yattering
Murder’s Concept
Lire la chronique
Take Offense
T​.​O​.​tality
Lire la chronique
Unearthly Rites
Ecdysis
Lire la chronique
Varices
The Undoing
Lire la chronique
Winter Eternal
Echoes of Primordial Gnosis
Lire la chronique
Rope Sect
Estrangement
Lire la chronique
Solar Temple / Dead Neanderthals
Embers Beget the Divine (Co...
Lire la chronique
Tenebro
Carne Umana (EP)
Lire la chronique
Sadus
The Shadow Inside
Lire la chronique
Necromantic Worship
Rites Of Resurrection (Comp...
Lire la chronique
Gjendød
Livskramper
Lire la chronique
Grisaille
Entre Deux Averses​.​.​. (E...
Lire la chronique
Black Sorcery
Plummeting Into The Hour Of...
Lire la chronique