chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Origin'Hell - Realm Of The Necromass

Chronique

Origin'Hell Realm Of The Necromass
Voici un album que je guettais fiévreusement parmi la quantité pléthorique commandée chaque année. Et pour les malheureux qui ne connaitraient pas le groupe dont il va être question, une rapide présentation s’impose.

Formé voici près de vingt ans du coté de Vitré, Origin’Hell sort ici son cinquième album, n’a jamais changé de line-up (chose assez rare pour être souligné), et a déjà partagé la scène avec des combos tels qu’Ad Patres, Kronos, Mercyless, Moonreich, No Return… ainsi que des tas d’autres plus confidentiels lors d’une centaine de dates.

Pour ceux qui connaitraient déjà, le disque commence pied au plancher avec un texte bien senti sur Vlad l’empaleur, et un texte à l’avenant (ou comment enfoncer un pieu bien proprement...).

La particularité d’Origin’Hell est de présenter trois types de vocaux dont le troisième, d’obédience heavy ou parfois punk/H.C., signé Damien. Ce dernier me semble, mais je me trompe peut-être, bien plus présent que sur les précédents opus, apportant une coloration toute personnelle et faisant contrepoids aux vocaux plus extrêmes de ses comparses (Dibos, dans un style OSDM, et Cédric, qui donne lui dans le brutal-death gras et caverneux).

Tout au long de ces 33 minutes, les gars nous font profiter de leur expérience, réellement audible (et je ne parle pas du son de l’album, nickel de bout en bout ; même la basse s’entend à la perfection).
Non, je parle de ces petits détails de composition qui font toute la différence : le riff black/death vers 2’52 sur la première piste, l’accélération jouissive à 2’50 sur « Invocation Of The Black Sheep » le bien-nommé, celle se répétant sur la fin du morceau-titre, la batterie redoutable d’efficacité et groovy à souhait (le court passage tribal sur la seconde chanson)...

De même, les influences semblent quasiment toutes digérées, ce même si on peut encore remarquer le petit coucou à Slayer sur le quatrième morceau, ou le chant de Damien avec ce côté Iron Maiden/Judas Priest/Helloween (à l’ancienne quoi !).
Ceux qui comme moi les suivent depuis des années noteront aussi le petit clin d’œil à la toute première démo avec le titre quasi similaire « Necrosurgeon’s Slavery » (après « The Necrosurgeon’s Butchery » voici quelques années) et qui se révèle être un magnifique instrumental sur fond de thrash épique, probablement le meilleur jamais composé par la bande (cette mélancolie, à partir de 3’20 !). Du grand art.

Que dire de plus avant de tomber dans la surenchère ? Que ce disque, qui est dans la droite lignée de ses quatre grands frères (et notamment la suite logique de « Thirst For Blasphemy » et « Voices From Chaos »), est une vraie réussite ?
Voilà c’est dit. Evidemment, on pourrait arguer que le groupe ne propose pas de réelles nouveautés, mais à quoi bon, puisqu’il a, et de longue date, trouvé son style ? A la limite un léger bémol avec l’interlude qui, avec seulement 0’52 petites secondes, aurait gagné à développer ses ambiances.

Pour le reste, la qualité des riffs (ce petit côté « Brave New World » sur l’entame de la plage tutélaire), la maitrise des soli – écoutez celui sur « Rotten Plank » ainsi que la fluidité dans les enchainements, donnent un album compact, à l’efficacité optimale, où tout a soigneusement été pesé, composé, réalisé. Ce ne serait que justice que cet album soit enfin celui de la reconnaissance.

J’ai remarqué qu’en ce moment tout le monde ne sait dire qu’Hexecutor ?
Alors qu’ici vous serez proprement exécutés.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Origin'Hell
Death / Thrash
2020 - Grave New World
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Origin'Hell
Origin'Hell
Death / Thrash - 2001 - France
  

tracklist
01.   Forest Of The Impaled  (03:22)
02.   Rotten Plank  (04:25)
03.   Invocation Of The Black Sheep  (03:52)
04.   The Hammer Of Damnation  (04:09)
05.   The Necrosurgeon's Slavery  (04:45)
06.   Hymn To The Fallen Stars  (03:22)
07.   Incubator Of Evil  (00:52)
08.   Black Winter  (04:32)
09.   Realm Of Necromass  (04:03)

Durée : 33:22

line up
parution
3 Octobre 2020

Essayez aussi
Nekrofilth
Nekrofilth
Devil's Breath

2013 - Hells Headbangers Records
  
Amoral
Amoral
Reptile Ride

2007 - Spikefarm Records
  
Usurper
Usurper
Cryptobeast

2005 - Earache Records
  
Protector
Protector
A Shedding Of Skin

1991 - Major Records
  
Oath Of Cruelty
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn

2019 - Dark Descent Records
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique