chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Alcest - Souvenirs D'un Autre Monde

Chronique

Alcest Souvenirs D'un Autre Monde
Je te vois venir sur tes grands chevaux, lecteur ! Non, ce n'est pas le Petit Nicolas qui a décidé de former un groupe en hommage à son compagnon glouton. Mais alors là, vraiment pas hein, laissez-moi vous dire que vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu'aux couilles. Alcest, c'est le one-man-band du Français Neige, également dans Peste Noire et Amesoeurs, et ancien Mortifera. Un mec avec un petit CV derrière lui quoi. Sauf que là, comme vous avez pu le lire plus haut, Souvenirs d'un autre monde n'est ni un disque de Black Metal, ni un recueil des recettes de cuisine d'Alceste, ni un album photo. Mais alors, c'est quoi ? Suivez le guide, vous comprendrez tout.

La pochette, certes très jolie, donne le ton de la musique qu'Alcest nous livre : un album printanier qui respire bon la nostalgie, et non pas un hymne à la pédophilie. Pourtant, jamais les morceaux ne sonnent tristes ou désespérés, et c'est ce qui fait la force du groupe : Alcest propose une musique basée sur la saison de la renaissance de la nature, le printemps. A titre de comparaison, Alcest est au printemps ce qu'Agalloch est à l'hiver. Vous voyez le genre ? Surtout que musicalement, Souvenirs d'un autre monde ressemble pas mal à Ashes Against the Grain : des riffs épiques prêts à vous amener sur d'autres terres, des voix claires aériennes se rapprochant de Sigur Ros par moment, des mélodies entêtantes et une guitare acoustique garantissant l'aspect lumineux du disque.

Sauf que, et au risque de me répéter, si le Agalloch nous enfonçait dans les profondeurs d'un hiver blanc et confortable, Alcest nous fait planer dans des paysages où les arbres sont en fleurs, où les rivières coulent paisiblement le long de leur lit, où les oiseaux gazouillent joyeusement, et où les petites filles se font courser par le grand méchant loup. Parce que l'un des thèmes importants de cet album se trouve être l'enfance, et ça se ressent totalement dans la musique du disque, tant les morceaux semblent respirer l'insouciance et l'absence de peur, et l'impression de se retrouver dans un monde calme et serein, où rien de mauvais ne peut arriver. Entre touches Black Metal, sonorités postrock et guitares folk, distinguer un morceau de cet album se révèle être chose difficile, tant Souvenirs d'un autre monde est homogène et riche. Ceci dit, deux morceaux m'ont particulièrement marqués : l'éponyme, à l'ambiance calme, sereine, où la voix féérique semble susurrer « Viens avec moi, je t'emmène à Poney Land, tu y verras l'arc-en-ciel éternel. ». Puis Tir Nan Og, au chant rappelant ceux des tribus primaires et proches de la nature, si bien qu'une ambiance digne d'Ushuaia prend place, pour un véritable voyage dans des lieux lointains et magiques.

Alcest nous offre ici un premier album très intéressant, équivalent à une longue balade relaxante et vivifiante, contrastant avec les deux premières démos qui étaient encore ancrées dans le Black Metal. Neige s'est détaché de ses racines pour nous livrer une œuvre personnelle et lumineuse, une véritable œuvre introspective. Souvenirs d'un autre monde laisse percevoir un avenir radieux pour ce one-man-band, à la croisée d'Agalloch et de Sigur Ros. Un disque certifié Nicolas Hulot et Nature & Découvertes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

Nathan citer
Nathan
10/10/2008 14:53
note: 7/10
Un Cd trés sympa mais qui s'essouffle vite. La voix est un peu trop niaise à mon goût mais les melodies sont vraiment superbes.
citer
sweetsmoke
03/06/2008 09:58
mur de guitares à la ride
du shoegazer avignonnais
quelque part entre joy division et my bloody valentine
la mélancolie en moins
quoique
citer
josé bové
30/05/2008 14:45
une pochette d'album magnifique(je sais bien que l'habit ne fait pas le moine), une démarche originale d'un jeune artiste plein de sensibilité et de mélancolie...Le titre Tir nan og est magnifique, je n'avais jamais entendu de telles mélodies auparavant!
citer
petit prince
24/02/2008 22:17
indescriptiblement envoutant. Avec la decouverte d'Alcest, j'ai mis de la musique et des mots sur des choses que j'avais en moi depuis longtemps...
Seb57 citer
Seb57
08/09/2007 01:08
Jolie pochette, par contre j'ai pas ecouté l'album encore !
Sviðrir citer
Sviðrir
02/09/2007 14:21
note: 6/10
6/10, car ce cd est très limité et répétitif. Malgré tout, c'est un album sympa de metal atmosphérique !
Krow citer
Krow
29/08/2007 04:24
note: 8.5/10
Dead, connaissant tes goûts, je pense que tu apprécieras ! Clin d'oeil
Dead citer
Dead
29/08/2007 00:04
L'extrait est intéressant Sourire
John citer
John
28/08/2007 19:03
note: 7/10
Ja,

écouté deux fois aujourd'hui, j'ai trouvé ça très beau mais pas assez varié hélas... Très très prometteur =)
lkea citer
lkea
28/08/2007 17:22
note: 7/10
"un album printanier qui respire bon la nostalgie, et non pas un hymne à la pédophilie."

La pochette prend un tout autre sens XD

Sinon c'est un peu trop niais au final et quelques variations (sur le chant notamment) seraient la bienvenue. ça reste un bon premier album, prometteur !
Krow citer
Krow
28/08/2007 04:05
note: 8.5/10
Deux extraits sur le MySpace d'Alcest : Souvenirs d'un autre monde et Printemps Emeraude.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Alcest
Black/Folk/Postrock
2007 - Prophecy Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (20)  7.68/10
Webzines : (16)  8.24/10

plus d'infos sur
Alcest
Alcest
Post Black Metal - 1999 - France
  

tracklist
01.   Printemps emeraude
02.   Souvenirs d'un autre monde
03.   Les Iris
04.   Ciel errant
05.   Sur l'autre rive je t'attendrai
06.   Tir Nan Og

Durée : 41:17

line up
  • Neige / Chant, Instruments

parution
6 Août 2007

voir aussi
Alcest
Alcest
Spiritual Instinct

2019 - Nuclear Blast Records
  

Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique